EXPLOREMY LIBRARY
Fashion
Marie Claire - France

Marie Claire - France

815

Le Monde, la Mode, la Vie… Vous souhaitez…décoder toutes les facettes du monde sans tabou ni prisme déformant, découvrir les tendances mode et beauté les plus signifiantes, anticiper l’évolution de la vie des femmes. Alors chaque mois, profitez de Marie Claire !

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Marie Claire Album
Frequency:
Monthly
Read More
BUY ISSUE
£1.77
SUBSCRIBE
£16.91
12 Issues

in this issue

3 min.
édito

Soyons des allié.es Dans la torpeur du confinement, j’ai découvert un court métrage méconnu signé de la grande Agnès Varda. Il date de 1968. Sur vingt-huit minutes, elle filme à Oakland la révolution en marche des Black Panthers. La place des femmes dans la lutte. La force des slogans, la puissance graphique des affiches. La colère des Noirs «persécutés par les pigs (flics, ndlr) qui n’hésitaient pas à briser leurs vitrines», comme le confiait la réalisatrice en 2014. On aimerait ne regarder ce documentaire – en accès libre sur le site de Marie Claire du 2 au 12 juillet* – que comme une pièce d’archive exceptionnelle. Malheureusement, il est d’une actualité brûlante, terrifiante. La répression policière sévit toujours. Le 25 mai, George Floyd est mort à Minneapolis, Minnesota, la nuque écrasée par…

3 min.
contributeurs

Cette journaliste chevronnée a parcouru le monde entier pour Elle, qu’elle a quitté il y a quelques années. Désormais en free-lance, elle a interviewé pour nous le poète afro-américain Terrance Hayes. Et rencontré la primatologue française Sabrina Krief, figure montante de l’écologie. D’où venez-vous ? Je suis née en Lorraine, j’ai grandi à Marseille puis à Paris. Pourquoi faites-vous ce métier ? J’aime viscéralement la rencontre avec l’autre et l’enquête. Décoder ce qui se joue derrière les apparences, que ce soit lors de conflits, de catastrophes humanitaires, à travers un fait divers, un enjeu de société, un combat individuel ou collectif. Vos moments préférés pendant la réalisation de l’entretien avec Terrance Hayes et la rencontre avec Sabrina Krief ? Quand j’ai eu le sentiment d’avoir démontré que leurs paroles inspirantes sont précédées et suivies d’actes concrets.…

1 min.
coulisses

CYRILLE GEORGE JERUSALMI. PIERRE LUCET-PENATO.ANNE-SOPHIE THOMAS. CAROLINE LAURENT-SIMON.…

2 min.
marie et claire par catherine meurisse

« M’inspirant du film de Rohmer Le genou de Claire, je me suis imaginé deux jeunes femmes, Marie et Claire, telles deux demoiselles de Rochefort sur un escabeau, cueillant des cerises dans leur petite jupe pop. Pour la saison printemps-été que nous traversons en ce moment et que le confinement m’a fait en partie rater, j’ai spontanément eu envie de verdure, de fraîcheur de tons, de bise tiède sur les mollets. Et de musicalité: il me vient souvent l’impression que les modèles photographiés au fil des pages de Marie Claire dansent avec les tissus et les mailles. L’homme au chapeau qui tient l’escabeau – Jean-Claude Brialy dans le film – a des allures de Cézanne. Spectateur de la scène, il est peut-être complice, féministe ou voyeur - comme peuvent parfois…

7 min.
les escaramuzas, reines de l’arène

Sillonner les routes du Mexique, c’est se confronter aux légendes d’un pays où partout flotte le souvenir des traditions ancestrales, indiennes ou hispaniques. La charrería, ensemble de compétences équestres, en fait partie. Ce sport de spectacle s’inspire du travail des éleveurs. Mais il est surtout l’occasion, pour des cavaliers et cavalières hors pair, de prouver leur savoir-faire dans le dressage et le maniement du lasso. Des ballets de haute précision Aux côtés des charros (cavaliers) se dressent ainsi les escaramuzas, figures centrales de l’unique épreuve féminine que compte la charrería. Andrea Becerril est la cheffe des escaramuzas de Los Cascabeles. À 23 ans, cette amazone est l’une des maîtresses incontestées de ce sport. «Je montais à cheval avant même d’apprendre à marcher. C’est une école de vie ! », déclare celle qui…

11 min.
après la crise, nos lectrices veulent une autre vie

L’idée nous est venue lors de l’une de nos visioconférences. De nos lucarnes, dans nos cuisines, nos coins bureau, nous brainstormions sur le sommaire du Marie Claire que vous tenez entre les mains. À quoi ressemblerait notre vie post-Covid ? Qu’avions-nous envie de changer au quotidien ? Le choc de la crise et ses enseignements ont mis en lumière les limites de nos modes de vie, de consommation et de production, leurs impacts sur la planète. Nous n’oublierons jamais que la France a été confrontée à une pénurie de masques et de respirateurs, des biens de première nécessité fabriqués en Chine. Qui pourra encore regarder une étiquette « made in ailleurs » sur un top sans se rappeler, même brièvement, les conséquences de notre dépendance aux pays lointains, qui fabriquent…