Actualité et politiques
Sept

Sept No. 20

Sept mook est le trimestriel du site sept.info, site de slow journalisme basé en Suisse. Ne laissez pas la réalité se résumer à l'actualité.

Pays:
Switzerland
Langue:
French
Éditeur:
Sept.ch, SA
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
4,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
28,99 €(TVA Incluse)
6 Numéros

dans ce numéro

3 min.
appel

Chère lectrice, Cher lecteur, Ils ont osé dire non. Non à la corruption. A l’argent sale. Non aux Etats prédateurs. A une surveillance généralisée. Non à des lois absurdes, à des agences de renseignement ou encore non à une guerre aussi inutile qu'illicite comme Daniel Ellsberg dans les années 1970 ( lire pages 30 à 65 ). Cet ancien haut fonctionnaire américain a transmis au New York Times les Pentagon Papers , des documents ultra-confidentiels sur la guerre qui faisait rage au Viêtnam. Les journalistes ont pu recouper ces informations et prouver que le Gouvernement américain avait menti sur toute la ligne. Des révélations qui ont accéléré la chute du président Nixon et le retour à la maison des boys. Le rôle démocratique et indispensable des lanceurs d’alerte a de fait éclaté au…

2 min.
nos créateurs d’histoires

PATRICK VALLÉLIAN Journaliste #GRANDREPORTAGE #HISTOIRE #POLITIQUE #SÉCURITÉ #SHOAH Fut happé par l'envie de découvrir le monde et ses habitants au coin d'une rue de sa bonne ville de Bulle. Juste après la chute du Mur de Berlin. Il avait 20 ans tout juste. Depuis, il travaille à se guérir de ce curieux mal qu'est la curiosité. Mais n'a pas encore trouvé le médicament. SYLVIE GARDEL Journaliste #ÉCONOMIE #SCIENCES #TIERSMONDE #ENVIRONNEMENT #TENNIS A grandi, pieds nus, sous le soleil des tropiques. Tour à tour enseignante, responsable de communication et rédactrice en chef d'un quotidien financier, elle se définit comme une passeuse de savoirs amoureuse des mots… et des chiffres. DAVID BRUN-LAMBERT Journaliste #CULTURE #NEWYORK #RUINES #DANCEFLOOR Né sur la Côte Basque, David a fait un crochet de 20 ans par Paris avant de s'établir face aux eaux genevoises. Auteur,…

2 min.
dancefloor: espace rebelle

Hambourg, août 1941. De jeunes gens sont clandestinement réunis dans les sous-sols d’un immeuble du centre. Tous se connaissent. En ville, ils sont une grosse centaine à fréquenter pareil rendez-vous. Dans le pays tout entier, peut-être un millier. Entre eux, ils se nomment swing kids ou Swingjugend . Leur truc, c’est la culture anglo-saxonne. Particulièrement le jazz, incarnation de cet «art dégénéré» ( entartete Kunst ) que le régime nazi combat avec férocité. Ce n’est un mystère pour personne: qui soutient cette musique en Allemagne risque de sérieux ennuis. Bizarrement, les 78 tours de jazz importés des US sont parvenus à Berlin, Francfort ou Munich jusqu’au milieu des années 1930. Et les swing kids s’en sont emparés. Au cours de réunions tenues secrètes, goinfrés d’amphétamines, ils se déchaînent sur la musique…

1 min.
le cuivre de la discorde

Dans le sud du Pérou, les sommets majestueux des Andes ne peuvent qu'impressionner le voyageur. A ses pieds, à mi-chemin entre Arequipa, la deuxième plus grande ville du pays et la mythique Cuzco, ancienne capitale de l'empire inca, s'étend la florissante province d'Espinar. Une région à la beauté éclatante, à la population aimable et... riche de sa mine de cuivre. Propriété de l’entreprise anglo-suisse Glencore-Xstrata basée dans le canton de Zoug, cette exploitation à ciel ouvert à plus de 4'000 mètres d'altitude, communément appelée «Tintaya-Antapaccay», ne fait pourtant pas le bonheur de tous. «Auparavant, nous possédions du bétail en grande quantité, mais, depuis que l'entreprise a commencé ses activités, nous n'avons cessé de nous appauvrir, notamment à cause de la présence de métaux lourds», assure Melchora Surco, représentante de l'association Adepami…

1 min.
l’histoire allemande défile le long de l’autobahn 72

C’est une langue de bitume comme il en existe tant d’autres en Allemagne, un modeste serpent goudronné qui représente à peine plus de 1% de l’immense réseau autoroutier du pays. Ses longues lignes droites permettent aux fous du volant d’appuyer sur le champignon pour tester le potentiel de leurs grosses cylindrées briquées comme des sous neufs. Lorsque des panneaux indiquent une limitation de vitesse, les guépards se transforment en agneaux disciplinés en freinant pour respecter la consigne lumineuse. Les Allemands sont comme ça. Ils adorent rouler aussi vite qu’ils le peuvent tant qu’ils en ont le droit… Rebelles, mais dociles. Les Suisses comprendront, les Français probablement moins… L’A72 n’est pourtant pas une autoroute comme les autres. A elle seule, elle résume l’histoire compliquée de l'Allemagne. Tout juste après avoir quitté l’A9…

1 min.
à la recherche des fantômes du cap arcona

L’air est saturé d’un brouillard lourdement ancré sur le sol. Soudain, le train s’immobilise dans une ultime secousse. Mon sommeil s’interrompt, mais un rêve m’habite. Nous descendons au terminus maritime de Zeebrugge, dans le nord de la Belgique. Une humidité glaçante enveloppe la petite gare de briques rouges. Il est à peine six heures du matin. Je suis accompagné de ma femme, qui m’assiste comme à chacun de mes repérages. C’est elle qui les organise. Nous contournons le bâtiment dont les portes du hall sont encore closes. L’agent de la compagnie maritime qui doit nous accueillir devrait être là, mais il est en retard. Nous battons le pavé, seuls au monde. Un réverbère balance à sa triste potence une ampoule nue, qui clignote, hésitante, s’éteint, puis se rallume au gré du…