ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
AD France

AD France 140

Le magazine haut de gamme des tendances de la déco, du design, de l'art et de l'architecture. Le magazine qui suscite l'imaginaire, rend le beau accessible au plus grand nombre, qui s'adresse aux esthètes professionnels et amateurs.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Les Publications Conde Nast SA
Frequency:
Bimonthly
£4.19
£16.81
6 Issues

in this issue

4 min
à vos agendas

LA COLLECTION Beautés majoliques Non seulement cette collection de faïences des xv et xvi siècles, italiennes ou françaises, fut constituée par Jean-Pierre et Christiane Guerlain, joli pedigree, mais, de plus, les pièces sont admirables. Comment ne pas être séduits par ces « bella » qui animent coupe (ci-contre, à petit piédouche du xvisiècle) et plats modelés à Casteldurante ? Vente à l’Hôtel Drouot, le 31 janvier, tél. (Beaussant Lefèvre) : 01 47 70 40 00, drouot.com LES RENDEZ-VOUS LE DESSIN À L’HONNEUR • Le Salon du dessin. Une rencontre annuelle qui rallie 39 spécialistes de dessins anciens, modernes (ci-dessus, gouache et crayon sur papier, Rythme coloré, de Sonia Delaunay, 1938), ou contemporains. Notons que, pour la première fois, un galeriste nous arrive de Chine, même s’il s’agit d’un Français, Hadrien de Montferrand. Bon à savoir aussi…

5 min
splendeurs 1900–1925

LA GRÂCE SUÉDOISE du cabinet Le Paradis terrestre d’Uno Åhrén, 1925. On appréciera les délicates poignées et charnières en bronze argenté de ce cabinet en marqueterie d’eucalyptus, olivier tropical et noyer du Brésil. Il s’agit d’une pièce unique que dévoile l’antiquaire Éric Philippe. Elle se fit remarquer sur un stand extravagant que l’artiste imagina pour l’Exposition internationale de 1925 à Paris. Le créateur s’inscrit, alors, dans le courant esthétique inspiré d’art gréco-romain, étrusque ou perse, que traverse la Suède dans les années 1920. Un style élégant, joyeux, une ébénisterie raffinée qu’un critique britannique, Philip Morton Shand, appela « la grâce suédoise ». Une décennie plus tard, Uno Åhrén (prononcer « Orren » en raison du petit rond qui surmonte le A), par ailleurs urbaniste, se tournait vers le modernisme. L’ART DÉCO VERSION SCANDINAVE avec une…

2 min
le « spa étoilé »

L’HÔTEL DES BERGES, MINIMAL CHIC Le contexte. La famille Haeberlin a décidé d’agrandir l’Hôtel des Berges, qui jouxte et complète son restaurant étoilé, l’Auberge de l’Ill. Elle a fait appel à l’agence Jouin Manku, qui en avait signé en 2007 le décor, pour dessiner son spa dans une grange ultracontemporaine. L’inspiration. C’est à un voyage en pays shaker, ces protestants émigrés au xviii siècle aux États-Unis et adeptes d’un design dépouillé, que Patrick Jouin et Sanjit Manku nous invitent dans leur grange de béton et de chêne massif posée dans un pré au bord de la rivière. Un long bassin de nage en Inox vient la compléter. La décoration. Béton, chêne et enduits à la chaux, en version douce, se déclinent sur les murs et le mobilier. D’abord dans le spa aux lignes…

4 min
couleurs d’ombres

C’est l’histoire d’un cadavre exquis commencé en 1925. Ou plutôt celle d’un échange exquis entre un architecte en rupture avec la Sécession viennoise et un poète d’avant-garde. Le premier a dessiné pour le deuxième un parallélépipède composé de volumes simples dans une rue pavée de la rive droite parisienne. Le poète y vécu avec son épouse jusqu’en 1942, conférant au lieu une atmosphère à part, peut-être pour y avoir convié tous ses amis surréalistes à de longues réunions. Cette toile blanche habillée par l’esprit de son commanditaire et de ses hôtes est devenue célèbre parce qu’elle demeure le seul témoignage en France de cet architecte. Après quelques décennies d’anonymat, la voici qui se dévoile sur papier glacé, cette fois-ci revêtue de la palette chromatique du tandem de décorateurs milanais Dimorestudio. Du bleu…

3 min
le tapis donne le ton

L’ESPRIT RUSTIQUE CONTEMPORAIN Un tapis au tissage irrégulier, composé de fibres variées, assume sa simplicité entre meubles aux lignes dépouillées et touches de rouge. 1. TAPIS en laine, feutre et coton, L 240 × l 170 cm, collection Tres, à partir de 1590 €, NANIMARQUINA. 2. TABLE de repas, finition laque, L 240 × l 110 × h 74 cm, TWI, 10944 €, CHRISTOPHE DELCOURT. 3. COUSSIN brodé main en soie, 60 × 60 cm, 470 €, KARRY GALLERY. 4. LAMPE en céramique émaillée, bronze et tissu, ø 37 × h 58 cm, Sempreviva, prix sur demande, ERIC SCHMITT. 5. CANAPÉ en velours, L 190 x l 70 × h 76 x cm,Stay, 3569€,GUBI. LE CUIR EN MODE GRAPHIQUE Un tapis en patchwork de cuir illuminé d’éclats d’or influence une sélection de meubles et…

2 min
vintage remix

Depuis quelques années, le vintage – entendons par là le mobilier datant des décennies précédentes, et, par extension, le style de ces années – est partout en décoration. Dans ce numéro d’AD, nous vous le présentons en version « remix » car, plus que jamais, il ne s’agit plus de se contenter de simples références aux années 1950, 60 ou 70, mais d’inventer de nouvelles associations, de confronter les styles et les influences, de trouver une liberté inédite. On le voit notamment à travers nos reportages Couleurs d’ombres (en couverture et p. 138) et Paradis bleu (p. 112), jolie maison parisienne dont nous vous invitons à vous approprier l’esprit grâce à notre sélection de ses plus belles pièces «d’époque». Nos sujets Le Nouveau Chic anglais (p. 122), comme Des Fleurs…