ZINIO logo
EXPLOREMY LIBRARY
Movies, TV & Music
Rock and Folk

Rock and Folk No. 596

Le rock n’est pas mort, tous les mois Rock& Folk vous le répète, et prend la défense de vos oreilles : coups de gueule, coups de cœur, l’équipe passe les bacs en revue et met sur le grill ceux qui font l’actu rock. Confiez vos oreilles à Philippe Manœuvre et constituez-vous LA discothèque idéale. Avec Rock & Folk, vivez en rock !

Read More
Country:
France
Language:
French
Publisher:
Editions Lariviere SAS
Frequency:
Monthly
SPECIAL: Économisez 20% sur votre abonnement!
BUY ISSUE
₹ 490.84
SUBSCRIBE
₹ 4,707.77₹ 3,766.22
12 Issues

in this issue

2 min.
six fois le mot rock’n’roll

En gros, l’histoire a duré cinq ans. Cinq ans et six albums. On fête ces jours-ci les cinquante ans du premier. Cinq ans de nourriture bio et de sandalettes pour Ray Manzarek contre cinq ans d’excès et de pantalon de cuir pour Jim Morrison. Cinq années qui le verront passer d’Eros, dieu grec, à Demis Roussos, chanteur grec. Cinquante ans après, quoi penser des Doors ? Si la musique est intacte, vu de 2017 le groupe présente plusieurs handicaps en forme d’anachronisme : ce pantalon de cuir et cette propension à se mettre torse nu en sont deux. Personne ne fait plus ça. Les night-clubs ont disparu, derniers repaires de ces types auto surnommés Jim, qui se parfumaient à l’eau de toilette Scorpio. Ils étaient rock, ces Jimmy mais ils ont…

8 min.
courrier des lecteurs

Question Après le départ de Manœuvre, Rock&Folk va t-il tomber entre les mains des Beatles ? Un fan des Rolling Stones. PATRICK MOALIC (courriel) Eminemment rock On apprend dans “Gimme Danger” qu’Iggy en a toujours voulu à ces types qui avaient essayé de secouer la caravane dans laquelle il vivait, les mêmes qui avaient fait une remarque aussi sur la salle de bains et qui traînaient là “en mangeant des frites”. Eh oui, définitivement là on y est. Dans le “nous contre eux”. Le “moi contre le reste du monde”. Dans le rock. C’est son étincelle, là, qui nous étreint, nous brûle, nous réchauffe. Universel. Autre moment : celui où l’Iguane raconte que tout à coup les frères Asheton s’y étaient mis pour de bon derrière lui : “Tout à coup, s’exclame-t-il, ils n’imitaient plus…

3 min.
télégrammes

BLONDIE “Pendant que la campagne se déroulait, j’ai compris à quel point Trump était comme Billy Corgan” DAVID PAJO (EX-SWAN) Debbie Harry et ses hommes publieront “Pollinator” le 5 mai, un nouvel album auquel ont participé Johnny Marr, Nick Valensi des Strokes, Sia, David Sitek, Devonté Hynes… DISQUAIRE DAY La chanteuse St Vincent, sera l’ambassadrice de la dixième édition de la version française du Record Store Day, qui se tiendra le 22 avril prochain, avec différentes surprises et collectors à la clé. FLEET FOXES “Crack-Up”, troisième long-format du groupe de Seattle est annoncé pour le 16 juin. Un extrait de neuf minutes, le très pastoral “Third Of May/ Odaighara”, est déjà écoutable. HOWLIN’ PELLE ALMQVIST Face à l’incapacité des Hives à trouver une direction musicale pour leur prochain album, le chanteur suédois envisage une carrière solo. THE HUMMINGBIRDS PROJECT Pour…

13 min.
“lennon est lié à ma vie” guillaume canet

Attention, le titre du film est un faux ami : “Rock N Roll” ne traite pas du cas Chuck Berry, sa bande originale n’inclut aucun Elvis ou Jerry Lee Lewis, pas de référence au binaire fifties ; il ne s’agit pas non plus de relater une épopée musicale gorgée de rébellion et subversion ; ni de convoquer un esprit qui renverrait aux Stooges ou Guns N’Roses, une sauvagerie pétrie de sexe & drogues ; ni même d’un film à l’esthétique lorgnant sur les Clash, Ramones ou Stray Cats. “Rock N Roll” n’est pas pour autant une grande escroquerie : déjà, parce que le terme, dans ce film du même nom, est pris dans un sens qui justement doit beaucoup au rock’n’roll : la jeunesse. Guillaume Canet, acteur et réalisateur de…

4 min.
guns n’roses 14 fevrier, melbourne cricket ground (melbourne)

It’s So Easy/ Mr Brownstone/ Chinese Democracy/ Welcome To The Jungle/ Double Talkin’ Jive/ Better/ Estranged/ Live And Let Die/ Rocket Queen/ You Could Be Mine/ You Can’t Put Your Arms Around A Memory/ Attitude/ This I Love/ Civil War/ Speak Softly, Love (Love Theme From “The Godfather”)/ Sweet Child O’ Mine/ Whole Lotta Rosie/ Riff Raff/ Wish You Were Here/ Layla/ November Rain/ Knockin’ On Heaven’s Door/ Nightrain/ (rappel) Don’t Cry/ Babe I’m Gonna Leave You/ Paradise City Au-delà de la grosse cylindrée libidineuse, le cœur du rock’n’roll bat-il toujours sous les flingues et les roses ? Le poids lourd californien n’avait pas joué en Australie depuis 2013, quand Axl Rose se voyait seul membre originel à porter le poids de la légende rebelle entamée voilà trente ans à Hollywood…

4 min.
all them witches

Elle est arrivée de Suède le matin même.La petite vingtaine, bonnet rouge et piercing au nez, premier séjour à l’étranger programmé pour coïncider avec la venue de ce groupe américain au nom ésotérique. “Un ami à moi m’a affirmé qu’il allait devenir énorme”, sourit-elle avec le ton de l’évidence. A l’intérieur de la Maroquinerie, archi comble, personne pour la contredire. “Je ne crois pas que notre musique soit directement influencée par la drogue” Les têtes dodelinent à l’unisson des riffs lourds, les corps oscillent au fil des échappées psyché et bluesy, parfois ponctuées des spoken words du chanteur/ bassiste, Michael Parks, 27 ans. Echos du Floyd début seventies, du Sabbat Noir, de Kyuss, surtout, pour cette aisance à alterner tempos lents, hypnotiques, et brusques accélérations avec, ici et là, un souffle mélodique…