Esprit Bonsai No. 109

Ce magazine bimestriel s'adresse à tous ceux qui aiment les bonsais et tout ce qui s'y rapporte, dans le même esprit : l'ikebana (art floral japonais), le kusamono (culture de plantes sauvages en pot), le suiseki (l'art japonais des pierres de collection), ou encore les jardins. Dans chaque numéro, des conseils pratiques pour réussir vos bonsais, vos arrangements floraux et pour comprendre l'art des pierres.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
LR Presse
Frequency:
Bimonthly
₹584.61
₹3,175.69
6 Issues

in this issue

1 min
bienveillance et tolérance !

À chacun sa pratique du bonsaï. Certains amateurs sont discrets et cherchent à se faire plaisir sans autre ambition. D’autres veulent l’excellence, avec ostentation parfois. Certains ont du talent, d’autres sont plus besogneux. Certains travaillent dans le respect des règles, d’autres s’en affranchissent. Toute pratique est respectable. D’une part, parce que derrière un arbre, c’est un être humain qui travaille, avec coeur. Tout être humain mérite le respect, qu’il soit petit ou grand aux yeux de ses semblables. Qu’il soit homme ou femme. Alors, c’est avec une certaine tristesse que j’apprends, au détour d’une conversation, qu’à la suite d’une publication dans ce magazine, une personne s’est vue devenir la cible de propos malveillants, et parfois émanant d’acteurs de la plus haute sphère du monde du bonsaï français… Un amateur (homme ou…

2 min
les réseaux du bonsaï par jy lamusset / bonsaiculture.fr

@bonsai – kiyo Kiyo a 49 ans et habite dans la ville enneigée de Kuroishi, au nord du Japon, dans la préfecture d’Aomori. Son feed*, très sobre, est exclusivement consacré à ses bonsaïs : beaucoup de shohin, de très jolis arbres, très travaillés. Des feuillus aux résineux, beaucoup d’espèces différentes sont représentées, mais toujours dans des proportions de shohin ou de kiffu bonsaï. Au fil des saisons, les présentations sobres, devant un fond uni sans profondeur de champ, mettent en avant des bonsaïs haut de gamme. Ce compte est un régal de par la qualité des arbres qu’il montre, tel un catalogue de formes et d’espèces. @toumani777 Ce membre du Brie Bonsaï club, à Savigny-le-Temple, dans la Seine-et-Marne, fait du bonsaï avec passion depuis 2015. Sur son compte, on peut retrouver ses arbres,…

espbon201201_article_004_01_02
2 min
actualités

La World Bonsai Artists Community (WORBAC) est une nouvelle organisation imaginée et créée par l’Indonésien Robert Steven pour déployer l’art du bonsaï à travers le monde et permettre aux jeunes générations d’exprimer leur créativité. La WORBAC est donc une communauté du bonsaï inclusive, dont le but est de présenter le profil d’artistes du bonsaï et leur création dans différentes régions du monde, de promouvoir l’amitié pour partager et échanger des informations, des idées et des connaissances, de générer une jeune génération, tout ceci afin d’élever l’art du bonsaï à un niveau supérieur... en plus d’encourager les jeunes artistes à se démarquer, à être innovants et à créer ! Cette communauté apolitique inscrit ses principes au-delà de la nationalité, de la religion, de la culture, des générations et du genre. La…

espbon201201_article_005_01_01
1 min
la tentation du jardin

Tout commence par une conversation de Xavier Mouginet avec un magnolia « qui se sent bien seul. » En une quinzaine d’années, des végétaux viennent habiter cet espace clos du « seigneur », s’invitant parfois à l’insu de son propriétaire, le transformant en jardin. L’auteur convoque l’enfance, quand le jardin offre un terrain de jeu formidable où se développent l’apprentissage de la liberté, la découverte des cinq sens, la gourmandise du végétal. Point de départ de notre rapport aux plantes, au jardin, à la nature. « Nous oublions trop souvent que l’ailleurs est aussi un ailleurs végétal ; c’est pourtant cette diversité des décors qui fait la richesse du monde. » Et si « derrière l’intention du jardin se dissimule la Couverture souple. 11 x 16,6 cm. 96 pages. Code…

espbon201201_article_006_02_01
1 min
robert steven

Surnommé « Eagle Eye » – œil d’aigle – pour sa vision aiguisée sur la recherche du potentiel caché de tout matériau du bonsaï, l’Indonésien Robert Steven est bien connu pour son concept unique de design du bonsaï grâce à son approche esthétique et botanique. Il a beaucoup voyagé dans le monde entier pour donner des conférences, faire des démonstrations, juger et écrire des articles sur l’aspect esthétique du bonsaï. Il est l’un des artistes du bonsaï les plus productifs, avec des articles sur de nombreux aspects différents de son art. Il est le fondateur de WORBAC (World Bonsai Artists Community), de la Indonesian Bonsai Artists Community (KOSBI), co-fondateur de la Black Scissors Community, responsable du comité artistique de l’exposition Zhongguo Feng Penjing, en Chine. Il est également l’initiateur de…

1 min
professionnels

BOURGEON AUTONOME Paysagiste et formateur, le Suisse Eric Petiot est bien connu de ceux qui cherchent des alternatives aux traitements chimiques des plantes, car il développe depuis plusieurs décennies, et avec succès, des méthodes de traitements naturels en phytothérapie agricole. Auteur et co-auteur de livres sur ces thèmes et fort de trente ans d’expérimentation dans son domaine de prédilection, il publie, en septembre 2020, le premier numéro de Le bourgeon autonome, Une revue de phytothérapie agricole. Ce magazine, que son directeur de publication veut être du « bien commun », est destiné à transmettre les expériences et à « partager sans restriction ». Dans ce premier numéro et parmi les nombreuses rubriques de cette revue de 44 pages, le lecteur découvrira une fiche technique très développée – huit pages – sur…

espbon201201_article_007_01_01