探索我的图书馆
时尚
Vogue Paris

Vogue Paris Avril 2019

Le magazine des tendances de ce qui fait la mode des femmes. Le magazine qui réinvente de manière chic, élégante créative, passionnée, extraordinaire les tendances d'aujourd'hui et de demain.

国家:
France
语言:
French
出版商:
Les Publications Conde Nast SA
出版周期:
Monthly
阅读更多
购买期刊
HK$35.85
订阅
HK$179.54
10 期号

本期

2
le point de vue de vogue

CETTE PHOTO a été réalisée par Karl Lagerfeld pour une édition de Vogue il y a une quinzaine d’années. J’étais très intimidée à l’idée de poser de façon statique, face à lui, dans son studio 7L. Qu’à cela ne tienne. «Abrégeons la torture et allons dans la rue, m’a-t-il dit. Vous n’aurez qu’à marcher et vous ne vous apercevrez de rien !» Mes souvenirs avec Karl sont innombrables. J’ai eu la chance de travailler à ses côtés pendant des années. J’ai surtout eu la chance de vivre avec lui des moments d’intimité très privilégiés. Beaucoup de voyages, des escales dans sa maison de Biarritz et tellement de dîners où nous parlions de tout, de rien, de sujets graves, de parenthèses futiles. Et tellement ri… Hedi Slimane, pour lequel Karl avait…

2
adut akech

Quelle est la pièce la plus extravagante que tu aies jamais achetée ? La maison que je veux offrir à ma mère. C’est en cours. Tout ce que je veux, c’est rendre ma famille heureuse. C’est un premier step! Quel est ton objet, vêtement, accessoire fétiche ? Mes sneakers. Jusqu’à les porter quand je sors en boîte de nuit. Quelle est ta définition de l’élégance ? Porter un vêtement plutôt que se laisser porter par lui. Ce que tu ne pourrais jamais porter ? Je peux tout porter, je n’ai pas de tabou. Excepté la vraie fourrure. L’incarnation du style à tes yeux ? Ma mère. Ainsi que ma sœur qui est à mes côtés en ce moment et qui me demande de la mentionner! Quel est le comble du mauvais goût ? Joker. Le comble du luxe ? Un délicieux…

1
flash-back

C’est Alexander Liberman, directeur artistique mythique de Condé Nast, qui a engagé Irving Penn pour faire partie de l’équipe de Vogue. De 1943 à 2009, le photographe y signera 165 couvertures, dont celle-ci, sublime de fraîcheur, datée d’octobre 1950. Cette année-là, Liberman l’a envoyé couvrir les collections de couture à Paris, mais le jeune photographe ne se sent pas à sa place au milieu des mondanités. Il se réfugiera alors dans un atelier laissé à l’abandon rue de Vaugirard. Est-ce là qu’il shoote cette cover? Et est-ce Lisa Fonssagrives, le mannequin suédois et premier top model de l’histoire de la mode, qui est aussi sa muse et deviendra sa femme ? On ne la reconnaît pourtant pas. La fille de ce shooting, on dirait une gamine, fière comme les enfants,…

5
mood

L’étincelle : Mené + Inez & Vinoodh POUR EXPLIQUER LA DÉMARCHE de la marque de bijoux qu’il a fondée avec Diana Widmaier Picasso, Roy Sebag commence par vous parler éléments chimiques et tableau périodique, dureté du métal et propriétés physiques. On est plutôt subjugué en l’écoutant. Même si ça demande beaucoup de concentration et qu’on ne comprend pas tout. «C’est une mission d’éduquer les gens sur le métal», assure-t-il. Métal? Ah oui, c’est vrai, on parlait or et platine. Pour résumer un peu, Mené, c’est une histoire d’or pur. C’est-à-dire d’or 24 carats. Ça nous parle assez peu en Occident où, pour des raisons culturelles, commerciales, techniques, tout le marché du précieux métal et la production joaillière se font avec un alliage d’or et de cuivre que l’on appelle «or 18…

2
notes de tête

Sur des longueurs XXL ou un carré court, seule ou en cascade, girly ou arty, en or brossé ou cerclée de perles et diamants… La barrette s’impose comme l’accessoire star de la saison. Un come-back de petite fille modèle, délibérément romantique, comme une nouvelle manière de se piquer d’un bout de féminité. Et de renouer avec une certaine idée de la femme enfant. Venue directement des podiums, cette tendance «back to school» puise ses prémices (mode) chez les Anglais. Les premiers à avoir parsemé les cheveux de leurs muses ? Simone Rocha, Shrimps et Ashley Williams, étoiles montantes du made in London, qui imposent depuis le printemps-été 2018 leurs clips de perles néoromantiques et leurs statements strassés/décalés en must-have. Les barrettes font tourner les têtes. En l’espace de trois saisons, de Londres…

1
précieuse allure

EXIGEANTE, DÉLICATE et AFFIRMÉE, ce n’est pas un hasard si la nouvelle montre féminine Boléro de Chaumet partage son nom avec le mouvement en trois temps au rythme et au tempo invariables. Élégante pièce d’horlogerie en robe d’or, Boléro mêle par son design discrètement sophistiqué les deux temporalités des garde-temps de la maison : la grâce fugitive du présent et la pérennité d’un objet d’excellence. Si elle se décline en grand modèle à mouvement suisse automatique ou en petit modèle à mouvement suisse à quartz, en cadran immaculé ou noir graphique et en variations d’or jaune et d’or rose, son bracelet en maille d’or seconde peau, prouesse de souplesse et de légèreté, rappelle la grâce d’un mouvement de danse. Et quand le savoir-faire horloger historique de la maison Chaumet, reconnaissable dans…