ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Vogue Paris

Vogue Paris 989

Le magazine des tendances de ce qui fait la mode des femmes. Le magazine qui réinvente de manière chic, élégante créative, passionnée, extraordinaire les tendances d'aujourd'hui et de demain.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Les Publications Conde Nast SA
Frequency:
Monthly
£3.36
£16.81
10 Issues

in this issue

1 min
le point de vue de vogue

SI LÉTÉ EST PROPICE aux envies d’ailleurs, aux rêves d’aventure, au désir de réinvention et d’absolu, pour certaines femmes, le goût du risque et de l’inconnu est une soif de chaque instant. Unétat d’esprit trempé, une attitude frondeuse qui infusent l’allure comme en témoigne ce numéro. Jeux de volumes, superpositions hardies, fusion du masculin-féminin, pièces de mode pure versus vêtements utilitaires… D’un point de vue de style, c’est la combinaison de tous les possibles. Elles sont nombreuses celles qui ont transformé cette pulsion de liberté et ce talent pour briser les frontières, oser l’odyssée en hymne de leur existence. Rei Kawakubo, Lee Miller, Peggy Guggenheim, Marie-Laure de Decker… Parfois à s’y brûler les ailes. Iselin Steiro, en couverture de ce nouveau Vogue, incarne plein sourire l’aventurière idéale. Pour la beauté du…

2 min
les poupées   de   sagan

Succédant à Alfred Hitchcock, Salvador Dalí ou encore Juan Miró, Françoise Sagan est l’invitée de Vogue Paris pour le fameux numéro de Noël, qui propose chaque année à des artistes de prendre les rênes de la rédaction. En cette année 1970, Sagan n’a que 35 ans mais elle est déjà une vieille dame de la littérature : celle qui a fait scandale avec Bonjour tristesse est une icône française aussi célèbre que Brigitte Bardot et la tour Eiffel, elle est le symbole d’une jeunesse désireuse de jouir sans entrave, mêlant un goût pour la vitesse et les substances toxiques. Dans son édito, Françoise Sagan explique pourquoi elle a accepté ce rôle de rédactrice en chef éphémère : «Parce que la mode m’amuse et que cela paye mon tapissier.» Désinvolture et légèreté…

1 min
betty catroux

Quelle est la pièce la plus extravagante que vous ayez jamais achetée ? Je n’ai jamais rien acheté, on m’a toujours tout offert. Le fétiche de votre dressing ? Un jumpsuit en cuir noir. C’est quoi, l’élégance ? Une attitude. Le vêtement que vous ne porterez jamais ? Un «pantacourt» !!! L’incarnation du style à vos yeux ? La sobriété. Et celle du mauvais goût ? Le tape-à-l’oeil. Quel est le comble du luxe, selon vous ? Pouvoir se cacher. En matière de mode, quel est votre fournisseur officiel, et pourquoi ? Saint Laurent : le meilleur pour toujours. Le vêtement qui vous fait craquer ? Un blouson en cuir noir. Celui que vous voudriez éradiquer à jamais ? La robe. Le parfum qui vous enivre ? Opium, au temps d’Yves, et maintenant l’Eau d’Initié d’Exemplaire, la marque cofondée par Jean-Victor Meyers. Une merveille. Le bijou qui ne vous quitte jamais ? Mon…

5 min
le label à connaître :   germanier

Votre esthétique, en trois mots ? Passé, présent, futur. Comment en êtes-vous venu à une couture «sustainable» ? J’ai toujours été dans cette approche, sans en avoir été conscient dès le début. Lorsque j’étais étudiant à Londres et que je manquais d’argent, je réalisais mes projets avec de vieux draps ou avec les chutes de tissu de ma colocataire. Je déteste aller dans les magasins de tissu. Trop de choix me pétrifie. Le processus d’upcycling me convient parfaitement parce que je suis limité. Votre principale source d’inspiration ? Les ressources dont je dispose. Tout part des tissus, des perles, des matières premières que je récupère ou qu’on me donne. Avec ça, je commence à mouler, créer… Je ne réalise pas de toiles préalables, tout ce que je fais entre directement dans la…

1 min
monogramme sur toute la gamme

4 min
la femme en rouje

Rendez-vous fixé au Moulin de la Vierge, dans le 2 arrondissement. On ne pouvait pas faire plus parisien. Ce qui frappe quand on rejoint Jeanne Damas, c’est son cool inné, ce regard franc et cette allure assurée qui lui sont propres. Évidemment, elle porte un total look de sa marque Rouje : une jupe à fleurs en dessous du genou, ultra-rétro, qu’on verra l’hiver prochain, et un petit haut moulant, sexy sans en avoir l’air, de la collection printemps-été 2018. À 26 ans, Jeanne Damas est l’incarnation de la Parisienne nouvelle génération. Brune piquante aux yeux en amande, à la frange effilée et à la ligne irréprochable, elle pourrait être la fille cachée de Jane Birkin. Comme la belle Anglaise, elle a le naturel de celles qui savent où aller. Avec…