EXPLOREMY LIBRARY
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Kids & Teens
Les Trésors de PicsouLes Trésors de Picsou

Les Trésors de Picsou

No. 46

3 fois par an, un rendez-vous incontournable pour les fans de Disney, les collectionneurs et tous les amateurs éclairés de bandes dessinées

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Disney Hachette Presse
Read Morekeyboard_arrow_down
BUY ISSUE
£3.94(Incl. tax)
SUBSCRIBE
£15.76(Incl. tax)
4 Issues

IN THIS ISSUE

access_time1 min.
1989 la malédiction de nostrablairus

Si la finance est depuis toujours une discipline aléatoire et fortement risquée, on peut imaginer que Picsou n’est pas le premier ni le seul financier a avoir rêvé d’un artefact qui lui permettrait d’anticiper à coup sûr les fluctuations du marché! Et si le Manuel des Castors Juniors, grand pourvoyeur en MacGuffin devant l’éternel, affirme qu’un tel artefact existe, il est bien naturel de voir Picsou foncer sur ses traces. Ainsi va commencer son périple dans une France de carte postale où Paris est strictement entouré d’une vaste campagne! Il faut dire qu’en 1989, Don Rosa n’avait pas encore visité la France... Il s’est largement rattrapé depuis! KOMIX N  54 MICHEL NADORP Encore un dessin de Michel Nadorp illustrant une histoire de Don Rosa. Il a…

access_time1 min.
la malédiction de nostrablairus

access_time3 min.
références, repères & arguties à propos de la malédiction de nostrablairus

QUESTION DE NARINE! Le nom original de Nostrablairus, qui s’inspire de celui de Nostradamus, est Nostrildamus, s’appuyant sur un jeu de mots calamiteux, nostril signifiant narine en anglais… Rosa le gratifie ainsi de cet énorme groin qui va le mener à sa perte au détour d’une usine de parfum. Saluons ici l’audace du traducteur français qui est parvenu à conserver cette connotation olfactive! DU LEGO EN OR!!! Le château de pièces des neveux deviendra une activité récurrente dans les histoires de Rosa, alors que chez Carl Barks c’est plutôt dans ses toiles qu’ils s’y adonnent. MACHINE À INFOS Bien avant l’avènement des mails, Picsou se tenait informé en temps réel des fluctuations boursières grâce à un téléscripteur nommé Ticker Tape. Ce modèle fut…

access_time2 min.
ray zone , le génie qui mit don rosa en 3-d !

EN 3-D & EN STÉRÉOSCOPIE! Bien avant les casques VR, le cinéma en relief a connu un succès aussi bref qu’intense durant la première moitié des années 50. Si les films à sensation tels que Bwana Devil constituaient l’essentiel de la production, les Studios Disney eux-même s’y aventurèrent avec le dessin animé musical Melody. Le procédé stéréoscopique était plus rudimentaire que les techniques actuelles et reposait sur la perception des couleurs rouge et verte par chacun des yeux et par un décalage savamment calculé des images donnant une impression de profondeur. De là sont issues les lunettes bicolores emblématiques de cette époque. La méthode fonctionnant mieux en bande dessinée, l’année 1953 vit apparaître bon nombre de comics en 3-D! On y retrouve les classiques que sont Tarzan,…

access_time1 min.
drôles de porcs chez les canards de donaldville!

Vils cochons & porcs féroces 1951 DON PORKO DE LARDO 1955 OSCAR PORCIN 1955 VINCENT PORCIN OU ALPHONSE DANLTA 1963 O. LARNAK 1963 RÉVOLUTIONNAIRE DU COCO NUTSIA 1965 HASSAN SOUDLOR 1967 CROTALE McVIPER 1972 CHASSEUR DE CHEVAUX 1972 BERT, CHASSEUR DE CHEVAUX Le cas du malfaisant Lardo !!! 1957 1963 1964 1966 1972 Lardo est le porcin qui apparaît le plus souvent chez Barks. Comme c’est un pur escroc sans foi ni loi, il change de nom... Ce qui fait que quelques autres cochons de cette page pourraient bien être Lardo déguisé! Jamais tout à fait le même, ni tout à fait un autre... Les cochons Castors juniors …

access_time1 min.
1955 le perroquet extra-lucide!

Si Barks reste le canardeur en chef de Donaldville, Tony Strobl (1915-1991) se classe en deuxième position pour de nombreux spécialistes. Don Rosa lui-même ne l’a pas oublié pour quelques instants-clés de sa Jeunesse de Picsou! Moins spectaculaire que son aîné, il marque néanmoins les esprits par sa constance et sa productivité phénoménale. Une explication à cette dernière caractéristique: Strobl a souvent été épaulé par des encreurs, particulièrement John Liggera (1913 - 1972). D’ascendance italienne, celui-ci fit l’essentiel de sa carrière comme intervalliste dans l’animation Disney ou à la MGM. Parallèlement, il réalise des bandes dessinées dès le milieu des années 40, notamment pour l’éditeur Dell où il se distingue par une série d’histoires de Dingo. On peut noter que son épouse Eulie Liggera fut elle-même une encreuse chevronnée…

help