EXPLOREMY LIBRARY
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Celebrity & Gossip
Grazia FranceGrazia France

Grazia France No. 480

Avec Grazia, découvrez chaque semaine un tourbillon de news, de styles et de people.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Societe Mondadori Magazines France
Read Morekeyboard_arrow_down
SUBSCRIBE
$37.72
51 Issues

IN THIS ISSUE

access_time1 min.
édito

La fondation Henri Cartier-Bresson vient de consacrer une première rétrospective à la photographe Martine Franck, disparue en 2012 à 74 ans. Cette femme discrète à l’élégance naturelle a su immortaliser avec grâce et ténacité l’humanité, les grands bouleversements de l’époque aussi bien que la joie de vivre et les merveilles de la nature, et lutter à sa façon contre toute forme d’exclusion, celle des femmes, de la vieillesse, de la pauvreté. Martine Franck avouait gommer ses doutes et vaincre sa timidité derrière son objectif. « L’appareil est en lui-même une frontière», disait-elle. Laetitia Casta a beaucoup en commun avec Martine Franck. « J’ai toujours vu la mode et le cinéma comme une possibilité d’être autre, confie-t-elle à Philippe Azoury, p. 34. La lumière me donne des super pouvoirs…» Nous avons…

access_time1 min.
les in 10 pensables

access_time3 min.
nora hamzawi je suis attachée à mes petites habitudes

Et particulièrement à mes petites habitudes capillaires. Ça n’a rien d’un parti pris esthétique, où je me préférerais avec telle coiffure plutôt qu’une autre, non, au contraire, je suis la première à me lasser très vite de moi-même, c’est juste que je trouve ça plus facile à vivre de ne rien changer. D’ailleurs, le choix du chignon, ou du «bun» si je veux être plus cool, ou de ce «chignon coiffé décoiffé», si je voulais le théoriser, n’est pas né d’une coquetterie mais tout simplement du constat que je transpire beaucoup trop de la nuque quand j’ai les cheveux lâchés. L’autre jour, une journaliste me posait la question au sujet de ma «tenue de scène»: – Et votre chignon, c’est une marque de fabrique que vous avez soigneusement travaillée ? – Non,…

access_time2 min.
sorties

TÉLÉ LE 20 FÉVRIER À 22H55 SUR ARTE Gena Rowlands, actrice et muse par amour Flingueuse dans Gloria (1980), au désespoir dans Une femme sous influence (1974), mise en abîme dans Opening Night (1977)… Filmée par son mari, John Cassavetes, Gena Rowlands a incarné une autre forme de vie, indépendante. Portrait d’une icône dont l’audace n’a jamais cessé de percer à travers le blond hollywoodien, et à qui le cinéma indé est à jamais redevable. MUSIQUE LE 18 FÉVRIER À PARIS Billie Eilish à La Cigale (18 ) On n’est pas heureux quand on a 17 ans, mais on le chante souvent, et parfois même très bien. C’est le cas du raz-de-marée au blues indélébile nommé Billie Ellish, dont le dernier titre, Bury a Friend, a fait exploser les plateformes de streaming. Dark pop aux ombres emo,…

access_time1 min.
3 obsessions

SPECTACLE: Madame Arthur fait chavirer Céline Dion au Divan du Monde (Paris 18 ). Parce que je viens de booker ma place pour le spectacle dédié à la chanteuse (mon grand plaisir coupable), le 28 février. Une soirée musique, potes et travestis. LIVRE: Bauhaus, édition actualisée, (Taschen). Pour célébrer le centenaire du mouvement qui a bousculé les codes en architecture, art et design, voici un ouvrage XL où se mêlent photographies inédites, croquis et plans. Une bible. MUSIQUE: Les Moulins de mon cœur de Michel Legrand. Au moment d’écrire ces lignes, j’apprends la disparition du compositeur Michel Legrand, à qui l’on doit l’une des plus belles mélodies de la chanson française. Un GRAND merci. PHOTOS: SAM SHAW INC./LICENSED BY SHAW FAMILY; LUIGI GHIRRI, BREST, 1972. CSAC, UNIVERSITÀ DI PARMA © SUCCESSION LUIGI GHIRRI;…

access_time3 min.
01 anatomie d’un hit

Après avoir mué de mille manières, en paillettes extravagantes, fourrure colorée ou patchwork graphique, le «Baguette» de Fendi fait un retour fracassant dans le vestiaire des fans de mode. Imaginé en 1997 par Silvia Venturini Fendi, petite-fille d’Adèle et Eduardo, les fondateurs de la maison italienne, il est le premier sac à avoir été qualifié de it bag. « Il est arrivé à un moment où les cabas occupaient la première place du podium. Personne ne misait sur les formats réduits, à l’époque, parce qu’ils signifiaient que l’on devait choisir ce qu’on voulait emporter. C’était la dernière chose que nous voulions », affirme Alexandra Jubé, fondatrice du bureau de tendances éponyme. A contrecourant, Silvia Venturini Fendi persiste et signe. Quelques mois après sa commercialisation, le « Baguette » se pose…

help