ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
La Revue du Vin de France

La Revue du Vin de France No. 647

Grâce à son savoir-faire et ses experts, La Revue du Vin de France vous apporte une information riche pour connaître, choisir et déguster les bons vins, constituer votre cave et multiplier les plaisirs de la découverte.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Revue du Vin de France
Frequency:
Monthly
£5.87
£50.44
10 Issues

in this issue

1 min
une âme de vignerons

Implantée sur la rive droite du Douro, à Covas do Douro, la Quinta do Infantado produit des portos seulement à partir de ses vignes classées dans les terroirs les plus prestigieux. João Roseira perpétue un style familial et singulier avec des portos aux faibles teneurs en sucre mais très digestes et bâtis pour la garde. Aujourd’hui, Joâo lance un cri d’alarme, car malgré la magnifique qualité de son vintage 2017, la crise l’a obligé à diviser par trois sa production de vintages. C’est dans ce contexte que son cousin Álvaro vient assurer la transition entre deux générations et pérenniser la production de grands portos à l’âme vigneronne.…

3 min
« mon ami avait une vigne sur un coteau » (isaïe, v, 1)

Une pratique exaspère les détracteurs de la viticulture biodynamique : la confection de la préparation 500 avec de la bouse de vache fermentée dans une corne enterrée pendant l’hiver. La bouse de corne est déterrée au printemps, diluée dans de l’eau de pluie, dynamisée et pulvérisée sur les sols afin de favoriser la vie microbiologique et la croissance du système racinaire. À en croire les esprits forts, cet enfouissement hivernal et sans aucun fondement rationnel d’une corne de vache révélerait un culte aux divinités cachées du paganisme. La lecture du Premier livre de Samuel, rédigé vers 700 avant Jésus Christ, me laisse penser que la force accordée aux cornes de bovidés renvoie à une mémoire plus claire et plus sacrée. À propos de l’onction du roi Saül par le prophète Samuel,…

24 min
« chaque domaine vit une biodynamie différente »

Plus on creuse la biodynamie, plus le terme semble fuyant. Écouter celles et ceux qui l’appliquent dans leurs vignes ne facilite pas la construction d’une définition simple. La vision qu’ils en donnent et les applications qu’ils décrivent sont si diverses que l’on se demande si parler de biodynamie au singulier n’est pas un contresens. Chacun, avec son expérience et sa personnalité, y puise ce qui l’intéresse, respectant le principe d’autonomie, pilier de l’exploitation en biodynamie. Notons que la diversité de ces pratiques et de ces réflexions est peu compatible avec les accusations de dérive sectaire lancées par les adversaires de cette méthode. Nous avons sollicité les témoignages de six vignerons, tous producteurs de vins de qualité : Hélène Thibon (Mas de Libian, Rhône sud), Jean-Pierre Fleury (Champagne Fleury, Aube), Stéphane Tissot…

1 min
liber pater et l’aop pessac-léognan

Dans votre numéro de novembre 2020 (La RVF n° 645) dédié aux grands vins destinés à enchanter l’année 2021, vous incluez Liber Pater, un vin de France, dans les pessac-léognan, a priori une appellation d’origine. N’y a-t-il pas quelque chose qui cloche ? Pourquoi faire fi des appellations ? Pascal Lavigogne auxmillesimes@orange.fr La RVF. Cher monsieur Lavigogne, vous avez raison, Liber Pater ne fait pas partie de l’AOP Pessac-Léognan, bien que produit dans la même zone géographique. La têtière de la colonne dans laquelle figurait ce commentaire prêtait en effe à confusion. Mais il n’y a là nulle malice. Mon propos était de publier une sélection personnelle des meilleurs vins de la région des Graves que j’ai goûtés dans le millésime 2018. J’ai jugé que par la qualité du vin, et surtout…

1 min
le vintage, adn de porto

Luisa Vieira de Sousa a grandi et fait ses études d’œnologie à Lisbonne. Elle est venue s’installer dans le Douro où elle produit du vin depuis 2007 car, avant elle, son père dirigeait le domaine depuis la capitale. Il vendait une partie de sa production à la maison Churchill, il ne produisait pas de vintage mais uniquement des tawnys. Luisa considère que le porto, à plus forte raison le vintage, est l’ADN de la région. De plus, il lui permet de voir le résultat de son travail immédiatement. Pour elle, le vintage doit être élégant mais avec de la force. Pari tenu avec son très beau 2017 composé à 60 % avec le cépage tinta roriz.…

1 min
où, quand et comment boire du vin jaune ?

La diversité des profils est telle qu’il ne faudrait pas parler du vin jaune, mais des vins jaunes. Leur complexité et leur intensité permettent, au-delà des classiques accords régionaux, d’envisager les mariages les plus audacieux. Sachez les écouter ! Un jaune tirant sur le vert, pâle, tranchant, levurien, “réducteur”, vous demandera peut-être, tel un fino andalou, de l’associer à ce qui est iodé, salin, végétal. Un jaune tonitruant, plus oxydatif, gorgé de sotolon, recherchera par exemple la compagnie des champignons, de riches saveurs évoquant comme lui le cinquième goût des Japonais, l’umami. Les plus aboutis, trouvant un équilibre entre ces deux pôles, réclameront peut-être une dégustation nue, pour eux-mêmes, à la fois égoïste et cosmique.…