ZINIO logo

Le fana de l'aviation No. 615

Le Fana de l'Aviation fait partie du petit cercle des grandes revues d'histoire de l'aviation dans le monde. Née en 1969, c'est aujourd'hui une revue de référence à travers le monde, grâce à ses textes et à son iconographie. L'aviation est un sujet technique ? Le Fana de l'Aviation emploie un langage simple et clair pour s'adresser à un public très large, du passionné d’histoire au professionnel de l’aviation. Le Fana de l'Aviation publie chaque mois des monographies, des reportages sur les collections d'avions anciens, les musées, les restaurations. Il s’attache également à suivre l’actualité des avions de collection qui volent toujours, et bien sûr des meetings aériens à travers le monde. Les analyses historiques s’appuient sur la collaboration des meilleurs historiens spécialisés dans de nombreux pays, tant en France qu’à l’étranger.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Editions Lariviere SAS
Frequency:
Monthly
SPECIAL: Économisez 20% sur votre abonnement!
₹534.64
₹2,724.84₹2,179.87
6 Issues

in this issue

1 min
ceux qui dirent non

Avec James Denis, Le Fana poursuit ses portraits de pilote des Forces françaises libres. Il n’était pas le plus connu, mais ce fut un de ces destins qui entra dans l’histoire dès juin 1940, refusant la défaite, la capitulation et le déshonneur de la collaboration. Un combattant des premiers jours, qui ne tarda pas à s’illustrer dans le ciel. Fort peu de pilotes comptent à leur palmarès deux fois l’as des as allemands en Afrique du Nord, Hans-Joachim Marseille, avec 158 victoires officielles lorsqu’il trouva la mort le 30 septembre 1942. Pardelà le pilote au combat, avec James Denis c’est tout un état d’esprit que nous avons voulu mettre en avant. Vous retrouverez dans les pages de cet article la grande épopée de ceux qui dirent non en 1940. Je…

f0003-01
4 min
un ancien “spitfire” des groupes fafl vole à nouveau

Le 18 décembre dernier, le Supermarine “Spitfire” Mk XVI matricule TB252 a effectué son premier vol après restauration depuis l’aérodrome d’Ardmore en Nouvelle-Zélande, avec aux commandes l’émérite John Lamont. Il faut savoir que cet avion revêt un intérêt particulier auprès du public français, étant donné que toutes les missions réalisées au cours de la Deuxième Guerre mondiale par cette machine l’ont été au sein de groupes français. Après avoir été assemblé à l’usine de Castle Bromwich, ce “Spitfire” rejoignit le 6 janvier 1945 la Maintenance Unit 9 de Cosford, puis passa au Group Support Unit 84 à Thruxton. Mais ce n’est finalement que le 1er mars qu’il arriva au Squadron 329 “Cigognes” où lui fut alloué le code de fuselage 5A-J. Cette unité, alors basée à Schijndel aux Pays-Bas, était…

f0004-01
1 min
un nouveau “hellcat” retrouve le ciel aux états-unis

Ce 3 janvier, le renommé pilote de warbirds américain Steve Hinton a procédé au premier vol après restauration du Grumman F6F-5 “Hellcat” BuN° 78645 restauré par sa société Fighter Rebuilders, à Chino en Californie, pour le Fagen Fighters WWII Museum de la famille Fagen à Granite Falls, dans le Minnesota. Les Fagen ont acheté ce “Hellcat” au Yanks Air Museum de Chino il y a un peu plus de deux ans et demi. L’US Navy avait réceptionné le 2 mars 1945 le chasseur qui a, semble-t-il, fait deux tours d’opérations avec la VF-14, avant d’être affecté à la VF-80 sur la base de Pensacola, en Floride. Sa dernière affectation fut une unité de réserve sur la base de Squantum, à Quincy, dans le Massachusetts. Le chasseur porte désormais la livrée…

f0005-01
1 min
le mid america flight museum acquiert le b-17 thunderbird

Le Mid America Flight Museum, à Mount Pleasant au Texas, fondé par le collectionneur américain Scott Glover, a annoncé avoir acquis auprès du Lone Star Flight Museum de Galveston, également au Texas, le Boeing B-17G matricule 42-38050, immatriculé N900RW, baptisé Thunderbird. Sorti de l’usine Lockheed/Vega de Burbank, en Californie, le 8 mai 1945, il ne prit part à aucun combat. Il fut acheté en 1947 par l’Institut géographique national qui le fit immatriculer F-BEEC et l’utilisa pendant les 22 années suivantes. Acheté par le Lone Star Flight Museum en 1987, il porte la livrée d’un B-17 du 359th Bomb Squadron du 303rd Bomb Group de la 8th Air Force, basé à Molesworth, en Angleterre, qui effectua 112 missions de guerre.…

f0005-02
2 min
en bref

Le “Spitfire” Mk XVIII SM845 vole désormais à Bremgarten La société allemande spécialisée en restauration et maintenance de warbirds MeierMotor, installée sur l’aérodrome de Bremgarten près de Fribourg-en-Brisgau, a annoncé peu avant Noël dernier l’arrivée dans sa flotte du “Spitfire” FR Mk XVIIIe SM845. L’avion est enregistré au nom de la société Fliegerhorst GmbH & Co.KG. L’ Estérel réceptionne son premier A330 et dit adieu à ses A340 La ministre de la Défense Florence Parly a récemment salué la livraison du premier A330-200 à l’armée de l’Air et de l’Espace. L’appareil, immatriculé F-UJCS (ci-dessous), a été convoyé le jeudi 26 novembre 2020 par un équipage du Centre d’expertise aérienne militaire (CEAM) vers l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle. Un second avion est attendu prochainement. Les deux premiers seront exploités à partir de cet aéroport…

f0005-03
2 min
des morceaux d’épave de b-29 émergent d’une baie près de tokyo

Le 4 décembre dernier, un pêcheur a ramené dans ses filets une jambe de train d’atterrissage de Boeing B-29 “Superfortress” qui s’était pris dans ses filets alors qu’il pêchait dans la baie de Tokyo, au large de Kisarazu. Katsumi Ohara a été des plus surpris quand son bateau a été littéralement arrêté par le poids du volumineux objet métallique. Avec l’aide d’un collègue, il a pu remonter le filet suffisamment en le tirant avec deux bateaux et le ramener au port, où il a été sorti de l’eau par une grue. C’était la première fois qu’il remontait dans ses filets un objet de cette taille. L’information a rapidement circulé sur Internet et les spécialistes ont vite identifié cette jambe de train d’atterrissage et son diabolo comme appartenant à un B-29…

f0006-01