探索我的图书馆
时尚
Vogue Paris

Vogue Paris Juin Juillet 2019

Le magazine des tendances de ce qui fait la mode des femmes. Le magazine qui réinvente de manière chic, élégante créative, passionnée, extraordinaire les tendances d'aujourd'hui et de demain.

国家:
France
语言:
French
出版商:
Les Publications Conde Nast SA
出版周期:
Monthly
阅读更多
购买期刊
HK$35.85
订阅
HK$179.54
10 期号

本期

1
le point de vue de vogue

DEPUIS SES DÉBUTS, au milieu des années 90, Gisele truste la pole position sur le circuit des top models. Une carrière en or menée tambour battant, une discipline qui force l’admiration, des engagements et une discrétion sans concession, et ce corps absolument parfait qui semble échapper aux lois de la nature. On aurait tendance à croire à un miracle génétique mais, comme le révèle Gisele dans l’interview qu’elle accorde ce mois-ci à Vogue, le sport est la clé de tout. Depuis son plus jeune âge. «Notre corps et la Terre sont les deux seules maisons que nous avons, dit-elle. Je ne fais pas de sport pour rester mince et musclée, mais pour avoir de l’énergie, un mental plus fort, plus clair.» À bientôt 40 ans, elle prouve que son pari…

2
flash-back

CETTE PHOTO a quelque chose de mystérieux: un noir et blanc de film noir, une brune au regard de défi, une bodybuildeuse qui se déhanche sur un trapèze. Mais que peut bien faire une bodybuildeuse sur un trapèze? C’est Helmut Newton qui photographie Lisa Lyon comme dans un cirque. Femme fatale ou freak? Ou un peu les deux: c’est la façon dont certains hommes perçoivent encore les femmes qui prennent le pouvoir, comme des choses contre nature. Lisa Lyon est une pionnière du bodybuilding (féminin), cette gym gonflée aux haltères, aux protéines et aux hormones, qui exacerbe les muscles et fait fureur en Californie, où est d’ailleurs née la jeune femme en 1953. C’est comme un message: les femmes doivent se réapproprier leurs corps (quitte à porter du Lycra!). Qu’on…

10
42|54, la medaille du style

Le sport est aujourd’hui devenu une sorte d’échappatoire à une réalité en accéléré bien trop souvent stressante. S’il est redevenu un réel vecteur de plaisir, Élodie Ouedraogo et Olivia Borlée l’ont pourtant longtemps abordé comme une source d’angoisse et d’exigence. Ces deux nouvelles entrepreneuses belges ont d’abord été vice-championnes olympiques du relais 4 x 100 m en 2008 à Pékin avant de lancer leur ligne d’activewear en 2016. Baptisée 42|54, pour 42 secondes et 54 centièmes, leur record national décroché en même temps que leur médaille d’argent, la marque secoue les codes du genre. «Nous voulions apporter une réelle dimension stylistique à notre projet. Lorsque nous étions dans la même équipe, nous avons fait le constat que les équipementiers monopolisaient un marché tout en l’uniformisant. C’est d’ailleurs pour ça que…

1
c’est vogue baroudeuse

4
20 ans d’éclat

EN VINGT ANS de création pour Dior Joaillerie, on a vu Victoire de Castellane jouer avec des roses, du muguet, des pâquerettes et toutes sortes de fleurs carnivores imaginaires. On a voulu croquer ses cerises, ses framboises et même ses petits pois. On l’a vu détourner les codes de la couture: les drapés, les broderies et jusqu’aux étiquettes des vêtements. On se souvient de ses méduses, ses serpents, ses pattes de panthère qui s’enroulent autour du doigt, ses coccinelles ou ses libellules butinant les pierres de centre. On n’oubliera jamais ses vanités de pierre dure auréolées de diamants en plastron ou en turban. Ce que l’on a compris de ces vingt années, c’est que Victoire de Castellane aime raconter des histoires, tirer les ls d’une narration, dans un langage qui n’appartient…

5
l’etoffe des heroines

«Qu’importe qu’ils nous traitent de dingues. Montrons-leur ce que la folie peut accomplir.» C’est sur ces mots que Serena Williams conclut l’un des spots les plus féministes – et émouvants – de Nike, présenté en février 2019 lors des Oscars. Baptisée «Dream Crazier», la vidéo est rapidement devenue virale. Sans doute parce qu’elle parle à toutes les femmes: énumérant en moins d’une minute tous les obstacles auxquels sont confrontées les sportives, le spot démontre comment elles les franchissent avec rage, persistance, stratégie… Ou les trois à la fois. En dépit de ses 39 titres de Grand Chelem, Serena Williams a été elle-même victime de nombreuses critiques machistes ou racistes depuis le début de sa carrière. En juin 2018, la championne américaine revenait sur le court, en l’occurrence celui de Roland-Garros, pour…