Côté Paris No. 49

Visites d'appartements parisiens qui font rêver, balades dans le Paris méconnu, découvertes d'adresses originales : shopping, galeries, expos, restaurants… Côté Paris vous révèle les secrets des amateurs et des initiés.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Cote Maison SAS
Frequency:
Bimonthly
£4.52
£23.01
6 Issues

in this issue

2 min
édito

Chut! Donner « la parole au Silence », telle était l’inspiration du dernier salon Maison&Objet de janvier, orchestrée par la faiseuse d’air du temps, Elizabeth Leriche. Phase de diète absolue, après le tout, il faudrait s’intéresser au moins. À trop de bavardages en mots et en images, il faudrait répondre par un calme réparateur et intérieur. Celui qui laisse pénétrer le sens, la spiritualité. Il faudrait que le monde se taise, que la terre se libère du trop-plein, qu’elle évacue les toxines. Il faudrait que les habitants de la planète cessent de s’agiter, qu’ils se posent, se reposent. Il faudrait laver nos regards, désincruster nos esprits d’informations parasites, déshabiller nos âmes d’impressions inutiles. Il faudrait vider notre disque dur, stopper la surenchère. Il faudrait congédier les artifices, les superflus. Il faudrait…

f0005-01
5 min
l’invitation couleur

MICHEL PASTOUREAU,HISTORIENMÉDIÉVISTESi Paris était une couleur? Gris, la pierre, les toits de zinc, les pavés et toutes les nuances jusqu’au grège des façades ravalées. C’est sa couleur génétique. Pour ou contre la couleur dans la capitale? Les lois de la couleur sont universelles, éternelles. Je crois à son utilisation en tant que signe culturel. S’il y a transgression de l’univers urbain les habitants ne se sentent plus chez eux. Que reprochez-vous à la couleur dans la ville aujourd’hui? Son manque de réflexion en général, son inadaptation au paysage urbain. Une façade quelconque sera-t-elle plus attractive si elle est peinte, parée d’un matériau coloré, ou d’une fresque? Aujourd’hui, la couleur ne compte pas, c’est le produit final qui importe. Les Docks, La Cité de la Mode et du Design sont d’un vert grenouille inesthétique mais le…

f0009-01
2 min
rythmes binaires

© Photo Jean-Marc-Palisse. Johan Rosenmunthe, Armelle Lalo / Too Many Pictures, octobre 2016, Paris (France). Photo Yves Duronsoy / Stylisme Véronique Villaret. SDP.…

f0018-01
3 min
silence, l’oeil écoute

Le phénomène s’étend et s’entend! Cette envie de silence se traduit dans différents domaines. Premiers soubresauts dans l’art où depuis quelques éditions de la FIAC – Foire internationale de l’art contemporain – les oeuvres narratives, les vanités, le grotesque cèdent la place à un retour de l’abstraction, du conceptuel et même de la dématérialisation de l’art comme le montrent les travaux de l’artiste britannique Tino Sehgal au Palais de Tokyo. Ce dernier ne joue que des pièces dont on ne peut garder aucune trace (ni enregistrement, ni image), des oeuvres chorégraphiques que seule l’émotion du spectateur conservera. Le plasticien italien Claudio Parmiggiani, reconnu internationalement, avec ses bibliothèques de fumée ou la jeune Cécile Cléron ou encore le décorateur-designer Vincent Darré qui, à l’opposé de ses créations baroques, a signé une…

f0022-01
3 min
arrêt sur images

© Jungjin Lee. Thierry Struvay. York Der Knoefel. James Tylor. Eamonn Doyle. Alex Majoli. Noe Sendas. Julie Cockburnqui.…

f0026-01
2 min
les pieds au mur

f0028-01