ESPLORALA MIA LIBRERIA
Auto e Moto
Auto Plus Classique

Auto Plus Classique HS Oct 2016

Le plaisir de la voiture ancienne à la portée de tous !

Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Societe EMAS
Frequenza:
Bimonthly
Leggi di più
COMPRA NUMERO
3,97 €(VAT inclusa)
ABBONATI
22,59 €(VAT inclusa)
6 Numeri

in questo numero

1 minuti
la folie des seventies

Réputées pour les tenues vestimentaires extravagantes des mouvements hippie, disco et punk, les années 70 du siècle passé ont également été marquées par les deux chocs pétroliers qui avaient fait flamber les prix des carburants à la pompe, et par la mise en place des limitations de vitesse sur les routes de France. Les voitures lancées pendant cette décennie magique ont, elles aussi, été emblématiques de leur époque. Avec sa bouille sympa, la Renault 5 a révolutionné le concept de la citadine ; les Citroën Méhari et SM ont défendu avec fierté les couleurs du véhicule de plage et du haut gamme à la française ; le coupé Matra Simca Bagheera a créé la surprise avec ses trois places frontales ; les sportives Ferrari 308 (popularisée par la série Magnum),…

6 minuti
à l’attaque

LES DATES CLÉ 1971 Mars : le coupé Alpine-Renault A310 est présenté au salon de Genève. Septembre : début de sa commercialisation. 1973 Mars : freins avant à disques pleins en remplacement des disques ventilés. Septembre : apparition du moteur à injection électronique au lieu des deux carburateurs. 1974 À l’arrière, le badge Alpine-Renault remplace l’inscription Alpine-Renault en lettres séparées. 1975 Deux versions au catalogue : à carburateur double corps (type 1600 VG) avec le moteur de la R16 TX, et à injection (type 1600 VF) avec celui de la R17 Gordini. 1976 Juillet : arrêt de la fabrication des modèles 1600. Présentation du nouveau modèle à moteur V6 de 150 ch DIN. 1977 Juillet : modification de la planche de bord. 1980 Juillet : feux avant bicolores et ceintures de sécurité aux places arrière. 1985 Fin de carrière : 2 352 exemplaires d’A310 4 cylindres…

6 minuti
bocal en bourg

LES DATES CLÉ 1975 La Pacer est commercialisée fin février, avec deux 6-cylindres, 3.8 de 90 ch SAE et 4.2 de 95 ch SAE. 1976 Un plus gros carburateur porte la puissance du 4.2 à 120 ch SAE. 1977 Une version break, Pacer Wagon, voit le jour. 1978 L’avant est restylé avec une calandre plus haute et un bossage central sur le capot, indispensable pour accueillir le V8 5.0 de 130 ch SAE qui est proposé par la même occasion. 1980 La version V8 disparaît, puis le reste de la gamme suit le mouvement quelques mois plus tard. Cela fait des années que je recherche cette bizarrerie dans les annonces. Pensez, une ancienne que ma femme adore, je ne voudrais pas rater l’occasion de ramener une nouvelle auto à la maison. Mais cette bête rare ne court pas les rues. Si…

6 minuti
une anti-mini sauce milanaise

LES DATES CLÉ 1969 Présentation de l’A112. Elle est équipée d’un 4-cylindre de 903 cm3 et 44 ch en position transversale avant. 1971 Autobianchi sort l’Abarth, avec un moteur poussé à 58 ch. 1973 Deuxième série d’A112. Quelques aménagements intérieurs sont opérés, la puissance passe à 47 ch et les pare-chocs ne sont plus chromés. 1974 Apparition de la troisième série. Les feux arrière s’agrandissent, la puissance baisse à 42 ch sur la version de base et la carte grise passe de 4 à 5 places. L’Abarth passe à 70 ch. 1977 La quatrième série se reconnaît à ses pare-chocs en plastique. Calandre et feux arrière s’agrandissent. 1978 Un moteur de 965 cm3 est proposé 1979 Pour la cinquième série, les feux arrière s’agrandissent encore et les pare-chocs sont plus enveloppants. 1982 Sixième série, les feux arrière sont une nouvelle fois modifiés. 1984 Un bandeau réfléchissant réuni les…

6 minuti
un drôle de dromadaire

Lorsque l’on parle de voiture de plage, on pense bien souvent à un véhicule certes sympathique, mais tout juste bon à vous déposer au bord de l’eau. À l’opposé, la Citroën Méhari, née Dyane 6 Méhari, s’impose comme référence en matière de polyvalence. Reprenant le nom d’une race de dromadaires, elle est d’abord pensée et présentée en tant qu’utilitaire. Mais, au fil des ans, elle devient la coqueluche des amateurs de loisirs en tout genre. En première ligne, les habitants des bords de mer, ravis de pouvoir laver leur monture au jet d’eau. Dans un bel équipage Ça tombe bien, un splendide modèle de fin 1977 restauré façon Azur (série spéciale blanc et bleu vendue entre 1983 et 1987) m’attend aujourd’hui sur la Côte d’Azur. Doté de clignotants rectangulaires positionnés sous les…

6 minuti
le futur en suspension

LES DATES CLÉ 1971 Juillet : près d’un an après la berline, le break arrive en versions cinq ou trois portes (service). 1972 Un nouveau moteur de 1 222 cm3 et 60 ch DIN est disponible. 1976 Le compteur de vitesse à tambour est remplacé par un cadran traditionnel. 1979 À l’occasion du Salon de l’auto, la GS laisse la place à la GSA, qui abandonne les pare-chocs chromés pour le plastique. 1986 Le break familial n’est plus produit. Quelques années après avoir brûlé mes cuisses juvéniles sur le skaï surchauffé de la 304 break familiale, me voici face à la concurrente de l’époque, d’un jaune Cédrat magnifique. Jouant dans la même catégorie très prisée des 7 CV et d’un gabarit sensiblement identique, ce break affiche un caractère propre aux Chevrons dont ne peut se prévaloir la Peugeot . Une originalité…