ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Movies, TV & Music
Rock and Folk

Rock and Folk 591

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Editions Lariviere SAS
Frequency:
Monthly
BUY ISSUE
₹ 480.07
SUBSCRIBE
₹ 4,604.46
12 Issues

in this issue

2 min.
edito

Le bon temps du punk A un mois de l’anniversaire du Bataclan, la situation s’améliore à vitesse grand V dans la capitale. Kim Kardashian peut en témoigner. Braves Américains ! Ils continuaient à croire aux prospectus du XIX siècle, Paris ville lumière, Paris ville de l’amour, bla-bla-bla. Mais comme le chantait Johnny Rotten avec son inimitable bile : “The tourists are money...” Dans notre pays en guerre et en campagne électorale, le ministère de l’Intérieur recommande désormais aux télévisions de supprimer le direct et de diffuser les émissions avec un délai de cinq minutes. Avis aux amateurs : en cas d’attentat, le public n’en saura rien. Ce qui s’appelle niquer les terroristes grave, non ? Dans cette atmosphère digne d’un scénario de Métal Hurlant, on convoque le dernier trio des punks français, Eudeline, Tandy et Zermati, pour fêter la…

9 min.
courrier des lecteurs

Question Bonjour, je viens d’aller voir et de découvrir La Femme en vidéo sur le net suite à votre une, votre article et votre engouement... C’est une plaisanterie ? JULIEN COLAONE (courriel) Ami cannibale Moins d’opinions, plus de chenilles... L’intention du Pingouin est louable mais sa chenille est déjà en train d’être récupérée par les hipsters bobos qu’elle est censée décoincer. J’en veux pour preuve... la dernière Route Du Rock. Oui c’est à toi que je m’adresse, jeune barbu tatoué et carencé en protéines animales à la chemise à carreaux qui écoute La Femme sur ton vélo fixie. Alors celui qui empapaoute l’autre n’est pas toujours celui qu’on croit, mon ami cannibale... C’est le principe “philanthropique” de la chenille. CQFD. LE PAPILLON (courriel) Chantal, reviens ! Monsieur, hier par hasard, j’ai écouté sur France Inter une chanson…

4 min.
télégrammes

ALISTER Après quelques concerts de chauffe aux Trois Baudets, le rédac’ chef de Schnock et chanteur de prestige sortira son nouvel album, “Mouvement Perpétuel”, le 4 novembre. BECK Programmé pour octobre, le nouvel album du bricoleur scientologue sortira finalement en novembre. En attendant sa discographie complète ressort en vinyle le 28 octobre. THE BREEDERS Les titres du cinquième album du groupe des sœurs Deal sont entièrement enregistrés. CHARLES BRADLEY Le chanteur soul de 67 ans, fleuron du label Daptone, vient d’annuler tous ses concerts à venir. Motif hélas sérieux : il soigne un cancer de l’estomac. DAFT PUNK La création par le groupe d’un site internet nommé Alive 2017 a engendré un torrent de spéculations : le duo masqué va-t-il donner des concerts l’an prochain ? THE FLAMING LIPS Le prochain album du groupe d’Oklahoma City est terminé. Jamais à court…

9 min.
alejandro jodorowsky

A 87 ans, le poète/ cinéaste/ écrivain/ philosophe/ tireur de tarots/ scénariste de BD (et bien d’autres choses encore) Alejandro Jodorowsky n’a pas perdu la forme. Loin de là. Avec son nouveau film “Poesía Sin Fin” il revisite, en magie et en rêverie, son adolescence chilienne. Il nous a reçu dans son appartement parisien pour une heure de discussion informelle où il évoque en vrac les rapports filiaux, Twitter, Peter O’Toole, le cinéma numérique, “Poesía Sin Fin”, l’usurpation d’identité et le rock. Et — surtout — l’art de bien vivre sa vie de façon poétique. Argent poétique ROCK&FOLK : Comment produisez-vous vos films ? Alejandro Jodorowsky : J’ai économisé un million de dollars pendant 20 ans. 500 000 pour “La Danza De La Realidad” et 500 000 pour “Poesía Sin Fin”. J’ai fait…

2 min.
gilli shakti yoni smyth 1933-2016

Les râles et soupirs cosmiques de la Mère Gong se sont tus le 22 août dernier, des suites d’une pneumonie, à Byron Bay (Australie) où vivait aussi Daevid Allen jusqu’à son décès en mars 2015. Incarnations de Gong Sous les surnoms de Shakti Yoni ou de Mother Gong, Gillian Mary Smyth restera dans les mémoires comme la fondatrice, avec Daevid Allen, du groupe franco-australo-britannique Gong. Elle y a incarné, à elle seule, toutes les représentations de la femme, à la fois mère, putain, déesse, prêtresse mystique, muse. Ses poèmes et son chant si particulier, les space whispers, ces râles et soupirs, entre chuchotement, récitatif et cri primal, apportaient ce supplément de singularité à la musique, à la cosmogonie et à la mythologie de Gong. Sur scène, elle apparaissait dans des costumes extravagants…

5 min.
la chronique du pingouin cannibale 07

Moi Moi Moi jouir jouir jouir Punk centriste ! Il y a quelques semaines, le vice-président du Modem a été interpellé pour avoir montré son zizi à des enfants dans un Castorama... Ce n’est pas exactement ça que voulait dire Cannibal Penguin en écrivant sa chanson “Je Suis Un Punk Centriste”, mais cela illustre le problème. On y raconte l’histoire d’un type qui aime le punk, l’anticonformisme, la liberté et l’anarchie mais qui constate que le nihilisme apocalyptique destroy est devenu la norme du monde dans lequel il vit. Bien embêté, il doit le constater : “C’est difficile d’être un rebelle, quand le système lui-même, c’est le bordel.” Heureusement, il découvre Raymond Barre et le centrisme et la modération, c’est-à-dire la dernière posture underground, ultra-minoritaire et vraiment excentrique. “Interdiction d’interdire”, “Jouir sans…