ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Movies, TV & Music
Rock and Folk

Rock and Folk Décembre 2015

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Editions Lariviere SAS
Frequency:
Monthly
BUY ISSUE
₹ 480.07
SUBSCRIBE
₹ 4,604.46
12 Issues

in this issue

2 min.
edito

Kick out the jams, motherfuckers Il s’agirait donc avant tout de créer une faille spatiotemporelle. J’écris ces mots en réécoutant le premier album de Montrose, cette merveille. Je risque de le passer dans mon émission pour OUI-FM qui, de retour enfin, va vous inonder de pur rock vinylique entre 17 h 00 et 20 h 00, chaque dimanche. Ça m’est venu pendant mon escapade dans le Midwest. Bon sang, mais c’est bien sûr. Suffisait d’imaginer un monde où les gens continuent à vivre par et pour le rock. Ce numéro participe de la chose. Sans techno, sans electro, sans pop à chier. Avec le Velvet Underground en couverture. Et Edwige, le reggae, Foo Fighters, Dylan au Français et au Palais des Sports. Dans le même temps, nous préparons un numéro de fin d’année anthologique. Et un Hors-Série psychédélique pour lequel…

7 min.
courrier des lecteurs

Lettre du mois Avec le rock, les choses sont simples. Si le rock a faim, il mange. Si le rock a soif, il boit. Si le rock veut porter des habits de femme, rien ne l’en empêche. Le rock veut fumer ? Eh bien, il fume. Et ainsi de suite... Or si l’époque, elle, se distingue c’est par le biais de ses triturations de cerveau incessantes, à propos de son taux de gluten ou (comme y faisait référence un lecteur le mois dernier) en tirant sur sa clope électronique : imaginerait-on un Lemmy Kilmister, un Keith Richards ou (rétrospectivement) un Keith Moon fumer une cigarette électronique ? Non, évidemment. Trop tordu, trop compliqué (à ce sujet, le batteur de Muse se souvient sans doute encore de la fois où, de façon…

5 min.
télégrammes

BLACK SABBATH Le groupe d’Ozzy abandonne ses projets de nouvel album studio, pour se consacrer uniquement à la préparation de sa tournée d’adieu, en 2016. BRIGITTE Pour la réédition de “A Bouche Que Veux-Tu” (dans les bacs le 13 novembre), le duo a notamment enregistré plusieurs nouvelles versions de ses chansons avec un orchestre dirigé par Michel Legrand. CAMERA OBSCURA Le groupe écossais a perdu sa claviériste et chanteuse : née en 1982, Carey Lander est décédée en octobre d’une forme rare de cancer. Elle avait consacré ses derniers mois à lever des fonds pour la recherche, récoltant sur Internet plus de 56 000 livres. COURTNEY BARNETT L’Australienne publie un nouveau single sur le label Third Man, il s’agit d’une reprise de “Shivers” de Boy Next Door, que Jack White a produite. DAVID BOWIE Le chanteur publiera son 25…

19 min.
larry ratso sloman

Ce matin, on se brosse méticuleusement les dents. Rendez-vous est confirmé avec Larry Ratso Sloman, historique rock-critic et écrivain américain à l’impressionnante carrière. Larry Sloman a passé sa vie à écrire celle des autres. Il a tout taquiné : l’herbe, le sport (Mohamed Ali), la contre-culture (Abbie Hoffman), le rock (la biographie d’Anthony Kiedis), les médias (Howard Stern) et Bob Dylan (dont il reste un fervent adorateur). En éditant pour la première fois en France ce livre majeur paru en 1978 aux USA, “Sur La Route Avec Bob Dylan” (sous une couverture originale de Pascal Comelade), les Fondeurs de Briques nous font un sacré cadeau, donc, une rencontre parisienne avec le légendaire rédacteur en chef de High Times, historique bible des stoners. Un Anglais en afro ROCK&FOLK : Bonjour Ratso ! Comment…

3 min.
bo weavil

Du funk à présent. En 21 ans, jump mis à part, le gars Bo Weavil a revisité tous les âges du blues. Il frôlait le hip hop en 2013, il attaque maintenant une sorte de pulp funky. Le blues, qui l’a protéiné si longtemps, n’envahit plus que par capillarité ce nouvel avatar, y propageant une proximité invasive. Mieux : la préhension spontanée d’un protest song. Fracasser la baraque Quand il était loupiot du côté de Lyon, Mathieu Fromont cajolait le bitume sur un skate, écoutait de la musique africaine, de l’afrobeat, du hip hop, du reggae, du mauvais rock. Un jour, le blues. Il découvre les disques de son père et s’établit bluesman professionnel. On est en 1994, il a 22 ans, il monte à Paris et fonde le groupe Bo Weavil,…

4 min.
steve mackay 1949-2015

Et voici qu’à son tour se tait le saxophone ténor des Stooges. Mort dans le futur comme les autres, avec lesquels il ne resta d’abord que six mois, avant le retour trente-trois ans plus tard. Derrière le nom mystérieux sur la face B du meilleur album de rock and roll de tous les temps, Steve Mackay incarna un musicien original d’avant-garde pendant un demi-siècle. Maceo sous acide Plus grand monde au manoir depuis que le sax de “Fun House ” est parti rejoindre les Psychedelic Stooges : Dave Alexander, le bassiste en 1975, Ron Asheton en 2009, avant son frère Scott cinq ans plus tard. Steven Mackay est décédé le dix octobre, d’un sepsis et d’un cancer du poumon, le plus âgé de la bande à 66 ans. Triste que ce musicien…