EXPLOREMY LIBRARY
Movies, TV & Music
Rock and Folk

Rock and Folk 604

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

Country:
France
Language:
French
Publisher:
Editions Lariviere SAS
Frequency:
Monthly
Read More
BUY ISSUE
₹ 477.05
SUBSCRIBE
₹ 4,575.56
12 Issues

in this issue

2 min.
un rendez-vous au balto

La difficulté, quand on écrit sur Etienne Daho, est de ne pas utiliser les mots pop, éternel associé à jeune homme, et Rennes. D’éviter les jeux de mots comme Pop en Stock. Chic n’est pas facile à esquiver non plus. Nous avons rencontré Etienne Daho, un matin d’octobre, dans un bar-tabac du neuvième arrondissement de Paris. Le Balto. Un de ces derniers lieux qui survit aux marchands de lunettes et aux mini-surfaces de proximité. Au milieu de types, au zinc, occupés à gratter des jeux. Ne manquaient que les bruits de flipper. Pour l’odeur d’anis, il était trop tôt. Dans la salle du fond, Etienne Daho, sur une banquette de Skaï, chic, originaire de Rennes avec certainement plein de pop en stock. Eternel jeune homme. Ce troquet, gentiment suranné, était parfait pour…

10 min.
courrier des lecteurs

1 (Waterloo Sun)set à 0 Pour déterminer qui, des Beatles et des Kinks, sont les meilleurs, filons la métaphore tennistique : (je cite Navratilova à propos de Federer et Nadal) “Les Beatles sont le plus grand groupe de tous les temps. Mais les Kinks sont meilleurs”. DÉSIRE DUROY Sauvegarde du Mac Mac DeMarco me fait un peu penser, sur son récent album, au Lennon de la dernière période, celui de “Beautiful Boy” (“My Old Man” = le père ; “Beautiful Boy” = le fils) avec cette esthétique lo-fi posée comme un étendard de sophistication tout personnel, ces sonorités exotiques, ces accords de septième, voire augmentés (mais par quoi ?), biscornus, légèrement dissonants, ces épures acoustiques, ce bruit blanc occasionnel en arrière-plan (écho lointain au “I Want You (She’s So Heavy)” d’ “Abbey Road” ?),…

4 min.
télégrammes

“Que me reste-t-il à accomplir ? Vivre à Paris ? J’aurais un super look avec un bérêt. Je me vois déjà avec mes oignons, ma marinière, ma mobylette et ma baguette sous le bras” LIAM GALLAGHER BJORK L’Islandaise est de retour avec un neuvième album, “Utopia”, commercialisé le 24 novembre prochain et achetable en bitcoins. Il précède une tournée annoncée pour 2018, où l’artiste sera accompagnée par un orchestre de treize flûtes. BLACK REBEL MOTORCYCLE CLUB Peter Hayes et sa bande joueront le 22 novembre à l’Elysée Montmartre en attendant leur prochaine livraison “Wrong Creatures”, prévue le 12 janvier. COLLECTION CINE ROCK’N’SOUL Les éditions GM présentent une séries de livres/ DVD mettant à l’honneur quelques films rock fameux. Entre autres : “Absolute Beginners”, “Performance”, “Velvet Goldmine”, “Saturday Night Fever”, “Sid & Nancy”... PASCAL COMELADE Après la réédition de…

10 min.
bertrand blier

“Attendez que je bourre ma pipe” La spécialité de Blier ? Les films de culte. Depuis le succès international des “Valseuses”, le fils du grand Bernard (qu’il fit tourner dans “Si J’Etais Un Espion”, “Calmos” et “Buffet Froid”) met en scène des films barrés, entre provocation assumée et absurdité surréaliste (logique pour ce fan de Luis Buñuel). Point commun de la majorité de ses oeuvres : on ne pourrait plus les tourner aujourd’hui (“On me dit ça tout le temps”, confirme-t-il). Le réalisateur accueille chez lui, dans le dixième arrondissement de Paris, pipe au bec, débonnaire. Il n’a pas tourné depuis “Le Bruit Des Glaçons” (avec Jean Dujardin et Albert Dupontel) en 2010, mais il a un projet dont le premier tour de caméra est prévu en fin d’année. On n’en…

3 min.
the ghost wolves

“Je fais ce qu’elle dit” Qui se cache derrière le masque de The Ghost Wolves ? Le temps du loup aux yeux étincelants et au sourire carnassier a sonné et peu importe que l’heure et la météo jouent contre lui. Originaire d’Austin, au Texas, ce duo mari et femme à la ville comme à la scène n’a pas cessé de jouer depuis ses débuts en 2010. Composé de Jonathan et Carley Wolf, propulsé par la présence irradiante de cette dernière, The Ghost Wolves sous-titre son univers stomp’n’roll. Dans le genre, on n’avait pas ressenti telle secousse depuis les deux premiers albums des White Stripes. L’esprit des animaux Si la comparaison semble paresseuse, c’est madame qui tient ici la baraque. Pour mieux cimenter le son hill country blues sur Diddley beat, The Ghost Wolves…

4 min.
forever pavot

“Plus absurde qu’ironique” Forever BO Emile Sornin est un cinéphile obsédé, un collectionneur de bandes originales compulsif. Voici son top 7 des musiques de films. 1/ “Cradle Of Time” de Pierre Arvay2/ “L’Héritier” de Michel Colombier3/ “La Baby Sitter” de Francis Lai4/ “Tecnica Di Un Amore” d’Albert Verrecchia5/ “Les Gants Blancs Du Diable” de Karl Heinz Schaffer6/ “Vergogna Schifosi” d’Ennio Morricone7/ “Le Passager De La Pluie” de Francis Lai Enfant, il y a eu le Soulier Magique, celui de Chantal Goya, les bottes de sept lieues... On y croyait. On y était. Et le temps a passé, il a dévoré l’innocence, il a transformé les âmes sauvages en corps lourds, en paroles inutiles. Les adultes ne sont pas fréquentables, ils meurent tous les jours, ils ont oublié. “La Pantoufle”, nouvel album fantastique de Forever…