L'Express No.3673

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

国家:
France
语言:
French
出版商:
Groupe Express Roularta
出版周期:
Weekly
HK$42.46
HK$346.52
26 期号

本期

3
courrier

Le travail, valeur de droite? Denis Malgrande, Limay (Yvelines) Sylvain Fort affirme que la gauche aurait abandonné la « valeur travail » à la droite (L’Express du 18 novembre). Or le travail a toujours été un marqueur de droite. C’était l’un des termes de la trilogie Travail, Famille, Patrie de Vichy, comme le « droit au travail » reste l’argument des briseurs de grève. Le marqueur de gauche n’est pas « le travail », mais « les travailleurs ». On a trop oublié ce texte fondateur que fut Le Droit à la paresse de Paul Lafargue, en parfait accord avec les rêves d’évasion de la gauche d’aujourd’hui… Sortir de l’immobilisme Pierre et Françoise Fiard, Saint-Tropez (Var) Nous avons lu avec intérêt vos dix premières mesures préconisées qui embrassent le champ régalien (« Sortir de l’immobilisme…

f0008-01
2
vote populaire: à chaque fois, on s’alarme; à chaque fois, on oublie

«Le choc Le Pen. » Aux élections européennes de juin 1984, le Front national fait pour la première fois jeu égal avec le Parti communiste (autour de 11 %), et le quotidien Libération inaugure le premier d’une longue liste de « chocs » et de « séismes » qui s’imposeront périodiquement à la Une des journaux les lendemains d’élection, avant qu’à chaque fois, le ronron du récit politique ne reprenne ses droits. « Stupeur et oubli: vingt ans de routine », écrivait le journaliste de L’Express Eric Conan en 2004. La formule a pris quinze ans, mais pas une ride. A cinq mois de la présidentielle, le « bloc » formé par Marine Le Pen et Eric Zemmour représente 45 % des intentions de vote chez les catégories populaires non…

f0010-01
1
le pronom « iel », pomme de discorde

Trois petites lettres suffisent parfois à déclencher une grande polémique. Tel est le cas de « iel », pronom composé en mixant « il » et « elle » pour désigner une personne qui refuse d’être assignée à un genre précis. Le Robert a décidé de le faire figurer dans son édition en ligne, ce qui soulève au moins deux difficultés. La première est que le rôle d’un dictionnaire général se limite à « donner des renseignements sur les mots de la langue commune » (la définition est celle du Petit Robert lui-même). Or, pour le moment, l’usage de « iel » est on ne peut plus confidentiel. Seule une poignée d’adeptes l’utilise à l’écrit et on ne l’entend quasiment jamais à l’oral. Le faire entrer aussi rapidement dans Le Robert,…

2
microprocesseurs: l’europe a-t-elle les moyens de sa souveraineté numérique?

ARM. Trois lettres qui suscitent une inquiétude mondiale. Inconnue du grand public, cette firme est omniprésente, via sa technologie, dans nos vies, ou plutôt dans nos poches. Samsung, Apple, Huawei… presque tous les smartphones de ces grandes marques utilisent l’architecture des processeurs de la société britannique, filiale du groupe nippon Softbank, pour fonctionner. Au total, plus de 500 entreprises recourent déjà à sa technologie sous licence. Et demain, les centres de données du cloud, l’Internet des objets ou encore l’automobile vont, à leur tour, s’y convertir. A l’été 2020 (avant le Brexit), Softbank annonçait la vente de cette pépite du Vieux Continent à l’américain Nvidia, pour la somme de 40 milliards de dollars. Depuis, l’opération est encalminée. Et elle est désormais scrutée avec la plus grande attention par les autorités européennes,…

f0012-01
1
la corruption, oubliée du quinquennat macron

Didier Migaud, le président de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique, s’en est inquiété dans les colonnes du Monde, le 20 novembre: « La France est assez mal positionnée dans certains classements internationaux. » Une fois n’est pas coutume, il n’est pas question du niveau de nos élèves en maths, mais de notre activité en matière de lutte contre la corruption. Le thème devrait pourtant intéresser au premier chef nos gouvernants: nous vivons dans un pays où les deux premiers présidents de la République du xxie siècle, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy, ont été condamnés pour des délits de ce type. Seuls 9 % des Français font confiance aux partis politiques, contre 88 % qui s’en méfient, selon une enquête Cevipof de janvier 2019. A la…

4
faut-il parler avec vladimir poutine?

Si les thèmes de politique étrangère sont généralement abordés en dernier lors des campagnes électorales, le sujet de la Russie est souvent le premier à apparaître, sous la forme d’une question récurrente: faut-il parler à Vladimir Poutine? L’actualité, c’est-à-dire la traite cynique des réfugiés organisée par le dictateur biélorusse Alexandre Loukachenko pour se venger des sanctions décrétées par l’Europe, en a fourni l’occasion. Comme on ne prête qu’aux riches, Poutine a été accusé de complicité, quand il n’en a pas été jugé l’instigateur. Poutine n’est vraisemblablement affligé ni par les manipulations de Loukachenko ni par le sort tragique des réfugiés. Il ne l’est pas davantage par les pressions sur la Pologne, et encore moins par l’embarras de l’Union européenne (UE), empêtrée dans ses contradictions entre principes en matière d’asile et nécessité de…

f0014-01