ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Rolling Stone France

Rolling Stone France HS No. 36

Culte, original et créatif, Rolling Stone anticipe les modes, digère les tendances et les met en perspective. Il trouve ainsi sa place parmi les magazines musicaux et multiculturels en envisageant la musique comme moteur de société. L'édition française s'attache, entre légende et modernité, à décrypter les tendances marquantes d'une ""galaxie rock"" toujours en expansion. Profitez de notre offre d’abonnement exceptionnelle : 6 numéros pour le prix de 5 !

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
POSITIVE MEDIA
Frequency:
Monthly
£4.20
£33.62
10 Issues

in this issue

8 min
avec les beatles

FAIRE PARTIE DES BEATLES ÉTAIT PLUTÔT un bon plan, en règle générale. Mais, en novembre 1966, être poursuivi par des fans en furie – ce qui semblait si drôle dans A Hard Day’s Night – commençait à lasser. Et les menaces de mort proférées par des parents de fans après la blague de John Lennon sur les Beatles plus célèbres que Jésus n’arrangeaient rien. “On en avait marre d’être les Beatles, raconta Paul McCartney des années plus tard. On détestait ces histoires de quatre gentils garçons à frange. On n’était plus des garçons, mais des hommes. C’était fini, toutes ces conneries, tous ces cris… On n’en voulait plus. On avait découvert l’herbe et on se voyait plus comme des artistes que comme de simples musiciens.” McCartney revenait d’un safari au…

2 min
love, love, love

ROLLING STONE N° 787, 28 MAI 1998 Photographe accomplie, activiste et épouse de l’ex-Beatle Paul McCartney, Linda McCartney est décédée des suites d’un cancer du sein dont elle souffrait depuis 1995 et qui s’était étendu au foie. Elle avait 56 ans. Fille d’un avocat du show-business et d’une mère disparue alors qu’elle n’avait que 18 ans, Linda Eastman a grandi à Scarsdale, une banlieue huppée de New York. En 1965, deux ans après la fin de son premier mariage, elle emménagea à New York et poursuivit une carrière dans la photographie. En 1966, alors qu’elle travaillait en tant que standardiste pour le magazine Town and Country, elle mit la main sur une invitation pour une réception en l’honneur des Rolling Stones. À cette occasion, elle prit certaines des photographies les plus marquantes…

19 min
“on ne peut pas gagner à tous les coups”

EXTRAIT DE ROLLING STONE N° 482, PARU LE 11 SEPTEMBRE 1986 C’EST UN LUNDI À LONDRES, DEUX JOURS AVANT le mariage royal, et Soho Square déborde de fleurs, de soleil et de jeunes touristes. Certains se prélassent dans l’herbe, partageant des joints. D’autres scrutent les fenêtres ornementées d’un hôtel particulier de style Art déco de l’autre côté de la rue, où, dans un bureau spacieux au troi - sième étage, Paul McCartney dirige l’activité bouillonnante de MPL Communications, la société qui gère les projets professionnels du chanteur et de sa femme, Linda. McCartney est venu de sa maison de campagne du Sussex – où il a un tout nouveau home studio – pour promouvoir son dernier LP, Press to Play. Les années commencent à se voir : ses cheveux sont surtout gris,…

12 min
de retour au sommet

EXTRAITS DE ROLLING STONE N° 883/884, PARU LE 6 DÉCEMBRE 2001 PAUL MCCARTNEY ARPENTE LES TROTTOIRS DE LA 6 Avenue de Manhattan en ce jour d’automne spectaculaire, laissant derrière lui une cohorte de passants stupéfaits. Certains s’arrêtent brusquement et se contentent de le regarder fixement. D’autres l’interpellent – “Hé! Paul!” – ou lui serrent la main. Paul a un mot gentil ou un petit geste pour chacun. Il diffuse toujours cette aura magique d’ex-Beatle, et il le sait. Il sait aussi que New York en a besoin. Assis dans un avion cloué sur le tarmac de l’aéroport JFK, il a vu les tours jumelles partir en fumée, le 11 septembre, en compagnie de sa fiancée Heather Mills. L’avion n’a jamais décollé. À la place, McCartney et Mills sont retournés dans leur maison…

45 min
paul n’est pas mort (et son passé non plus)

EXTRAIT DE ROLLING STONE N° 153, PARU LE 31 JANVIER 1974 CE MOIS DE JANVIER MARQUE LE DIXIÈME anniversaire de l’entrée des Beatles dans les charts américains. Le mois dernier, Rolling Stone fit sa première longue interview avec Paul McCartney, débutée dans un studio d’enregistrement à Londres et achevée dans une rue de New York. Les séances new-yorkaises eurent lieu le lendemain du jour où il put rentrer aux États-Unis après deux ans de refus de visa pour deux infractions liées à la marijuana. Alors que nous marchions dans la 54e Rue vers le bureau des avocats Eastman & Eastman – Lee et John, frère et père de Linda McCartney –, un homme en costume gris avec un parapluie coloré nous aborda : “M. McCartney ? C’est pour vous.” Il s’agissait…

16 min
de haut vol

EXTRAIT DE ROLLING STONE N° 215, PARU LE 17 JUIN 1976 ON DIRAIT VRAIMENT DU ROCK’N’ROLL, même s’il s’agit de Wings. Jimmy McCulloch, ex-Thunderclap Newman, et Denny Laine, ancien Moody Blue, sont incendiaires à la guitare. Joe English, ex-rien du tout, est extatique et torride à la batterie. Linda McCartney, ex-photographe, malmène un stock de claviers et est responsable de ces effets sonores qu’on a fini par aimer sur les albums de Wings. Et Paul McCartney, ancien Beatle, mène le groupe, ainsi qu’une section de cuivres de quatre personnes. Il se balade à la basse; il martèle au piano “Lady Madonna” et “Live and Let Die”; de retour à la basse, il hurle, recherchant un peu l’influence de Little Richard sur “Beware My Love” et “Letting Go”. Puis, après un morceau…