Auto et Moto
Roaditude

Roaditude No. 1

Roaditude est la revue francophone de la route. Nous nous intéressons à elle autant comme expérience (voyage, divertissement, sport, aventure, quête) que comme phénomène (technique, société, culture, histoire, création, spiritualité).

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Double ligne SARL
Lire plus

dans ce numéro

1 min.
roaditude est la revue francophone de la route

ROADITUDE s’intéresse à la route autant comme expérience (voyage, divertissement, sport, aventure, quête) que comme phénomène (technique, société, culture, histoire, création, spiritualité). ROADITUDE revendique la langue française et la sensibilité francophone. Mais nous sommes ouverts d’esprit, et très curieux. Il y a des voies carrossables partout dans le monde, et nous voulons les emprunter toutes, sans a priori ni carcan, avec désir et curiosité. ROADITUDE est un espace d’envie et de plaisir. Nous lire doit faire du bien. Nous lire doit faire rêver. Nous lire doit inspirer le départ et le mouvement. Nous voulons faire résonner éternellement l’appel de la route. ROADITUDE est un espace d’échange et de partage. La route est comme un livre : on la « lit » dans la solitude, mais on la découvre souvent grâce aux autres, on…

1 min.
vers les rivages du midi

Gregory Favre est un photographe qui s’est illustré dans différents domaines — portrait, mode, beauté, institutionnel. Fasciné par l’urbain, amateur d’une imagerie néo-rock élégante, il s’attache à inventer des clichés rigoureux et esthétiques. Ses inspirations sont internationales, mais s a route est bien française : la Nationale 7, au bord de laquelle il a gr andi. Pour en savoir plus sur le travail de Grégory Favre, visitez son site Internet à l’adresse www.gregoryfavre.com. Vous avez également la possibilité de lire l’interview qu’il nous a donné sur le carnet de route de Roaditude à l’adresse www.roaditude.com/actualite/. À travers les véhicules de la peinture, de l’installation vidéo et du documentaire, l’artiste québécois Martin Bureau s’intéresse à la rencontre de la géopolitique et de l’art. Les notions de colonialisme, de catastrophe et d’entropie parcourent l’ensemble…

2 min.
la rencontre de soi et de l’autre

C’EST UNE REALITE QUE L’ON NE PEUT PAS NIER, et qu’il serait indécent d’oublier ici. Solitude, repli, peur, rejet, conflit, violence, fuite : les temps sont durs pour les relations humaines. Cette réalité, l’afflux quotidien de centaines de migrants aux portes de l’Europe vient nous la rappeler, mais surtout nous dire sa gravité actuelle. Le projet Roaditude est bien peu de choses au regard du traumatisme, de la douleur, et du désespoir que rencontrent ceux qui, de près ou de loin, ici ou ailleurs, sont victimes de la barbarie. N’oublions pas qu’il y a aujourd’hui des routes bien tristes, subies plutôt que choisies, qui, en fait de dernier espoir, sont le théâtre de tragédies. Animée par une équipe internationale de passionné( e)s et d’enthousiastes, la revue est pourtant mue par une…

3 min.
compagnons de route

LE RETOUR DE L’EX-LIBRIS Si le livre reste l’un des meilleurs compagnons de route, il y a longtemps que l’habitude de marquer sa possession au moyen d’un ex-libris semble passée. Une jeune et talentueuse graphiste-illustratrice parisienne, Morgane Rospars, fait revivre avec beaucoup de talent cette tradition perdue. Issu du catalogue ou fait sur-mesure, ce tampon arborant votre nom de la plus belle des manières apportera de la valeur aux livres qui vous sont chers. (LP / Crédit photo: Marc Charmey) www.morganerospars.com EPUREE ET RESOLUMENT VINTAGE En 1988, le joaillier suisse Chopard devenait le sponsor principal de la mythique course automobile Mille Miglia, et initiait une collection dédiée de chronomètres à la ligne épurée et résolument vintage, dont certains modèles sont dotés d’un bracelet en caoutchouc, clin d’oeil aux pneus Dunlop des années 1960.…

15 min.
kerouac, du mystique francophone à l’écrivain anglophone

Au moment où les écrits en français de Jack Kerouac sont exhumés, montrant un visage méconnu de l’aède de la Beat Generation, tentons de désosser l’histoire en compagnie d’Yves Buin, son biographe. Pour comprendre, par-delà l’image et la légende, ce que Kerouac a imprimé dans nos imaginaires, notamment à nous, francophones. « Son écriture automatique, imprimée sur rouleau, comme en écho à ceux de la mer Morte, foisonnent de pulsions de vie, de révélations mystiques, d’une faculté inouïe à mettre en mémoire l’air du temps, et des récits fondateurs d’une recherche moderne de la Terre promise. » AVEC CE PATRONYME BRETON A SOUHAIT, bien malin qui aurait prédit la place qu’allait avoir Kerouac dans la fabrication du grand roman de l’Amérique et dans l’exploration de nos paysages intérieurs. Son écriture automatique, imprimée…

2 min.
country limit

Le photographe français Ronan Guillou publie un deuxième ouvrage, Country limit, réunissant un beau travail réalisé aux États-Unis entre 2011 et 2013. Le communiqué accompagnant la sortie du livre nous annonce que, « réunissant des photographies d’Américains dans leur environnement immédiat et des vues de paysages où l’empreinte de l’activité humaine est manifeste, la série parle du lien de l’Homme à son territoire et tend à témoigner de la fragilité d’une certaine Amérique. » FRAGILITE Fragilité d’une certaine Amérique… C’est bien là le premier intérêt de cet ouvrage, que de nous ramener à ce thème récurrent, et surtout fascinant. Car c’est bien cette fragilité qui nous attire, nous qui venons de l’extérieur, et qui n’avons de cesse de (re)faire le voyage, alors que, il faut bien le dire, il a déjà été…