L'Express No.3639

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

国家:
France
语言:
French
出版商:
Groupe Express Roularta
出版周期:
Weekly
HK$42.46
HK$346.52
26 期号

本期

2
un peu de vert dans ce monde de brut

Une petite tempête a secoué le groupe Shell peu avant Noël. En l’espace de quelques jours, quatre de ses dirigeants ont claqué la porte, jugeant les ambitions de la compagnie beaucoup trop timides dans le solaire et l’éolien. Trois mois plus tôt, un autre géant du secteur, BP, avait fait sensation en pronostiquant le déclin programmé du pétrole, sous l’effet des politiques menées en faveur des renouvelables et de l’électrification massive des usages, à commencer par celle des automobiles… Avec son style direct, le PDG de Total, Patrick Pouyanné, fait lui aussi tomber bien des tabous dans l’entretien qu’il a accordé cette semaine à L’Express. Au point de ranger son entreprise – cela en surprendra plus d’un – dans la catégorie des futures « supermajors vertes »: « La vague des…

f0006-01
2
la drôle de guerre d’emmanuel macron

Droit dans ses bottes, le chef de l’Etat l’a dit: pas de regrets, pas de remords, il a pris la bonne décision fin janvier en refusant de reconfiner le pays. Car les Français avaient déjà payé pour voir. Et, après les enfermements 1 et 2, l’épidémiologiste en chef de l’Elysée n’avait en ce début d’année qu’une priorité: leur éviter à tout prix ce retour contraint à la case maison. Tous les signaux auraient pourtant dû l’inciter à se défaire de son entêtement. Mais ni les exemples étrangers – où seules les mesures de confinement strict ont permis de contrôler l’épidémie –, ni les courbes de prévision des scientifiques – qui se sont révélées exactes –, ni enfin l’OPA ultrarapide du variant britannique sur la souche « classique » du virus…

5
sur les sujets qui fâchent, le grand silence des citoyens

La phrase me fut dite à l’été dernier, mais elle mit quelques mois à faire son chemin. C’était lors d’une discussion anodine, avec une cadre de start-up. Elle s’inquiétait du fait que, depuis quelques années, la direction de sa société promouvait avec zèle un nouveau discours managérial dit inclusif, fondé exclusivement sur la couleur de la peau et le genre. Elle ne vitupérait pas; elle doutait. Reconnaissait le problème de départ, mais questionnait l’efficacité et la sincérité de la méthode employée. Bref, c’était un argumentaire mesuré comme on en entend certes peu sur les réseaux sociaux, mais comme il devrait en exister partout, entre amis, collègues, ou simples connaissances. Pourtant, elle eut cette phrase en guise de conclusion: « Enfin, bon, moi je n’en parle pas. Jamais. Et surtout pas…

f0008-01
4
périscope

ÉTATS-UNIS Biden furieux contre une loi géorgienne « C’est une atrocité », a lancé le président américain le 26 mars, au lendemain de la promulgation par le gouverneur républicain de Géorgie d’une réforme électorale. Elle limite l’accès au scrutin par correspondance et impose aux votants de fournir un numéro d’identi fication d’Etat ou un permis de conduire. Or de nombreux Afro-Américains – une communauté qui a aidé les démocrates à gagner cet Etat lors de la dernière présidentielle – n’ont ni l’un ni l’autre. Selon CNN, cette loi est une « énorme victoire » pour Donald Trump, qui n’a cessé de dénoncer de supposées fraudes. ALLEMAGNE La crise d’autorité de Merkel A six mois de la fin de son mandat, et après seize ans au pouvoir, Angela Merkel est confrontée à une fronde des Länder.…

f0010-01
2
oui / « il est urgent de préserver notre diversité culturelle »

Le 8 avril, l’Assemblée nationale examine un texte visant à les promouvoir. Mais ce projet se heurte à de fortes oppositions. Les langues sont des expressions culturelles construites à travers le temps. Elles forment une partie de nos identités et appartiennent à notre patrimoine vivant local, régional, national et mondial. Le plurilinguisme et la glottodiversité favorisent une vision plurielle. Nous commençons à le comprendre en France: les langues régionales ont été inscrites en 2008 dans la Constitution. Or, selon l’Unesco, tous ces idiomes de notre pays, à l’exception du français, sont menacés de disparition en métropole. Le nombre de locuteurs est en constante baisse. La langue régionale n’est, en général, plus celle de la famille, et encore moins celle utilisée dans la société. Hasard? Certes non! De nombreux Etats ont mené des…

f0012-01
2
non / « le plurilinguisme ne passe pas seulement par les langues régionales »

Je suis pour le plurilinguisme et la protection de la pluralité des langues. Cela passe par la protection des langues régionales, bien sûr, mais pas seulement. L’accès à une seconde langue, qui n’est pas forcément l’anglais, doit être une politique publique. Cela passe par la liberté de choix de l’enseignement linguistique public, parmi de multiples langues. Le ministère de l’Education nationale fait tout le contraire. L’enseignement des langues anciennes, le latin et le grec, est très réduit. La possibilité de choisir l’allemand ou l’espagnol en langue vivante 1 devient rare; les options en langue vivante 3, comme l’italien, le portugais, le russe, le chinois, le japonais, l’arabe, etc., se raréfient. Il faudrait, au contraire, ouvrir des places dans les concours d’enseignement public pour de nombreuses langues. Il est heureux que les…