L'auto-journal acheteur

L'auto-journal acheteur Acheteur Mai 2016

Indispensable pour choisir votre voiture.Toutes les nouveautés

阅读更多
国家:
France
语言:
French
出版商:
Societe EMAS
出版周期:
Quarterly
HK$42.36

本期

2
peugeot partner tepee mon cher ludospace

Ses tarifs se rapprochent de ceux d’un monospace Lancé depuis 2008, le Partner Tepee accuse le poids des années. Après un premier restylage voici un peu plus de trois ans, le ludospace signé PSA s’offre un second toilettage. Il en profite pour reprendre les dernières tendances du design Peugeot : calandre “flottante” désormais dotée du lion, feux de jour à leds, bouclier et phares avant légèrement retouchés. De son côté, l’habitacle s’offre des inserts et un bandeau de planche de bord désormais gris. Cette version haut de gamme Outdoor y ajoute une sellerie revue et l’arrivée du tout nouvel écran couleur tactile de 7 pouces. Outre les indispensables connexion Bluetooth et port USB, il comprend le système MirrorScreen, permettant de récupérer l’affichage et certaines données de son smartphone sur l’écran. Le…

1
smart fortwo cabrio strip-tease de luxe

La nouvelle Fortwo enlève le haut. Électriquement, selon deux positions : la première agit sur le toit en toile, la seconde également sur la lunette arrière. La séance de strip-tease, ultra-rapide, ne prend que 12 secondes et peut s’effectuer en roulant. Mais à ce stade, les arches de toit restent en place, ce qui fait de la Smart, au mieux, une découvrable. Pour avoir l’impression d’être dans un vrai cabriolet, il faut y aller mettre manuellement. Heureusement, les arches ne sont pas lourdes et le constructeur a prévu un emplacement pour les ranger. Autre bonne idée : le radar de recul de série, du moins sur la finition Prime, qui vient compenser une visibilité arrière, quasi-nulle. Reste qu’ avec ses 2,70 mètres de long et son diamètre de braquage de…

1
suzuki s-cross micro évolution

Ne l’appelez plus SX4. Depuis 2015, le crossover maison devient S-Cross tout court. Légèrement remanié, sa calandre est désormais barrée de deux filets de chromes qui harmonisent ses proportions et adoucissent son regard. La gamme remaniée se contente désormais de trois finitions dont cette déclinaison Pack SE fort bien pourvue. Le reste demeure inchangé. Face aux références du genre, la partie châssis reste encore perfectible à cause de sa direction assez floue. Ses suspensions un peu sautillantes également. Cela ne l’empêche pas pour autant d’offrir un comportement sain et sûr. Son diesel 1.6 DDiS, emprunté à Fiat reste d’une étonnante sobriété, même s’il se fait hélas toujours trop entendre. Le S-Cross reste plutôt habitable et agréable à vivre, aussi bien pour les passagers arrière que pour les bagages : belle…

1
subaru outback idéal pour passer… partout

Spécialiste de la transmission intégrale, Subaru est souvent devancée par la concurrence, notamment allemande, au moment du choix final. Pour pallier cela, le nouvel Outback, qui dérive de la Legacy break, arbore un look plus baroudeur avec des protections au niveau des bas de caisse ainsi qu’une garde au sol rehaussée. Il dispose toujours de son moteur Boxer (à plat) délivrant son couple très tôt. Bien utile pour s’aventurer sur les chemins de terre. Sur la route, le confort est d’autant plus appréciable que la boîte automatique passe les rapports de façon douce et rapide. On regrettera la consommation élevée de ce duo qui entraîne un malus écologique qui peut freiner ( 2200 €) au moment de l’achat. D’autant que les concurrentes Audi Allroad et Volvo XC70 se montrent, ici,…

1
alpine vision retour en grâce

Après le concept Celebration, présenté en 2015, Alpine revient avec un nouveau show car, la Vision, annonçant le futur coupé de la marque renaissante. L’engin reprend les galbes de la Berlinette des années 1970 afin de raviver la fibre nostalgique des amoureux du label. Certains adorent, d’autres non, trouvant l’objet trop néo-rétro. Qu’importe, ce concept annonce à 80 % la version finale qui sera révélée au moment du Mondial de Paris. En revanche, la marque Alpine ne sera physiquement pas présente au parc des expositions à la porte de Versailles. L’intérieur se veut à la fois sportif et high-tech avec une instrumentation 100 % digitale, des commandes rappelant les Ferrari ou les Lamborghini. Le tout est parfaitement présenté dans un écrin mêlant cuir, aluminium et carbone. En revanche, pour la…

1
peugeot 208 santé, sobriété

La 208 restylée ne démodera pas sa devancière, tant ses modifications extérieures tiennent de l’anecdote. Par contre, elle s’offre une palette de moteurs remise au goût du jour. Au sein de celle-ci, le 1.6 Blue HDi de 75 ch fait figure de chameau. Si les consommations record de 3 l / 100 km affichées sur la fiche technique sont difficiles à reproduire, il est possible dans la vraie vie de rester sous les 4,5 l / 100 km sur un parcours accidenté. Et il faudra vraiment se retrouver en montagne et utiliser la 208 de manière intensive pour atteindre les 5 l / 100 km. Cette sobriété performante n’altère pas l’agrément général tant la souplesse, la douceur et la bonne volonté de ce bloc s’apprécient au quotidien. Certes, il faudra…