ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
AD France

AD France 144

Le magazine haut de gamme des tendances de la déco, du design, de l'art et de l'architecture. Le magazine qui suscite l'imaginaire, rend le beau accessible au plus grand nombre, qui s'adresse aux esthètes professionnels et amateurs.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Les Publications Conde Nast SA
Frequency:
Bimonthly
£4.19
£16.81
6 Issues

in this issue

5 min
la citadelle de l’art

« C’est au soleil de donner la couleur, et à la mer. Je n’interviens pas : le résultat m’émerveille toujours. »——— La collectionneuse Lia Rumma Sur la côte napolitaine, plus précisément à l’entrée de Posillipo, on peut apercevoir une vieille bâtisse qui, de loin, semble être un rocher émergeant de la mer, plein de trous et de crevasses. Mais, quand on s’approche apparaît une construction du xvii siècle dans toute sa majesté. » C’est l’écrivain Raffaele La Capria qui parle, il a passé ici son enfance. Et la bâtisse à laquelle il fait référence est le Palazzo Donna’Anna, cadeau du vice-roi d’Espagne, Ramiro Nùñez, à sa femme, Anne Carafa. La splendide construction surplombe le golfe : au-delà du bleu de la mer, on peut voir le Vésuve et la péninsule de…

5 min
ils ont participé à ce numéro

Martyn Thompson Tout a commencé dans sa cuisine, il y a trente ans. Martyn Thompson y confectionne des vêtements avant-gardites. Les clichés qu’il prend de cette collection amorcent le début de sa carrière de photographe de mode. Au fil des ans, il se tourne vers les intérieurs, d’artites ou de designers, pour en capturer l’essence. Depuis la création de son tudio à New York, il partage son temps entre la photo et sa ligne de textiles. Pour AD, il a shooté l’univers intimite de David Alhadeff, fondateur des galeries The Future Perfect : « David est un galeriste novateur toujours enclin à prendre des risques pour dénicher des pièces de design. Cela se reflète dans son appartement. J’aime tout particulièrement le décor mural de Dimorestudio. » Parmi ses projets, des textiles…

4 min
les objets qui rendent la vie plus belle

Pour la gourmandise S’abandonner à des envies presque basiques : mettre les doigts dans la chantilly, mordre dans une miche de pain, savourer le miel en rayon… sans oublier jolis bols et assiettes. À l’heure du bain Se ressourcer avec des éléments simples, savon en bloc et éponges du fond des mers, et des matières pures, marbre ou papier washi. Le plaisir des fleurs Choisir les contenants, vases, bouteilles, centres de table, qui mettront chaque fleur en valeur, loin du bouquet trop composé. Le temps pour soi Se créer un cocon de couleurs profondes, de matières accueillantes, de lumière douce et d’effluves rassurants, pour être en paix avec soi-même. Les préparatifs du repas S’absorber dans les gestes de la cuisine, éplucher, émincer, hacher, râper… avec des ustensiles que l’on aime.…

2 min
la monnaie frappe fort

On ne le répétera jamais assez mais la Monnaie de Paris et la plus ancienne manufacture du monde – elle date de 864 – et la dernière usine en activité à Paris. Si l’on bat monnaie quai de Conti depuis 1775, l’adresse et également réputée depuis 2014 pour ses expositions d’art contemporain. Celles dédiées à Paul McCarthy ou Maurizio Cattelan, qui initiaient un renouveau des lieux, ont marqué les esprits. Après six ans de travaux, l’intitution rebaptisée 11 Conti-Monnaie de Paris inaugure son musée, dédié à l’art du métal. De la fonderie aux collections de pièces rares en passant par la ciselure sont ici dévoilées les spécificités d’un savoir-faire unique. Intallées dans l’usine même, les salles d’exposition invitent à un parcours immersif avec des vues sur les ateliers dans lesquels travaillent…

1 min
des maisons de rêve autour du monde

Un palazzo du XVII surplombant la baie de Naples, un délicat refuge en Inde, une suprenante maison de bois et de pierre brute dans le Béarn, deux appartements new-yorkais précieux et avant-gardites... voici nos lieux rares à découvrir ce mois-ci.…

6 min
nos 10 envies du moment

1 Bien manger au musée Les Grands Verres au Palais de Tokyo Si le nouveau restaurant du Palais de Tokyo ne désemplit pas depuis son ouverture cet été, c’est qu’il est dirigé par une équipe experte en success-stories, à laquelle on doit déjà la Candelaria ou le Mary Celeste. Côté déco, Lina Ghotmeh a signé une salle chic et plutôt dépouillée, dont le bar de béton brut incrusté d’éclats d’or cultive l’esprit industriel du lieu. À la carte, pensée par le chef américain Preston Miller, des produits de saison issus de producteurs locaux – comme ses pâtes au seigle, fenouil et groseille, accompagnées du cocktail du jour. Pour la vue sur la Tour Eiffel, demander la table 70. F.G.M. Les Grands Verres, 13, avenue du Président-Wilson, 75016 Paris, palaisdetokyo.com 2 Faire monter les enchères…