L'Express No.3634

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

国家:
France
语言:
French
出版商:
Groupe Express Roularta
出版周期:
Weekly
HK$42.46
HK$346.52
26 期号

本期

2
silence, on achète!

A en croire les déclarations tonitruantes de certains à l’automne, Amazon est un sujet éminemment politique. « Amazon se gave », avait alors clamé la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, toute à la défense des librairies indépendantes. « N’achetez pas sur Amazon », avait ajouté Anne Hidalgo, la maire de Paris. D’autres avaient suivi en lançant une pétition, et des voix s’étaient élevées pour demander un moratoire sur l’installation de nouveaux entrepôts dans le cadre de la loi sur le climat. Depuis, le soufflé est retombé. Etrange accalmie au regard de la place qu’occupe la plateforme dans nos vies quotidiennes. En réalité, les politiques ne font que suivre ce qu’ils perçoivent de leurs électeurs. Le sondage exclusif qu’a réalisé l’Ifop pour L’Express le démontre: Amazon est la chose la mieux…

f0008-01
2
« islamo-gauchisme »: mauvaise coiffe, vrai problème

Il y a des mots qui chantent plus qu’ils ne parlent, disait Paul Valéry. « Islamo-gauchisme » est de ceux qu’on lance à la fin d’une engueulade politique, tel un claquement de porte tapageur. C’est en ce sens que la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, vient de l’utiliser, pour contester les méthodes d’un certain nombre de chercheurs engagés. Le problème, c’est que, si l’idéologie dont il est question mériterait bien des analyses approfondies, l’expression en elle-même est absolument piégée. Parce qu’elle est outrancière, mais, surtout, parce qu’elle reproduit ce qu’elle est censée dénoncer. Le terme a été inventé au début des années 2000 par Pierre-André Taguieff pour qualifier une alliance militante entre des religieux et des groupuscules d’extrême gauche autour de la question palestinienne. Aujourd’hui, il désigne souvent cette partie de…

2
perseverance, un petit tour de rover pour anticiper un grand pas de l’humanité

Derrière la réussite qui sourit aux audacieux, il y a aussi le panache. L’arrivée du rover Perseverance sur le sol de Mars a émerveillé nombre de Terriens. Beaucoup y ont vu un exploit de l’Agence spatiale américaine (Nasa), mais celui-ci n’était pas inédit, puisqu’il s’agit de la cinquième astromobile à fouler cette planète lointaine, froide et déserte. Cependant, il faut reconnaître aux ingénieurs de la Nasa le souci de toujours faire mieux. Si Perseverance a respecté chaque étape de la descente – les fameuses « sept minutes de terreur » –, une de plus est passée quasi inaperçue: l’engin s’est parfaitement mis en orbite après avoir parcouru un peu moins de 500 millions de kilomètres, puis a décéléré, passant de 19 500 à 1 500 kilomètres-heure, avant de déployer un…

f0010-01
1
les limites de la gouvernance à la française

« Mieux vaut être seul que mal accompagné… » « Seul, c’est bien, à deux, c’est mieux… » Les adages sur les vices et les vertus de la vie de couple ne manquent pas, et chacun peut y piocher sa vérité. Pour la majorité de nos patrons, la chose est entendue: la solitude des sommets ne se partage pas! Une originalité du système tricolore, où les sociétés peuvent choisir leur mode de gouvernance. Dans les pays anglo-saxons, la dissociation entre les postes de président et de directeur général est la règle. Mais chez nous, les temps changent. Acculé par trois fonds d’investissement qui exigent la séparation des pouvoirs ainsi que sa tête, le patron de Danone, Emmanuel Faber, se dit désormais prêt… à rendre une de ses casquettes. Dans le…

4
périscope

ÉTATS-UNIS L’espoir de la reprise économique La barre des 500 000 morts du Covid a été franchie le 22 février, le pire bilan au monde en valeur absolue. Mais les contaminations et décès sont en baisse, et la campagne vaccinale avance. Surtout, le plan d’aide de 1,9 milliard de dollars de Joe Biden devrait, s’il est voté par le Congrès, amortir le choc économique et faire grossir « la montagne de milliers de milliards de dollars » sur laquelle sont assis les consommateurs après des mois d’épargne, rapporte le New York Times. De l’argent qui pourrait être « libéré » dès la fin de la pandémie, provoquant un « boom post-Covid », selon certains analystes. ARGENTINE Le scandale des vaccinés VIP Il n’y a pas qu’au Pérou que des personnalités ont eu la primeur de…

f0012-01
2
oui / ils recherchent une valorisation boursière maximale

S’il faut une réponse tranchée, je répondrai par l’affirmative… Depuis les années 1990, nos entreprises ont connu de profonds bouleversements. Dans le sillage de la globalisation, de nouveaux actionnaires, les fonds d’investissement, sont entrés dans leur capital. Pour autant, les piliers traditionnels du capitalisme à la française n’ont pas disparu: les blocs d’actions détenus par des familles ou des sociétés non financières restent courants. On a donc aujourd’hui un système hybride, où coexistent des logiques qui ne sont pas forcément conciliables. Les fonds d’investissement, c’est bien compréhensible, veulent avant tout faire fructifier l’épargne de leurs clients. Ils recherchent donc une valorisation boursière maximale. C’est dans ce contexte que s’est développé « l’activisme actionnarial », tel qu’on le voit à l’oeuvre chez Danone. Comme le résume Jan Bennink, conseiller du fonds Artisan…

f0014-01