EXPLOREMY LIBRARY
Women's Lifestyle
Pleine Vie Hors Série

Pleine Vie Hors Série HS No. 50

Le hors-série du magazine Pleine Vie, avec ses informations pratiques et utiles dans tous les domaines : vos droits, vos intérêts et votre retraite, votre santé, vos projets, des idées de voyages et de loisirs…

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Reworld Media Magazines
Frequency:
Quarterly
Read More
BUY ISSUE
£3.99

in this issue

2 min.
mieux vaut prévenir…

Pour 8 Français sur 10, la prévention est plus efficace que le soin* . 76 % ont eu recours à des consultations préventives – notamment pour dépister un cancer – et 82 % des plus de 65 ans appliquent les conseils de prévention que leur donne leur médecin. Dont acte ! Nous vous proposons dès les premières pages de ce nouveau hors-série santé la rubrique À chaque âge le bon dépistage (p. 14) : vous y trouverez les examens recommandés par les spécialistes pour rester en forme. Vous découvrirez aussi les toutes dernières avancées médicales, comment dépister et mieux traiter cancers, AVC et infarctus (p. 30). Place ensuite aux huiles essentielles, massage, hypnose… La médecine douce et les nouvelles thérapies séduisent un grand nombre d’entre vous. Vous avez le choix de…

15 min.
c’est nouveau, c’est important, c’est utile !

APRÈS 74 ANS, ON PENSE ENCORE À SES SEINS ! Aujourd’hui, le dépistage du cancer du sein est organisé pour toutes les femmes à partir de 50 ans et s’arrête à 74 ans. Au-delà, c’est à chacune de voir avec son médecin. Cependant, contrairement à ce que l’on croit, le risque est plus grand d’avoir un cancer du sein après cet âge (sur les 59 000 nouveaux cas, 13 000 cas concernent les femmes plus âgées) et surtout d’avoir un cancer plus agressif, car dépisté tardivement. C’est le sens de l’affiche du Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF), à voir dans les salles d’attente des médecins. “Nous encourageons les femmes de plus de 74 ans qui ont encore une belle espérance de vie (85 ans en moyenne) à faire…

1 min.
ma santé

Prévenir vaut mieux que guérir, n’est-ce pas ? Vous trouverez dans cette partie tous les conseils, âge par âge, pour prendre soin de vous : les dépistages des maladies, les organes à faire surveiller et les progrès médicaux auxquels vous aurez accès très prochainement (À chaque âge les bons examens, p. 14). Après 50 ou 60 ans les accidents de la vie (AVC, cancer, infarctus) sont plus fréquents. En plus d’un suivi médical régulier, il est essentiel de repérer puis d’agir au plus tôt sur les facteurs à risque (p. 17). Et de connaître aussi les soins de suite pour mieux vivre après la maladie. Vous trouverez des solutions pour alléger votre poids (p. 20) en optimisant votre système digestif. Enfin, découvrez les étonnants pouvoirs des nouvelles thérapies pour soigner…

8 min.
à chaque âge le bon dépistage

TROIS QUESTIONS À… PR BERNARD SABLONNIÈRE PROFESSEUR DE BIOLOGIE MOLÉCULAIRE À L’UNIVERSITÉ DE LILLE, SPÉCIALISTE DES MALADIES NEURODÉGÉNÉRATIVES. Que doit-on surveiller dès 50 ans? Il faut surtout faire attention à son alimentation, car le surpoids prépare l’arrivée de maladies à partir de 70 ans comme l’arthrose du genou ou le cancer du sein. C’est aussi risquer de devenir diabétique, avec les complications de santé et la dépendance médicamenteuse que cela génère. Il s’agit aussi de surveiller sa tension artérielle. Une hypertension entre 50 et 55 ans constitue un facteur de risque de développer la maladie d’Alzheimer vingt ans plus tard. “Surveiller son poids pour rester longtemps en bonne santé” Dès la cinquantaine, il est donc essentiel de faire un check-up médical et de mieux s’alimenter, avec moins de viande, mais plus de légumes colorés. Comment vieillir en…

1 min.
réflexe : un bilan “sécu” tous les 5 ans

L’Assurance maladie propose en priorité aux personnes de plus de 16 ans éloignées du système de santé et aux personnes de 60 à 75 ans, de bénéficier tous les 5 ans d’un bilan de santé gratuit. Cet examen de prévention en santé (EPS), d’une durée de 2 heures et demie, repose sur des entretiens avec des professionnels de santé et toute une série d’examens effectués dans l’un des 85 centres d’examen de santé. Informations auprès de la CPAM de votre département, sur ameli.fr ou en appelant le 36 46 (appel local).…

9 min.
prendre soin de son estomac et perdre du poids

Vous comptez les calories, mangez peu le soir, favorisez les sucres lents raffinés ? Vous avez tout faux ! Pour Kahina Oussedik, docteure en biochimie à l’Institut de rééquilibrage alimentaire Libre Forme 8*, le secret d’une véritable perte de poids réside plutôt dans l’optimisation du système digestif. Il faut respecter son rythme pour l’empêcher de stocker, en utilisant des aliments non raffinés et non modifiés. Et ça marche. Contrairement aux idées reçues, on mincit même après 50 ans! À la suite de son travail de thèse sur “l’optimisation des actifs médicamenteux en cancérologie”, Kahina Oussedik a pu mesurer le rôle primordial du système digestif dans l’assimilation des médicaments et, donc, des aliments, ainsi que leur stockage. *Infos : Libre Forme 8. 3, rue Tronchet, 75008 Paris. Tél. 01 40 06 91…