Actualité et politiques
Valeurs Actuelles

Valeurs Actuelles No.4347

Retrouvez chaque semaine, dans Valeurs Actuelles, l'essentiel de l'information politique et financière.Sous le double signe de la réflexion et du sérieux de l'information, Valeurs Actuelles vous donne un point de vue unique, sans conformisme, sur l'actualité.

Pays:
France
Langue:
French
Éditeur:
Valmonde et Cie
Lire plus
J'ACHÈTE CE NUMÉRO
3,99 €(TVA Incluse)
JE M'ABONNE
89,99 €(TVA Incluse)
52 Numéros

dans ce numéro

4 min.
“nous sommes en guerre”

La France a tout changé. On se rappellera qu’il lui a fallu quatre jours pour comprendre vraiment ce qui se passait: du jeudi 12 au lundi 16 mars, en enjambant cette étrange journée du dimanche 15 où a été maintenu le vote pour le premier tour des élections municipales. Le jeudi 12, le virus est encore « une idée lointaine », reconnaîtra le président de la République, alors qu’il s’emploie à convaincre que la situation est devenue gravissime. Mais pour les Français en général, leurs leaders politiques en particulier, et finalement lui-même à travers le conseil scientifique des médecins, il se persuade qu’il n’y a pas de danger à aller voter. Le président du Sénat élève même la voix, quand ils s’entretiennent tous les deux au téléphone, pour que le vote,…

2 min.
rachida dati, un échec en demi-teinte

Avec 29,33 % des suffrages, loin devant Rachida Dati (22,72 %) et Agnès Buzyn (17,26 %), Anne Hidalgo est en bonne position pour conserver les clés de l’hôtel de ville de Paris. Malgré les sondages qui, au gré de la campagne municipale, propulsaient Rachida Dati en tête du scrutin, la déception est grande mais mesurée dans son camp. Tout d’abord, la droite a pâti d’un taux d’abstention historique (57,69 %), lui faisant perdre les voix des personnes plus âgées, population habituellement fidèle aux rendez-vous électoraux. « Chez Les Républicains [LR], nous évaluons à 3 ou 4 points la perte de suffrages enregistrée du seul fait du confinement des personnes à risque ou simplement âgées. Ce sont ces pourcentages-là qui nous ont fait défaut pour atteindre les 26 % qu’annonçaient les…

3 min.
coulisses politiques

Pas de véritable percée pour le RN Au premier tour des municipales, le Rassemblement national conforte son implantation locale avec six maires sortants réélus largement dès le premier tour. À Hénin-Beaumont dans le Pas-de-Calais, Steeve Briois l’emporte avec 74,21 % des voix, un score largement supérieur à 2014 où il s’octroyait 50,25 % des voix. À Fréjus dans le Var, David Rachline conserve les clés de sa mairie avec 50,60 % des suffrages. Tout comme Fabien Engelmann à Hayange en Moselle (63,14 %), Julien Sanchez à Beaucaire dans le Gard (59,50 %), Joris Hébrard au Pontet dans le Vaucluse (57,2 %) et Franck Briffaut à Villers-Cotterêts dans l’Aisne (53,46 %). À Béziers, le maire apparenté RN Robert Ménard rafle sa mairie avec 68,74 % des voix, lui qui l’avait remportée dans une…

1 min.
vu sur le club va

La une de “Valeurs actuelles” indispose les féministes La semaine passée, la camarilla néo-féministe est tombée de sa chaise en découvrant notre une consacrée aux féministes. Sur Twitter, l’occurrence Valeurs actuelles a fait florès. Entre moquerie et indignation, nos contempteurs se sont perdus en babillages. « Les clichés véhiculés par la couverture du magazine conservateur ont bien fait rire tout le monde », explique le Huffington Post. Nous ne donnerons pas tout à fait tort à ce site d’information Web car, précisément, c’est une entreprise de démystification par le rire à laquelle nous nous sommes livrés. Face à l’inanité, l’indigence et, disons-le, l’hystérie patente de ce mouvement, la dérision est une arme. La célérité avec laquelle nos détracteurs se sont emparés du sujet atteste, si cela était encore à prouver, une…

1 min.
“face à l’info” : la leçon médiatique d’éric zemmour

Tandis que l’émission d’Éric Zemmour et Christine Kelly repousse toujours ses records d’audience, les télés “bobos” de Laurent Ruquier et “banlieue-compatible” de Mouloud Achour pâlissent de dépit — et d’envie. Avec une moyenne de 300000 téléspectateurs avant une courte pause fin février, l’émission de CNews poursuit son irrésistible ascension sur le Paf. Ce programme débarqué en octobre dernier sous les cris d’orfraie de Valérie Trierweiler et Jacques Attali — ils boycottent la chaîne depuis lors — offre du lundi au vendredi un plateau de bretteurs variés, de Bernard-Henri Lévy à Laurent Alexandre en passant par Marlène Schiappa. C’est d’ailleurs à l’occasion d’un débat entre cette dernière et le polémiste que l’émission a enregistré son meilleur score avec 390000 spectateurs. À l’ombre de ces performances, l’émission de Laurent Ruquier On n’est…

1 min.
morceaux choisis

Jean-Paul Garraud Le député européen RN, sur l’afflux de migrants à la frontière grecque : « L’Union européenne déplore les conséquences dont elle est responsable. En confiant à Erdogan la gestion des flux migratoires vers l’Europe, avec l’accord Union-Turquie de 2016, il ne fallait pas s’attendre à autre chose. » Julien Aubert Le député LR du Vaucluse, sur la crise du coronavirus : « Quand on voit l’état de nos hôpitaux avant la crise, la première mesure n’était-elle pas de débloquer en urgence les milliards nécessaires pour renforcer nos urgences? » Jean-François Copé Le maire de Meaux, sur la vie politique : « Quand on fait de la politique, il faut s’habituer à être en permanence jeté à la vindicte populaire. » PHOTOS: JULIEN MATTIA/NURPHOTO/AFP - JOEL SAGET/AFP - ROMUALD MEIGNEUX/SIPA…