ZINIO前
探索我的图书馆
Auto Plus France

Auto Plus France No. 1696

加入最爱

Décrypteur de l’actualité automobile, révélateur de scoops, Auto Plus teste rigoureusement tous les modèles sans autre parti pris que celui des automobilistes.

阅读更多
国家:
France
语言:
French
出版商:
Societe EMAS
出版周期:
Weekly
购买期刊
HK$18.23
订阅
HK$365.28
52 期号

本期

7
ces radars devenu us fous

Nul n’est infaillible… et surtout pas ces milliers d’appareils qui crépitent des dizaines de milliers de fois par jour! Le dernier bilan annuel de l’ANTAI * le prouve : seuls 65 % des quelque 19 millions de flashs émis pour des immatriculations françaises ont donné lieu à un avis de contravention. Alors oui, une bonne partie des crépitements non transformés résultent de dégradations, notamment lorsque les radars “cellophanés” réalisent des photos inexploitables. Néanmoins, les obstructions de cabines ou même l’illisibilité de quelques plaques d’immatriculation ne justifient pas à elles seules le différentiel de plus de 6 millions. Des erreurs pas si rares En effet, erreurs humaines ou bugs électroniques sont aussi à l’origine des flashages non “transformés”. L’administration se rend parfois compte des loupés, faisant machine arrière juste après avoir sanctionné une…

1
et aussi

Bizarre : les indulgents Il y a les radars qui punissent (c’est le but), ceux qui font du zèle (c’est rageant) et les autres. Ils sont plus rares mais ils ne verbalisent qu’à partir d’une vitesse supérieure (!) à celle autorisée. En général, le dérèglement ne dure pas. Rue de Maubeuge à Paris, dans la zone limitée à 30 km/h, le radar ne flashe qu’à partir de 50 km/h. Explication possible: l’installation du panneau n’est pas réglementaire et la “zone 30” débuterait alors après le radar. Même son de cloche à Pierre-Bénite (69), où un radar sévit au-delà de 90 km/h dans une zone limitée à 70 km/h. Mais le bug semble réglé depuis quelques semaines: des automobilistes reçoivent désormais des PV pour des dépassements de vitesse dès 72 km/h. Toujours…

2
edito

L’expression “ascenseur émotionnel” n’a jamais été plus à la mode qu’en ces temps de crise sanitaire… Néanmoins, les mordus de la marque Alpine n’auront, eux, pas eu besoin d’une pandémie mondiale pour en connaître la définition sur le bout des doigts. Après le bide mémorable de l’A610 dans les années 1990, qui aura signé l’arrêt de mort du constructeur sportif français, les aficionados du “A” fléché ont ainsi longtemps porté le deuil. Il leur aura fallu attendre quasiment vingt ans avant qu’une lueur d’espoir ne leur redonne du baume au cœur. Portée par Carlos Tavares, à l’époque numéro 2 de Renault, la renaissance de la marque créée par Jean Rédélé était en route fin 2012. Toutefois, hormis un concept-car et un programme sportif anecdotique, rien de concret à se mettre sous…

2
le courrier des lecteurs

Impôt sur le revenu Encore un coup de pouce pour les électriques Décidément, les voitures électriques sont plus que jamais privilégiées par le gouvernement! En plus des bonus écologiques, les propriétaires bénéficient maintenant d’avantages fiscaux… François B., par e-mail Saïda Djerrada, service actualités. Sans compter que les nouveaux détenteurs d’électriques sont désormais exonérés de taxe sur les assurances (voir détails p. 60)! Pour ce qui est du dernier avantage fiscal octroyé, il concerne les contribuables qui optent pour la déduction de“frais réels” pour le calcul de leur impôt sur le revenu. Un arrêté, publié au Journal officiel le 19 février, leur permet de majorer de 20% leurs frais de déplacements professionnels avec leur auto électrique par rapport à une thermique. Si la plupart des contribuables choisissent l’abattement automatique, un nouveau calcul s’impose aux propriétaires…

3
elle cache bien son jeu

Et c’est plutôt dans un silence – quasi absolu– que ce coupé quatre portes s’est avancé vers nous, afin que nous puissions le découvrir plus en détail (après les premières photos officielles parues dans le n° 1693). La silhouette, à la fois élégante et racée, en impose. L’avant ne ressemble à aucun autre d’Audi. La calandre, presque pleine, reprend la couleur de la carrosserie ou est toute revêtue de noir brillant comme sur cette version RS. Sur le profil, des plis travaillés conduisent jusqu’à des épaulements spectaculaires qui donnent déjà envie de la voir évoluer sur la route (voir ci-contre). A bord, on s’installe dans un vrai cockpit de sportive, avec une position de conduite très basse. L’essentiel est à portée d’oeil, grâce aux compteurs digitaux et à l’écran central,…

2
on a déjà roulé avec l’e-tron gt

Pas de version RS pour notre premier galop d’essai, mais une e-tron GT “normale”, forte, tout de même, de 476 ch, voire 530 ch ponctuellement grâce à un overboost. Equipée, de série, d’une direction progressive et d’un système Quattro (avec différentiel arrière autobloquant), notre Audi bénéficiait des roues arrière directrices (une option à 3600 € minimum), ainsi que du pack Extended (à 20000 €) qui inclut, notamment, les suspensions pneumatiques. Après une courte boucle en ville qui nous a permis d’appréhender rapidement (du moins, tant que l’on n’a pas à se garer…) le gabarit de ce coupé XL, il nous tardait de lâcher un peu la bride des deux blocs électriques (un sur chaque essieu). Et nous n’avons pas été déçu! Malgré ses 2276 kg, l’e-tron GT se révèle ultra-agile…