ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Movies, TV & Music
Rock and Folk

Rock and Folk 590

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Editions Lariviere SAS
Frequency:
Monthly
BUY ISSUE
₹ 480.07
SUBSCRIBE
₹ 4,604.46
12 Issues

in this issue

1 min.
edito

Sexe, drogue, rock’n’roll & baiser dans la rue Première couverture posthume pour David Bowie, premier retour de celui qu’on appellera désormais Lazarus. Bowie is back (dans les bacs) et c’est Jérôme Soligny qui monte au front avec une série d’interviews inédites autour du Grouser... Voilà que plein de gens s’énervent à propos de Twitter, Zuckerberg, Facebook, dites, ce ne serait pas la liberté totale promise et attendue, et si on en croit certains journalistes norvégiens, ce serait même un avenir drôlement cadenassé et conformiste que ces libérateurs nous préparent. Personnellement, je ne suis pas sur Facebook, mais des gens que je ne connais pas y ont ouvert des comptes à mon nom, on en est là, c’était notre rubrique si Machiavel revenait, y’a que le nombre des bagnoles qui l’étonnerait. L’autre matin, sur une…

11 min.
courrier des lecteurs

Erratum Bonjour, je me permets de vous écrire afin de vous signaler quelques erreurs sur mon nom et le nom de mon disque avec Alan Vega dans l’article de Patrick Eudeline sur Alan Vega du R&F 589/ septembre 2016. En effet vers la fin de l’article, Patrick Eudeline écrit : “Avec Suicide reformé, il se produit chez Pierre Cardin, et la critique adore son ‘Snipers’ avec Marc Hurtandot.” En fait, mon album avec Alan Vega datant de 2010 s’appelle “Sniper” et mon nom est Marc Hurtado. Il aurait fallu donc écrire : “Avec Suicide reformé, il se produit chez Pierre Cardin, et la critique adore son ‘Sniper’ avec Marc Hurtado.” Pouvez-vous faire figurer un errata ou autre forme de rectificatif à ce sujet dans le prochain Rock&Folk, SVP ? Très cordialement…

3 min.
télégrammes

“Je reviendrai dans le groupe uniquement si on se débarrasse d’Axl Rose” PHIL RUDD (AC/DC) THE BEATLES Ringo Starr a mis aux enchères pour sa fondation l’exemplaire mono numéroté 0000001 du Double Blanc. Celui-ci a trouvé preneur pour environ 700 000 euros, devenant du même coup le disque le plus cher de tous les temps. BIG STAR “Third/ Sister Lover”, le sombre et posthume dernier album du groupe d’Alex Chilton est réédité avec quantité de bonus (démos, mix inédits, reprise d’ “After Hours” du Velvet Undergound) et photos. BRUCE SPRINGSTEEN Le Boss publie ses mémoires le 27 septembre. Un lourd ouvrage nommé “Born To Run” (Albin Michel) dans lequel le chanteur du New Jersey évoque notamment sa dépression. CIDISC La 88 Convention Internationale des Disques de Collection se tiendra à l’Espace Champerret (Paris 17 ) les 8 et…

14 min.
jim diamond

Groupes de France et d’Europe, l’heure est grave. Le producteur Jim Diamond, qui durant 20 ans a été le garant et dépositaire de l’âme rock’n’roll de Detroit, vit désormais dans nos contrées. Forcé par la gentrification locale de mettre la clef sous la porte de ses légendaires Ghetto Recorders où furent enregistrés les premiers White Stripes mais également divers chefs-d’oeuvre d’autres groupes de la ville (The Go, Dirtbombs, Von Bondies, Clone Defects...) et de toute la planète rock’n’roll (Wolfmother, Mooney Suzuki, Left Lane Cruiser...), Jim Diamond a largué les amarres pour s’installer auprès de sa belle en France. C’est ainsi qu’il nous a reçu dans un appartement avec vue sur la mer, à La Grande Motte, où il s’est installé depuis un an, pour nous conter son histoire musicale. On l’a…

5 min.
pour une france plus forte : moins d’opinions, plus de chenilles !

Tout projet artistique digne de ce nom n’est jamais rien d’autre que la recherche d’une vérité. Vérité universelle, vérité sur soi-même, vérité de son époque. Même quand le projet en question porte le nom grotesque de Cannibal Penguin. Les rockers des années cinquante ont dit une vérité sur leur époque et sur eux-mêmes : “Nous voulons de l’air !” Les punks des années 70 et 80 en ont dit une autre : “No future, votre société pue !” Au 21 siècle il nous semblait donc inutile de redire ce qui avait déjà été dit et anachronique de le répéter en boucle pour se donner un genre. Avec Cannibal Penguin, notre quête de vérité consiste à dire l’entrelacs de vitalité et d’absurde qui fait notre époque. Notre cahier des charges est donc simple…

2 min.
binic folks blues festival

Gratuit et chaleureux Après une édition 2015 où, victime de son succès, le Binic Folks Blues Festival avait parfois eu du mal à contenir l’afflux massif (et chaotique) de spectateurs, l’organisation a resserré les vis cette année pour un résultat spectaculaire : circulation fluide dans la bourgade pour aller d’une scène à l’autre, espaces de camping aménagés, service de sécurité, tout en maintenant le principe de gratuité et l’esprit chaleureux du festival... et en accueillant encore plus de monde que l’année dernière (45 000 personnes). La programmation ne s’en est pas ressentie, bien au contraire. Lancé le vendredi après-midi par un set acoustique de l’élégant folk-singer anglais Mr David Viner, le festival a rapidement pris une couleur rock’n’roll avec les assauts garage de Sapin et la lourdeur blues-punk de King Mud.…