ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Science
Les Cahiers de Science & Vie

Les Cahiers de Science & Vie No. 195

Tous les deux mois, Les Cahiers de Science & Vie vous proposent 100 pages d'histoire des civilisations anciennes.

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Reworld Media Magazines
Frequency:
Bimonthly
SPECIAL: Économisez 50% sur votre abonnement!
BUY ISSUE
₹ 441.87
SUBSCRIBE
₹ 2,967.20₹ 1,483.60
8 Issues

in this issue

2 min.
destin unique, portraits pluriels

Le sujet peut paraître saugrenu, désuet même. Que dire de neuf sur la Pucelle d’Orléans, dont l’aura jadis flamboyante est aujourd’hui accaparée par l’extrême droite ? On croit tout savoir sur elle, son enfance de petite bergère, les voix qui la poussèrent à aller bouter les Anglais hors de France, le procès de Rouen qui s’acheva sur le bûcher. Le personnage est passé dans l’imaginaire populaire et il semble désormais en repos. Mais les impressions sont trompeuses. Son nom reste une référence et il suffit d’un regard même distrait pour voir que des ouvrages continuent à être publiés sur Jeanne. Certains sont scientifiques et contribuent à faire avancer la connaissance sur cette figure unique de l’histoire de France ; d’autres affichent ce qu’ils présentent comme des révélations, mais qui tiennent surtout…

4 min.
les hyksôs n’ont pas envahi l’égypte antique… car ils y étaient déjà

L’enchaînement des trente dynasties qui ont dirigé le pays d’Amon comporte encore des surprises… Ainsi, qui étaient réellement les Hyksôs, littéralement ces « souverains de pays étrangers » tels que les égyptiens antiques les désignaient, et qui dominèrent le Nord du pays entre 1638 et 1530 avant J.-C. (XIVe et XVe dynasties) ? La littérature égyptienne est presque la seule à faire mention de ceux qu’elle décrit comme des envahisseurs qui se seraient emparés du delta du Nil. Mais elle est peu prolixe sur le sujet et nombre de sources furent probablement détruites par des pharaons peu enclins à préserver la mémoire d’une prise de pouvoir étrangère: c’est dire si l’histoire de ce peuple probablement venu d’Asie reste floue. La théorie de l’invasion, telle qu’elle est racontée dans L’Histoire de…

2 min.
le royaume de juda avait son « bercy »

En Israël, les vestiges d’un vaste centre administratif du royaume de Juda ont été mis au jour lors de fouilles préalables au projet de développement du quartier d’Arnona, ancien «no man’s land» situé à proximité des quartiers arabes de Jérusalem-Est. Annoncée cet été par l’Autorité israélienne des antiquités, la découverte a été présentée par Neria Sapir et Nathan Ben-Ari, directeurs des fouilles, comme «l’une des plus importantes de la période des rois à Jérusalem faite ces dernières années ». Près des fondations en pierres de taille, les archéologues ont trouvé des poteries marquées d’un sceau, qui leur ont permis de lever le voile sur l’administration du royaume il y a deux mille sept cents ans. Autrefois dominé par de grandes parcelles cultivées, le site aurait fait office de Trésor public,…

2 min.
des saints japonais oubliés reviennent à la lumière

C’est un trésor national qui pourrait en dissimuler un autre… Situé dans la préfecture de Shiga, au cœur de l’île principale de l’archipel nippon, le temple bouddhiste de Saimyo-ji est remarquable à plus d’un titre : riche d’une impressionnante collection de statues, il est aussi l’un des exemples les mieux préservés de l’architecture en bois de l’Archipel, bâti sans le moindre clou. De nouveaux éléments de décor obscurcis par les siècles et tout juste redécouverts rajoutent désormais au caractère singulier du sanctuaire. Intrigués par la présence d’arabesques à peine visibles sur le bois noirci des colonnes de la salle principale, deux chercheurs viennent d’y révéler grâce à l’imagerie infrarouge huit peintures de saints bouddhistes (photo ci-dessus). Hautes de 70 centimètres, leurs expressions et leurs tenues autrefois chatoyantes restent assez finement…

2 min.
on exploitait des mines il y a dix mille ans au mexique

Célèbre pour abriter de somptueux sites mayas, la péninsule du Yucatan au Mexique regorge également de trésors archéologiques antérieurs à cette civilisation, parfois dans des endroits inattendus. En avril 2017, des plongeurs du Centre de recherche sur les systèmes aquifères du Quintana Roo s’étaient ainsi aventurés dans une grotte aujourd’hui submergée et y avaient trouvé d’antiques traces d’occupation humaine – notamment des ossements. La raison de leur présence au fond de ces salles sombres et dangereuses, quoiqu’émergées à l’origine, n’avait pas été établie. L’OCRE, L’OR ROUGE DE L’ÉPOQUE De nouvelles recherches publiées dans le journal Science Advances ont permis d’apporter une réponse: dans un travail collectif avec les plongeurs, les archéologues ont mis en évidence une intense activité minière dans trois systèmes de cavernes – une première dans cette région. L’un d’eux…

3 min.
le mystère multimillénaire des mustatils d’arabie

Températures extrêmes, vents violents, précipitations rarissimes… Le désert du Néfoud, dans le nord de la péninsule Arabique, est certainement l’un des endroits les plus inhospitaliers du globe. En toute logique, c’est donc aussi l’un des derniers dans lequel les archéologues s’attendaient à trouver des traces conséquentes d’activité humaine passée. Et pourtant, en 2017, des chercheurs survolant la région y avaient décelé la présence d’environ 400 monuments. Ces structures, arborant toute une architecture quadrangulaire similaire avec deux plateformes reliées par des murs parallèles, ont pris le nom de mustatils (« rectangle », en arabe). Uniques en leur genre, ils peuvent s’étirer sur 15 mètres de long pour le plus petit et jusqu’à… 600 mètres pour le plus imposant ! Très peu de choses en étaient connues jusqu’à ce qu’en juillet 2020,…