L'Express No.3648

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

国家:
France
语言:
French
出版商:
Groupe Express Roularta
出版周期:
Weekly
HK$42.46
HK$346.52
26 期号

本期

3
courrier

Trop de police tue la police! Pascal Lemarquis, Dounoux (Vosges) En France, on ne cesse de réclamer plus de forces de police, tandis que la justice est régulièrement accusée de laxisme (« Insécurité: fantasme ou réalité? Ce que disent les chiffres », L’Express du 20 mai). Mais notre pays est l’un de ceux qui, en Europe, comptent le plus de policiers par rapport au nombre d’habitants. Il est aussi l’un de ceux dont le budget de la justice est le plus faible proportionnellement à sa population. Face à ce déséquilibre, l’augmentation du nombre de policiers apparaît comme une réponse absurde. Ce sont les moyens de la justice qu’il faut renforcer, et ce, non seulement dans le domaine de la répression, mais aussi dans les missions d’éducation et de prévention, de suivi et…

f0008-01
1
dopez la rentabilité de vos actifs grâce à nos experts

Dans le contexte actuel de taux historiquement bas, les marchés boursiers restent le meilleur moyen de dénicher du rendement. Bien sûr, ils sont devenus chers, mais ils restent rémunérateurs. Vous trouverez au centre de ce numéro notre cahier spécial « Les placements gagnants », avec nos conseils pour sélectionner les valeurs qui ont du potentiel. La Bourse, c’est aussi au sein de votre assurance-vie qu’il faut la loger. Comment répartir vos actifs au sein de votre contrat pour espérer en doper la rentabilité? Nos experts vous expliquent quels fonds d’investissement il faut choisir et dans quelle proportion. D’autres actifs valent la peine que l’on s’y arrête: le private equity, très risqué mais très rémunérateur pour peu que l’on ait un horizon de placement long. Et, bien sûr, l’immobilier, en direct…

2
la vérité selon philippe de villiers

Philippe de Villiers est un habitué des succès d’édition. Son dernier livre, Le Jour d’après, paru le 7 avril chez Albin Michel, n’échappe pas à la règle avec 63 000 exemplaires vendus en un mois et demi. Comme à l’accoutumée, le Vendéen, fondateur du parc d’attractions le Puy du Fou, a bénéficié d’une couverture médiatique de premier plan. Pourtant, la thèse qu’il y soutient est radicale: la pandémie de Covid-19 aurait été planifiée par des élites globalisées qui souhaiteraient profiter de la crise pour imposer un ordre mondial sans frontières et créer une « humanité nouvelle, sous l’empire de l’intelligence artificielle ». A grand renfort de « documents exclusifs » et de « révélations », Philippe de Villiers reprend des théories qui circulent depuis longtemps dans la complosphère. Mais, grâce à…

f0010-01
2
l’inéluctable déclin démographique de la chine

Plus de quarante ans après l’instauration de la politique de l’enfant unique, la Chine franchit une nouvelle étape pour essayer d’en contrebalancer les dégâts. Les couples, qui avaient le droit d’avoir deux enfants depuis 2016, sont désormais autorisés à en avoir trois – pas plus: malgré l’urgence de la situation, le pays reste le seul du monde à maintenir une restriction dans ce domaine. Cet assouplissement destiné à relancer une natalité en berne – 12 millions de naissances en 2020, contre 25 millions en 1987 – ne devrait avoir qu’un effet « très marginal » sur quelques familles fortunées, estime Therese Hesketh, professeur en santé mondiale à l’University College de Londres. Il est déjà trop tard: la Chine, comme d’autres Etats d’Asie de l’Est, a basculé dans une logique de faible…

2
langues régionales: sortir de l’ambiguïté

Dans le domaine linguistique, la France a longtemps joué franc jeu. « Il faut anéantir les patois! » ordonnait par exemple l’abbé Grégoire en 1794. C’est toutefois la IIIe République qui leur asséna le coup le plus rude. En choisissant le seul français comme langue de l’école, elle plaça les familles devant une redoutable alternative: renoncer à transmettre l’idiome de leurs aïeux, ou compromettre l’élévation sociale de leur progéniture, les instituteurs n’hésitant pas à punir, voire à humilier les enfants « coupables » de parler breton, picard ou encore créole. Désormais, la méthode est plus subtile. Officiellement, tous les responsables chantent leur amour pour ce « trésor national » (Emmanuel Macron). Le seul problème est qu’ils s’abstiennent de prendre les mesures qui permettraient de les sauver. C’est ainsi qu’aucun projet de…

f0012-01
2
france, allemagne: deux génocides, deux politiques mémorielles

En s’agenouillant dans le ghetto de Varsovie, en Pologne, le chancelier allemand Willy Brandt avait demandé pardon, le 7 décembre 1970, aux victimes des crimes de l’occupant nazi. Cinquante ans plus tard, ce 27 mai, lors de la visite d’Emmanuel Macron au Rwanda, il n’y eut pas de génuflexion, ni même d’excuses. Nul doute, pourtant, que le discours du président français fut historique. Pour la première fois, Paris a reconnu ses « responsabilités accablantes » dans le génocide des Tutsi de 1994. Le lendemain, l’Allemagne livrait un aveu encore plus glaçant: entre 1904 et 1908, ses autorités ont commis le premier génocide du xxe siècle, en Namibie – colonie allemande de 1884 à 1915 – contre des dizaines de milliers de Herero et de Nama. Non seulement Berlin va verser…