EXPLOREMY LIBRARY
Science
Les Cahiers de Science & Vie

Les Cahiers de Science & Vie No. 192

Tous les deux mois, Les Cahiers de Science & Vie vous proposent 100 pages d'histoire des civilisations anciennes.

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Reworld Media Magazines
Frequency:
Bimonthly
Read More
BUY ISSUE
₹ 439.09
SUBSCRIBE
₹ 2,948.58
8 Issues

in this issue

2 min.
chacun cherche son graal

e Graal ! Jamais mot dans l’histoire n’a suscité autant de rêves et de passions. Il est l’idéal que l’on espère atteindre. Les physiciens l’évoquent pour parler de la théorie du Tout ; les énergéticiens pour leurs espoirs lointains de fusion nucléaire. Pour un spationaute, le Graal sera la planète Mars ; pour un banquier, un placement sans risque à rendement élevé. À chacun son Graal... Ce n’était pourtant à l’origine qu’un simple objet. Coupe, vase, calice ? Peu importe, puisqu’il est né dans l’imagination fertile d’un romancier du Moyen Âge. Quand Chrétien de Troyes l’introduit, dans le conte qu’il rédige à la fin du XIIe siècle, ce n’est encore qu’un plat creux, une écuelle, un graal sans majuscule. Mais l’objet attire. Dans son sillage, d’autres précisent son pouvoir, l’entourent d’une…

4 min.
datées de 3 500 ans, deux tombes princières nous dévoilent l’aube de la civilisation grecque

Une colline qui domine la mer, des oliviers, de la vigne, des vestiges… Au sud-ouest du Péloponnèse, ce paysage de carte postale abrite le site archéologique de Pylos, où des fouilles dirigées par Jack Davis et Sharon Stocker (université de Cincinnati) ont mis au jour deux exceptionnelles tombes princières vieilles de quelque 3 500 ans. Exceptionnelles, déjà, par les bijoux et objets précieux qui s’y trouvaient, mais également parce qu’elles lèvent le voile sur l’aube de la civilisation mycénienne, qui émergea à la fin de l’âge du bronze et ouvrit ensuite la voie aux fastes de l’Antiquité grecque. Ces tombes se situent près des fondations d’un vaste palais du XIIIe siècle avant notre ère, baptisé « palais de Nestor » en référence au roi mythique de Pylos mentionné par Homère. En…

2 min.
la pierre de rök pour conjurer un hiver d’apocalypse ?

Et si l’inscription runique de la pierre de Rök (sud de la Suède) avait servi à conjurer l’arrivée d’un fimbulvetr, un hiver légendaire de trois ans précédant la fin du monde ? C’est la dernière interprétation de ce texte qui en a connu beaucoup, proposée par une équipe suédoise, menée par le linguiste Per Holmberg, de l’université de Göteborg. Datée du IXe siècle, l’inscription sur ce bloc de granit local de 2,5 m de haut est célèbre pour sa mention d’un personnage historique : Théodoric le Grand, fondateur du royaume ostrogoth. « Ses récits guerriers étaient connus du commanditaire de la pierre, Varinn, explique Per Holmberg. À travers cette référence, Varinn invoquait peut-être sa descendance gothique, ou appelait à la vengeance contre les Goths. Mais pourquoi cette pierre a-t-elle été…

2 min.
voici la plus ancienne vue de venise

En 1346, le frère franciscain Niccolò da Poggibonsi partait de Venise pour un long pèlerinage vers Jérusalem. Pendant les quatre années qui suivirent, il allait prendre des notes qui lui permettront d’écrire, à son retour en 1350, un «guide de voyage» très documenté qui sera parmi les plus consultés de son temps… Pourtant, si connu qu’il soit, son récit, conservé aujourd’hui à la Bibliothèque nationale de Florence, comportait une perle à laquelle personne n’avait jamais prêté attention, avant que Sandra Toffolo, de l’université Saint-Andrews (Écosse), n’entre en scène. Le regard de la spécialiste de l’histoire de Venise s’est en effet arrêté sur un dessin à la perspective maladroite, mais où se reconnaît clairement une ville densément construite, bardée de palais et d’églises et traversée de canaux où flottent quelques gondoles.…

2 min.
le mystère des cônes de tête s’éclaircit

Ils peuplent, dès le Nouvel Empire, fresques et papyrus des tombes égyptiennes. Pourtant, ils restaient largement énigmatiques : que pouvaient vraiment représenter ces mystérieux petits cônes couleur crème qui couronnaient hommes et femmes lors de festivités ou de rituels divins ? Des parfums solides qui, lorsqu’ils fondaient, venaient embaumer et purifier corps et chevelure ? Le ba, ce souffle vital qui anime tout être, selon les croyances des anciens Égyptiens ? Ou était-ce plutôt un symbole de la fertilité, puisqu’on les trouvait aussi associés à des scènes d’accouchement ? Puisqu’ils n’avaient jamais été retrouvés en fouille, certaines études mettaient en doute leur existence… La toute récente découverte des premiers cônes à Amarna, l’éphémère capitale du pharaon Akhenaton, vient changer la donne. DES CÔNES POUR TOUS Le curieux petit objet conique a été…

1 min.
une histoire mouvementée

• Ve siècle av. J.-C Réalisation des marbres du Parthénon par l’artiste Phidias. • III e siècle Des dommages sont causés suite à un incendie. • VIe siècle Converti en église, le Parthénon connaît des dégradations • XVe siècle Transformé en mosquée après la conquête ottomane, le site subit à nouveau des dégâts. • XVIIe siècle Utilisé comme dépôt de poudre par les Ottomans, le Parthénon est victime d’au moins une explosion. • Début XIX e siècle Lord Tomas Elgin réalise des moulages et prélève plusieurs statues.…