EXPLOREMY LIBRARY
Movies, TV & Music
Rock and Folk

Rock and Folk 600

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Editions Lariviere SAS
Frequency:
Monthly
Read More
BUY ISSUE
₹ 477.05
SUBSCRIBE
₹ 4,575.56
12 Issues

in this issue

2 min.
le syd

Syd est un surnom. Sid, un diminutif. Et le Cid, une tragédie en cinq actes de Corneille (1606-1684). Mais ça n’a rien à faire ici. Si l’orthographe des deux premiers diffère, ce Syd et ce Sid pour des raisons pas tant opposées que ça (cette envie de balayer l’ancien monde), auront, à 10 ans d’écart, marqué pour toujours la mythologie de notre musique. L’un en 1967, en plein été de l’amour, l’autre, dix ans plus tard pendant celui de la haine. Le premier, Syd Barrett, disparut mentalement très tôt. Au moment de la parution de “The Piper At The Gates Of Dawn” dont on fête bientôt les 50 ans alors qu’il n’avait que 21 ans. Le second, Sid Vicious, disparut physiquement et dans les circonstances cradingues que l’ont connaît. 21 ans lui aussi. Chacun…

10 min.
les ados que nous étions

Casque d’or Alors que Carla Bruni reprend “Miss You”, Brigitte Macron pourrait incarner Brian Jones. PATRICK MOALIC Le trésor des Temples Le dernier Temples engendre visions, dérèglements des sens et luxuriance en adéquation avec notre temps. C’est un trou d’air au sein de ce système vertical, plébiscité par l’époque. Et ça fait du bien. On lâche les élastiques. BETTINA Tabernacle Salut à tous, dix ans que j’habite Montréal, dix ans d’abonnement à Rock&Folk. Keep on rocking et merci ! FREDERIC B. Un temps fini Excellente analyse de Nicolas Ungemuth sur cette tendance affligeante du remix-remastering-5.1- Dolby surround-stéréo élargie des standards de la pop et du rock et particulièrement de tout ce qui touche aux Beatles. Le pire, c’est qu’on a tout de même l’expérience de la “Beatles Anthology” et du massacre opéré par Jeff Lynne sur les pseudos morceaux inédits…

5 min.
télégrammes

ABSYNTHE MINDED Le groupe belge mené par Bert Ostyn revient avec son sixième album “Jungle Eyes” produit par le batteur de Soulwax et Deus, Stéphane Misseghers. Sortie le 6 octobre. ADULT Le duo electro punk de Détroit passera par Paris le 27 juillet au Point Ephémère. L’occasion de (re)découvrir sa dernière livraison “Detroit House Guest”. ANGUS & JULIA STONE La fratrie australienne reprend du service. Avant son arrivée au Zénith (Paris) le 1er novembre, elle annonce son quatrième album “Snow”. Le single du même nom est paru mi-juin. XAVIER BOYER La voix de Tahiti 80 poursuit sa carrière solo, “Some/Any/New”, un nouvel album, verra le jour le 20 octobre prochain. THE BREEDERS Les soeurs Deal sont de retour. Avant l’annonce d’un nouvel album, une tournée européenne est programmée. Passage français unique, le 27 octobre à la Gaîté Lyrique. CAGE THE…

10 min.
cerrone

“On était deux. Il y avait Giorgio Moroder et moi” Rendez-vous pris au domicile parisien de l’un des pionniers de la disco pour essayer de comprendre comment ce natif de Vitry-sur-Seine (94) a réussi à faire se trémousser la planète depuis quarante ans, au moment où son dernier album “Red Lips” continue à marteler des four on the floor à vous faire exploser les rotules. L’homme qui accueille dans son salon de musique, entouré d’une batterie et d’une table de mixage maousse, est immédiatement affable, disert... Car au rayon discothèque, il n’y a pas à tortiller du booty : monsieur s’y connait. Une dose de mégalomanie ROCK&FOLK : Premier disque acheté ? Cerrone : L’album de Ray Charles avec “Georgia On My Mind” dessus... Il était plastifié et tout... Trouvé dans un magasin de…

2 min.
little bob à matignon

Ce 21 juin, ça n’était certainement pas la première fois qu’un groupe de rock se produisait dans une cour ministérielle, mais force a été de constater que Little Bob et ses Blues Bastards ont créé une douce et belle émeute sur le pavé devant Matignon, en faisant lever le poing et la voix du public qui avait bravé la moiteur caniculaire, et aux employés de la maison, sur “Riot In Toulouse” ou “Lost Territories”. Chouette vision. Il faut admettre également qu’en 2017, le Premier ministre Edouard Philippe, ex-maire du Havre, qui à propos des 500 ans de la ville répétait à l’envi, il y a encore quelques mois, qu’il souhaitait “qu’elle rayonne”, a rempli sa mission haut le gant de boxe. Entouré de ses fidèles et diablement efficaces Gilles Mallet (guitare),…

3 min.
triptides

“L’appel de l’Ouest” Est-ce à force de lire dans les chroniques consacrées au groupe des mots comme palmiers, Byrds ou harmonies solaires et azurées (ce qui ne veut pas dire grandchose) que les Triptides ont décidé de déménager ? Voici l’histoire d’une formation dont la musique est un hommage permanent à une Californie sixties fantasmée mais qui vivait dans une petite ville du Midwest, Bloomington, Indiana. L’an dernier, les membres de Triptides décidaient de franchir le pas et de migrer vers Los Angeles : “Je crois que nous étions prêts pour un changement de décor, confie Josh Menashe, l’un des deux leaders multi-instrumentistes. Bloomington est un endroit formidable, mais nous avons ressenti l’appel de l’Ouest.” A contre-courant Fraîchement arrivés en Californie, les Triptides semblent encore avoir des étoiles dans les yeux. “Chaque rue…