Forme et Santé
Top Santé

Top Santé No. 349

Des solutions efficaces pour mieux gérer la santé de toute la famille au quotidien

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Reworld Media Magazines
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
1,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
21,99 €(TVA Incluse)
12 Numéros

dans ce numéro

2 min.
rendez-vous… ou pas ?

Déjà la rentrée ! Et avec elle son lot de rendez-vous santé, car c’est souvent à cette période que, pour nous ou nos enfants, l’on pense à refaire un bilan chez le dentiste ou chez le gynéco… Le hic, c’est qu’il est de plus en plus difficile d’obtenir un rendez-vous dans des délais raisonnables (pour un ophtalmo, cela peut atteindre 52 jours)! Voire de simplement trouver un médecin proche si l’on habite dans ce que le jargon nomme les « déserts médicaux »… Le récent baromètre réalisé chaque année par les Pages jaunes nous le rappelle. On n’a jamais effectué autant de requêtes pour rechercher un professionnel de santé! Et c’est le généraliste qui arrive en pole position. Cela ne nous étonne plus. Côté dermato, par exemple, en France, en…

1 min.
le comité scientifique de top santé

médecine nutrition médecines douces bien-être…

1 min.
notre microbiote adore les pommes bio !

C’est parce qu’elles contiennent des bactéries plus diversifiées que les pommes bio sont meilleures pour nos intestins que les autres. C’est ce que révèle une étude de chercheurs de l’université de Graz, en Autriche. L’étude suggère qu’une pomme bio regorge de près de 100 millions de bactéries, dont 38 millions dans les pépins et 22 millions dans le trognon. Il faudrait donc tout consommer pour profiter au mieux de ses bienfaits. En outre, les pommes bio contiennent un probiotique de la famille des Lactobacillus, alors que ce dernier est totalement absent des non bio. À table!…

1 min.
sclérose en plaques les vaccins pas responsables

Pour balayer les idées reçues dangereuses, des chercheurs de l’université technique de Munich (Allemagne) ont montré que les vaccins ne peuvent pas constituer une cause de la sclérose en plaques, maladie inflammatoire et dégénérative du système nerveux central. Ils ont travaillé à partir de données médicales concernant 200 000 personnes, dont 12 000 patients atteints. Résultat ? Les chercheurs ont constaté que, cinq ans avant le diagnostic de la maladie, le taux de vaccination était largement inférieur à la moyenne, en particulier pour le vaccin contre méningites, pneumonies et septicémies à pneumocoque, le vaccin ROR (rougeole, rubéole, oreillons) et le vaccin contre les infections à papillomavirus humains (HPV). Les vaccins ne peuvent donc pas être tenus pour responsables.…

1 min.
un implant qui protège du vih

Lors de la Conférence internationale sur le sida, à Mexico (Mexique), les chercheurs du laboratoire Merck & Co ont présenté un nouveau mode de prophylaxie pré-exposition (PrEP) capable de protéger du VIH pendant un an. Il se présente sous la forme d’un implant qui libère une molécule (l’islatravir, ou MK-8591) à action prolongée. L’essai, qui a été mené sur 16 personnes, semble prometteur. Il lèverait surtout l’obstacle de l’observance du traitement, qui consiste en une prise quotidienne de deux médicaments antirétroviraux.…

1 min.
le tour de taille mieux que l’imc

Des chercheurs de l’université de l’Iowa, aux États-Unis, remettent en cause l’intérêt du calcul de l’indice de masse corporelle (IMC) dans le diagnostic d’obésité (IMC supérieur à 30), lui préférant celui du tour de taille, mieux à même d’évaluer la masse grasse. Ils ont étudié les données médicales de 156 000 femmes de 50 à 79 ans, et ont découvert que les celles qui avaient un IMC jugé « normal » (inférieur ou égal à 25) mais un tour de taille trop élevé (supérieur ou égal à 100 cm) présentaient un risque de décès supérieur de 31 % à la moyenne, comparable à celui encouru par les personnes diagnostiquées obèses……