ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Movies, TV & Music
Rock and Folk

Rock and Folk 589

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Editions Lariviere SAS
Frequency:
Monthly
SPECIAL: Économisez 20% sur votre abonnement!
BUY ISSUE
₹ 490.84
SUBSCRIBE
₹ 4,707.77₹ 3,766.22
12 Issues

in this issue

2 min.
edito

Don’t fear the reaper Ce que je préfère en été, c’est qu’on peut se balader toute la sainte journée déguisé en Iggy Pop (jeans délavés, pieds nus, torse poil) et personne ne remarque rien. Essayez de faire ça en octobre, vous verrez de quoi je parle. Ce que je préfère avec un bon feuilleton, c’est que ça donne un sujet de conversation quasi universel. Allez au cinéma, regardez un film, oui, rien à déclarer. Mais les feuilletons ! Admirable. Il y a ceux qui préfèrent “Game Of Thrones”. Ceux qui attendent le retour des “Walking Dead”. Ceux qui suivent l’estomaquant “The Night Of”, avec John Turturo en avocat miteux, et ces visions de la vie à Rikers Island en 2016, avec ces gangs (Blacks, Muslims, Chicanos) et un Gamin qui descend au…

6 min.
courrier des lecteurs

Patron Toutes mes félicitations pour la magnifique couverture springsteenesque du dernier numéro. Je vois que les graphistes Boss dur ! Bonne journée. NATHANIEL (courriel) La vente continue Dans son article sur la vente de vinyles organisée à Radio France le 19 juin 2016, Eric Delsart nous apprend que 150 000 euros de bénéfices ont été réalisés par Radio France. Quand on connaît les goûts fort peu dispendieux du directeur de la maison Mathieu Gallet (hôtels de luxe, grandes tables, agences et conseillers com’ en cascade... cf les excellentes enquêtes de Mediapart sur le passage de Gallet à l’INA), on imagine que cette somme va faire long feu. Vous voyez les enfants, c’est ça être rock en France en 2016 : avoir le train de vie des Stones sans avoir jamais craché une note de…

3 min.
télégrammes

“Quand des fans me demandent de faire un selfie, je leur dis simplement d’aller se faire foutre” NOEL GALLAGHER AC/DC Le bassiste Cliff Williams raccrochera après la tournée Rock Or Bust. Il quittera un groupe dont Angus Young sera, après les départs de Phil Rudd, Brian Johnston et Malcolm Young, le dernier membre historique. BRIAN WILSON L’âme des Beach Boys publiera en octobre ce qui sera sa deuxième autobiographie : “I Am Brian Wilson : A Memoir” EL PERRO DEL MAR La Suédoise Sarah Assbring sort “Kokoro” le 16 septembre, son sixième disque. FRANZ FERDINAND Nick McCarthy, le guitariste, a quitté le groupe pour pouvoir se consacrer à sa vie de famille. GREEN DAY Billy Joe Armstrong et sa bande ont sorti le 11 août une nouvelle chanson, “Bang Bang”, probablement annonciatrice d’un album. JOE PERRY Le guitariste d’Aerosmith a perdu connaissance…

17 min.
dominique blanc-francard

“Quand je débute, on travaille en mono, en 1970, on est déjà en 16 pistes” Dominique Blanc-Francard, que tout le monde appelle DBF, est le preneur de son français le plus célèbre. Il a collaboré avec les plus grands, ce qu’il raconte dans un livre, “It’s A Teenager Dream”. Le même titre est donné à un album pour lequel il fait revivre des musiques qui l’ont marqué au cours des années 1950-1960, avec la complicité d’amis célèbres qu’il fait chanter. Ne surtout pas parler français ROCK&FOLK : Comment vous est venue la passion de la musique ? Dominique Blanc-Francard : Je commence à jouer vers 1955, fasciné par le jazz. J’aime d’abord le New Orleans, King Oliver... Sidney Bechet est une star en France — bien plus tard je retrouverai son micro ! —…

5 min.
rock’n’roll comme un homme-orchestre sur des skis flottants

Etre rock’n’roll, c’est facile. Aussi facile qu’être Batman ou une fée quand on a six ans et demi. Il suffit d’acheter le costume et de prendre la pose. Dr Martens, Creepers ou boots effilées. C’est selon le style que vous souhaitez. On les trouve toutes en magasin et même par correspondance. Un jeans troué destroy ou un futal en cuir. A vous de composer votre panoplie de Ken ou de Barbie du rock. Un T-shirt de votre groupe préféré ? Pas de problème. Une chemise noire The Kooples — la marque officielle des gens qui sont très rock ? Choisissez ! Nous avons tout en stock. Ensuite il faudra honorer les valeurs éternelles de la secte : sexe, drogue et rock’n’roll. Evitez le crack et l’héroïne (c’est vraiment une catastrophe) mais…

3 min.
howlin’jaws

Peu embarrassé par les deux mètres carrés de trottoir où il doit coincer son mètre quatre-vingt-dix de hauteur, Djivan Abkarian saute partout avant de s’accrocher à un échafaudage en lâchant un rire maniaque. Lucas Humbert, merveilleux guitariste, se joint à l’esclaffement prouvant que tous deux sont aussi déchaînés à la ville qu’à la scène. A trois, avec leur pote Baptiste Léon, ces jeunes loups enflamment chaque millimètre de parquet où on leur laisse poser pieds et amplis. Bruit magique Sur la bande, la conversation s’interrompt brusquement au son du méchant “Pushover” de Jimmy Rabbit : “Hey ! Mais on va la reprendre : c’est la chanson d’un salopard qui parle vraiment mal à sa copine.” Ni une ni deux, voilà les Howlin’ Jaws qui hurlent le refrain en cœur, poussant le dictaphone dans…