ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Côté Sud

Côté Sud No. 183

D'une bastide provençale à un riad marocain, d'une ballade en Amérique à un savoir-faire italien, Maisons Côté Sud vous ouvre les portes d'un art de vivre ensoleillé et enchanteur.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Cote Maison SAS
Frequency:
Bimonthly
£4.62
£23.53
6 Issues

in this issue

2 min
idylles estivales

Rivages glamour sur la côte amalfitaine qui se laissent désirer le long d’une route sinueuse à flanc de montagne, surplombant la mer. On l’emprunte en Alfa Romeo rouge vif décapotable. À l’instar des auteurs de ce livre de voyage, faisant halte dans les villages nichés entre les citronniers en fleurs et les bougainvilliers, débarquant dans les hôtels contés par l’auteur de la Beat Generation, John Steinbeck, chantés par les Rolling Stones, fréquentés par Sophia Loren, Roberto Rossellini, Jacqueline Kennedy. De Positano à Cetara, en passant par Furore, Ravello, Minori… les portes s’ouvrent sur les secrets des dieux, faisant resurgir la magie d’autrefois. Saint-Tropez forever ! Qui mieux que Simon Liberati, auteur couronné du prix de Flore et du Femina, esprit libre et festif, pour réactiver cette station balnéaire mythique depuis les…

4 min
séquences émotion

instant. N°1 Saint-Paul-de-Vence Identifiable entre tous, le bleu qui baigne les toiles de Jacques Monory est un bleu de nuit américaine, couleur du doute et de la mise à distance… Cette exposition restitue le journal de bord hanté d’un peintre qui, chaque jour, s’interroge sur la réalité du monde. Empruntant au cinéma, notamment aux thrillers des années cinquante, ses toiles forment une sorte de long métrage énigmatique où alternent paysages urbains, visions romantiques et séquences violentes. Soixante ans de carrière sont ici retracés, nous entraînant dans un univers aussi pessimiste et grinçant qu’un film d’auteur. «Jacques Monory», jusqu’au 14 juin. Fondation Maeght. fondation-maeght.com instant. N°2 Weil am Rhein Rendue célèbre par ses créations iconiques (la lampe «Pipistrello») et sa transformation de la gare d’Orsay en musée, Gae Aulenti fut une amazone surdouée de…

2 min
l’édito

S’évader un peu, partir en voyage intérieur. S’ensuit l’envie de respirer le grand air et d’aller puiser dans les souvenirs. Se remémorer nos campagnes, nos plages découpées, nos montagnes. Rappeler à son esprit l’incroyable beauté de nos paysages qui s’apprêtent à entrer en printemps. Rester chez soi. Imprévisible scénario. Sur tous les tons, dans toutes les langues, le mot d’ordre claque dans sa bienveillante mais implacable réalité. Union sacrée nous obligeant instamment au repli dans un même élan solidaire. Faire monde, ensemble, contre l’ennemi invisible. S’éloigner de l’autre pour mieux le protéger, rester à distance pour faire front commun, le message traverse les frontières. L’adversaire volatile a imposé son rythme. Celui de la réserve mais aussi de l’inflexion, de la réflexion. Comment vivre cette parenthèse? Comment habiter cet appartement, cette maison,…

3 min
esprit de famille

Tout a commencé sur le quai. Le quai du port de Marseille où, un jour de 1903, débarquent Hannah et Jean Antoun, émigrés libanais. Ils s’installent dans la ville, lieu de transit très animé, et y créent une pension de famille pour les nouveaux arrivants. En 1968, Georges, leur petit-fils, a l’idée de transformer la pension en hôtel. Cinquante ans plus tard, la famille Antoun est à la tête d’un groupe comptant huit établissements (deux à Marseille, cinq à Paris et un à Bruxelles). La saga New Hotel se poursuit sous l’impulsion des filles de Georges, Caroline, directrice générale du groupe, formée au George V, et Camille, responsable de la communication et du marketing. Anciennement New Hotel Vieux-Port, l’établissement érigé sur les rives du Lacydon incarne plus qu’aucun autre les…

6 min
objets miroirs

COUP DE MISTRAL SUR LE DESIGN «Nous prenons la route. Celle de Pagnol, de Daudet, de Giono. Le mistral noir nous pousse sur le chemin des transhumances et nous éloigne de la mer pour entrer dans les terres.» Acte 2 pour Margaux Keller Collections: après avoir exploré la mer et ses mythologies, la designer paye son tribut à la terre en concevant une série d’objets semblables à ceux qui peuplent les natures mortes de Cézanne. Issue de la mémoire collective provençale, cette collection, fabriquée localement par des artisans virtuoses, revisite avec une fraîcheur décalée des pans entiers de tradition. Le vase « Oli », par exemple, est inspiré du mortier utilisé pour pilonner les condiments. Posées sur le mur tels de petits insectes-bijoux, les patères «Mousco» et «Cicala», elles, évoquent…

5 min
côté escales déco

ÉVASION BOHÈME C’est dans le village de Luynes que Dorothée a préféré installer sa Maison Saint-Sa. En adéquation avec ses envies de slow life et avec ses trouvailles à l’esprit libre et voyageur. La sélection, qui s’enrichit régulièrement, propose de l’artisanat d’ailleurs, des textiles et papiers peints en feuille de riz à impression batik Le Monde Sauvage, de la vaisselle Bloomingville, des coussins Bed and Philosophy… et des créations maison, dessinées par Dorothée et réalisées au Maroc, des canapés sur mesure et des conseils avisés. MAISON SAINT-SA Du mardi au samedi, de 10 h à 12h30 et de 14h30 à 19 h. Réalisations sur mesure et chantiers personnalisés. LUMIÈRE ET PLUS SI AFFINITÉS Rue Paul-Bert, repère des plus belles adresses déco, Melville est celle par laquelle la lumière fut. Des sélections pointues de luminaires aux…