DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUEMAGAZINES
CATÉGORIES
  • Art et Architecture
  • Aviation et Bateau
  • Business et Finance
  • Auto et Moto
  • Presse people
  • Comics & Manga
  • Artisanat
  • Culture et Littérature
  • Famille et Éducation
  • Mode
  • Cuisine et Vin
  • Forme et Santé
  • Maison et Jardin
  • Chasse et Pêche
  • Jeunesse
  • Luxe
  • Presse Masculine
  • Film, Télé et Musique
  • Actualité et politiques
  • Photographie
  • Science
  • Sports
  • Tech et Jeux Vidéo
  • Voyages et Plein air
  • Presse Feminine
  • Adulte
SÉLECTION DU JOUR
DÉCOUVRIRBIBLIOTHÈQUE
 / Film, Télé et Musique
Rolling Stone France

Rolling Stone France HS No. 38 - Special

Culte, original et créatif, Rolling Stone anticipe les modes, digère les tendances et les met en perspective. Il trouve ainsi sa place parmi les magazines musicaux et multiculturels en envisageant la musique comme moteur de société. L'édition française s'attache, entre légende et modernité, à décrypter les tendances marquantes d'une ""galaxie rock"" toujours en expansion. Profitez de notre offre d’abonnement exceptionnelle : 6 numéros pour le prix de 5 !

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
POSITIVE MEDIA
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
39,99 €(TVA Incluse)
10 Numéros

DANS CE NUMÉRO

2 min.
no country for old men?

IL EST VRAI QU’EN FRANCE L’IMAGE de la country a eu à souffrir de mille et un cliché: musique de cow-boys, ambiance western, trains qui déraillent et chevaux qui se cassent une jambe. Récemment encore, un tube de Jon Pardi parlait de la poussière sur ses boots et de boue sur les roues de son pick-up. Cela peut prêter à rire, certes. Mais la new country aujourd’hui, c’est beaucoup plus que cela, car il existe autant de courants dans cette musique que dans le pop-rock: roots, altcountry, outlaw, country-rock, honky tonk, mais aussi ambiances vintage fifties, d’Elvis à Pokey LaFarge, en passant par le renouveau seventies incarné par les héros du documentaire Heartworn Highways. Les artistes qui passionnent Rolling Stone sont les héritiers de la première “rock star” du genre: Hank…

20 min.
country live!

FIN AVRIL, UNE SEMAINE APRÈS LE TRÈS MÉDIAtisé rassemblement de Coachella Valley Music, la ville d’Indio, en Californie, accueille une autre communauté sur le terrain de l’Empire Polo Club. Les adeptes de folk, americana, bluegrass, roots rock, alternative et mainstream country se donnent rendez-vous dans le désert pour communier sur leur musique. Je m’étais toujours demandé si l’Ouest pouvait rivaliser avec le Midwest, et c’est la curiosité qui m’a poussé à aller sur place pour vérifier si le Stagecoach Festival pouvait être une alternative au légendaire CMA Fest de Nashville. Sitôt débarqué à Los Angeles, je me dirige vers l’est par le Highway 10, passant à deux pas de Claremont, la petite ville où est né et a grandi Ben Harper. Après une heure et demie de route, je me retrouve…

8 min.
l’autre nashville

IL Y A QUELQUES ANNÉES, JASON ISBELL ÉTAIT UN EXmembre de Drive-By Truckers, qui jouait dans des clubs et buvait beaucoup trop de whisky. Aujourd’hui, ce natif de l’Alabama se produit en tête d’affiche de salles comme le Merriweather Post Pavilion de Baltimore (19 000 places assises) avec des chansons de country-rock tranchant qui racontent des histoires – John Mayer l’a qualifié de “meilleur parolier de ma génération”. Son dernier album en date, The Nashville Sound, est plus profond et plus politique que Something More Than Free, paru en 2015, qui avait remporté le Grammy du Meilleur album d’americana. Isbell dit de cette nouvelle veine d’écriture de chansons: “Elle est apparue quand je suis devenu sobre [en 2012]. Ça m’a donné beaucoup plus de temps pour travailler. J’avais plus de…

5 min.
“qui suis-je désormais?”

EN 1988, RODNEY CROWELL ÈTAIT DÈJÀ; CONNU EN tant que musicien talentueux et auteur de chansons impressionnant: il avait joué de la guitare et chanté dans le groupe d’Emmylou Harris pendant plusieurs années, et signé des hits de Waylon Jennings, de Bob Seger et des Oak Ridge Boys. Mais cette année-là, Crowell a également sorti Diamonds & Dirt, un album qui a fait de lui une star en solo, a donné naissance à cinq hit singles et s’est vu certifié disque d’or par la RIAA (Recording Industry Association of America). Nombre d’artistes seraient fiers de cette percée commerciale, mais Crowell, aujourd’hui âgé de 68 ans, la rejette sur “I Don’t Care Anymore”, le manifeste blasé que l’on trouve au centre de son nouvel album, songeur mais de façon vivifiante, Close Ties.…

11 min.
the glorious bastard

IL Y A QUINZE ANS DISPARAISSAIT JOHNNY CASH. IL Y A presque vingt-cinq ans nous saisissait le disque American Recordings, qui permit à l’homme qui s’habillait de noir d’ôter sa défroque de has-been country et de se réaliser in extremis en héros définitif. Dans la plus belle tradition du come-back à l’américaine, il était venu, il avait vaincu, avait chuté puis ressurgi d’entre les disparus. En sauvant sa peau d’artiste, Cash, même mort, resta vivant. Aujourd’hui, ses chansons, surtout les premières, celles gravées chez Sun Records, et les dernières, arrachées par Rick Rubin, appartiennent au Great American Folkbook, comme celles de Cole Porter, George Gershwin, Duke Ellington, Woody Guthrie, Muddy Waters, Chuck Berry ou Bob Dylan. Les premières notes de la chanson se dispersent dans le studio. Alain Bashung s’empare du…

5 min.
du côté des rockers   (1954-1958)

C’est une chanson pas tout à fait terminée et très courte, de l’époque Sun Records, avec des paroles qui font plutôt sourire lorsqu’on connaît la suite de l’histoire de l’homme en noir: “Laisse tomber cette saloperie / Et bois plutôt de l’eau…” Mais ce qui caractérise tout d’abord “Leave That Junk Alone”, morceau resté longtemps inédit et sorti des archives en 1984, c’est son interprétation assez peu habituelle. Dessus, Cash hoquète furieusement, à la manière du Roy Orbison de “Domino”, de Charlie Feathers et d’autres jeunes rebelles à guitare de l’époque. C’est peut-être là son titre le plus purement rockabilly; un style qu’il approchera souvent, auquel il rendra hommage (parfois tardivement, comme sur le superbe Rockabilly Blues de 1980, l’un de ses derniers bons albums pour Columbia), mais qui ne…