Auto et Moto
Roaditude

Roaditude No. 3

Roaditude est la revue francophone de la route. Nous nous intéressons à elle autant comme expérience (voyage, divertissement, sport, aventure, quête) que comme phénomène (technique, société, culture, histoire, création, spiritualité).

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Double ligne SARL
Lire plus

dans ce numéro

1 min.
erotic miles

Clément Sanna est un jeune photographe et designer français basé à Lyon. Inconditionnel du Polaroïd et de la photo argentique, son travail fait tomber nos repères habituels – qu’ils soient temporels, spatiaux ou esthétiques –, créant une imagerie subtile qui donne une douceur et une profondeur inédites aux choses. Il fallait une telle subtilité pour traiter du sujet exigeant de la route érotique. Pour en savoir plus sur Clement Sanna, visitez son site Internet a l’adresse www.clementsanna.com. Vous avez egalement la possibilite de lire l’interview qu’il nous a donnee en septembre 2016 sur le carnet de route en ligne de Roaditude a l’adresse www.roaditude.com/actualite/. Jazzberry Blue est une énigme : son emblème représente une sorte de personnage masqué, inexpressif, tordu dans une posture qui évoque à la fois celle du saltimbanque et…

3 min.
eros et la route : le temps retrouvé

LA ROUTE EROTIQUE… Avec ce nouveau numéro, de préoccupation thématique alors que les précédents avaient une visée clairement géographique (l’Amérique de Kerouac, les cols alpins), Roaditude franchit une étape éditoriale, et confirme sa volonté d’explorer la route au sens large, comme un phénomène riche et pluridisciplinaire, et pas uniquement sous l’angle de l’expérience du voyage. Désormais, nous varierons à l’envi les points de vue et les interrogations, au gré de nos inspirations, et également de l’actualité. PLUME PASSIONNEE Consacrer un numéro au sexe peut paraître racoleur – on sait bien, dans la presse, qu’une couverture un peu coquine influence favorablement le niveau des ventes. Vous comprendrez vite, en découvrant ce numéro, que c’est une tentation à laquelle nous nous sommes bien gardés de céder. Nous avons travaillé avec le souci constant d’éviter…

3 min.
compagnons de route

≠ CECI N’EST PAS UNE CARTE Les cartes de Poetry Wanted – qui est un éditeur français comme son nom ne l’indique pas – n’ont de cartes que le nom, et c’est d’ailleurs pour cela qu’elles s’appellent This is not a map. C’est à n’y rien comprendre, mais qu’importe, puisque ces petits objets pliants non identifiés, tout à fait agréables à prendre en main, nous font découvrir des pays, régions ou villes par le biais de splendides essais photographiques. (LP / Crédit photo: Poetry Wanted) www.thisisnotamap.com ≠ UN VERRE, CA VA Depuis de nombreuses années, et bien avant que cela ne devienne la mode en Europe, la Belle Province s’est distinguée par la quantité, et surtout la qualité, de ses micro-brasseries. L’une d’entre elles, Farnham Ale & Lager, reçoit notre coup de coeur, non…

11 min.
l’abécédaire érotique de la route

Il y a les mots de la sexualité comme il y a les mots de la route. Et souvent, ils se croisent, se recoupent, marquant ainsi le lien symbolique et fonctionnel fort qui unit ces deux univers. Petit florilège, où l’on apprend que les voitures autonomes risquent de modifier en profondeur nos comportements sexuels, et que la diligence de Lyon n’est pas qu’un transport en commun. A {Aire d’autoroute} Pas de sexe sur les aires d’autoroute ! Une équipe de la police fédérale belge attrape presque quotidiennement des couples qui font l’amour sur les parkings, en particulier en Wallonie et autour de Charleroi. Amours illégitimes, relations tarifées, envies de semi-exhibitionnisme… De plus en plus de petites annonces fleurissent sur les sites spécialisés. Seul point commun : ces amants d’un soir ne se connaissent pas et…

7 min.
erotique de l’anti-route

Une brusque accélération, un éclair de lumière. Puis le choc violent du métal heurtant un autre métal, les débris de verre entrant dans la chair, les organes broyés par la mécanique torturée. Et, soudain, la jouissance, immense et intenable. Bienvenue dans le monde des excités du crash. EN 1973, JAMES GRAHAM BALLARD N’ETAIT PAS ENCORE DEVENU LE GOUROU IRONIQUE ET PESSIMISTE DONT LES LECTEURS FINIRENT PAR DRESSER LE PORTRAIT EN FORME D’HAGIOGRAPHIE DARK ; en 1973, Ballard avait 43 ans, et n’était connu que comme un écrivain de science-fiction un peu plus barré que les autres. Cela faisait déjà plusieurs années qu’il avait publié La foire aux atrocites, une bizarre collection de microfictions aux principes de composition inspirés de l’oeuvre de Williams S. Burroughs, et dont le succès d’estime l’avait conforté…

8 min.
faites l’amour, pas la guerre… et prenez la route !

L’explosion contestatrice que véhicula la contre-culture hippie opposait au système un mode de société alternatif basé sur le communautarisme, le pacifisme, le refus de l’autorité, la liberté sexuelle, les droits des minorités, un nomadisme relatif, l’évasion par les drogues, la spiritualité, la Route, la musique… Des années 1960 à 1975, des milliers d’enfants-fleurs quittèrent l’Occident, provisoirement le plus souvent, définitivement parfois, et cheminèrent sur les routes vers l’Asie. AU NOMBRE DES PRECURSEURS DU FLOWER POWER, d’un voyage vers l’Orient envisagé comme sécession par rapport à l’establishment, figurent les artistes de la Beat Generation. Enraciné dans les hobos, les subcultures libertaires, anarchistes, le mythe de la Route compose un des piliers de la philosophie existentielle des hippies. À côté d’autres voies de libération (psychotropes, arts psychédéliques, érotisme sans entraves, bouddhisme…), l’imaginaire de…