L'Express No.3658

Chaque semaine, vous retrouvez les grands thèmes de l’ACTUALITE politique, économique, sociale et culturelle DECRYPTES en toute indépendance par de grands EDITORIALISTES reconnus dans leur domaine d'expertise. Des grands dossiers, des enquêtes exclusives et des reportages inédits redonnent du SENS à l'actualité et vous permettent de mieux COMPRENDRE le monde actuel.

Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Groupe Express Roularta
Frequenza:
Weekly
4,99 €(VAT inclusa)
40,74 €(VAT inclusa)
26 Numeri

in questo numero

2 min
médecines douces: l’urgence d’une évaluation et d’une information objective du public

Acupuncture à l’hôpital, formations homéopathiques et même anthroposophiques à l’université, méditation à l’Assemblée nationale… Longtemps associées aux marges et à la contre-culture – du courant romantique allemand du xixe siècle au new age post soixante-huitard –, les médecines alternatives s’institutionnalisent. Des praticiens, professeurs, chercheurs ou élus défendent désormais leur usage, au nom d’une médecine se voulant « intégrative » et « holistique », mais aussi pour répondre à la demande des Français. Qu’importe si ces thérapies reposent majoritairement sur des fondements non scientifiques, voire mystiques (le « principe de similitude », le qi…), et si, très souvent, elles ne peuvent démontrer d’efficacité en dehors de l’effet placebo. Au nom de la liberté de soins, et aussi parce que leurs tenants entretiennent soigneusement le flou entre bien-être et traitements, l’Etat s’est peu…

f0008-01
2 min
face à la reconquête des talibans, le choix douloureux de biden

Avant même le retrait total des troupes américaines d’Afghanistan, fixé au 31 août, les capitales provinciales tombent les unes après les autres aux mains des talibans. La chute de Kaboul, et d’un gouvernement afghan livré à lui-même, semble, à terme, inéluctable. Déjà, les insurgés islamistes multiplient les violences contre les proches du pouvoir dans les territoires reconquis. Et, à l’avenir, les combats entre l’armée afghane et les talibans pourraient faire de nombreuses victimes civiles dans les grandes villes. Si la décision du président Joe Biden de mettre fin à presque vingt ans de présence américaine est soutenue par une grande partie de ses compatriotes, des voix se sont élevées pour la critiquer. Car, aux prévisibles règlements de comptes, déplacements de population ou recul des droits des femmes, s’ajoute la menace terroriste…

4 min
périscope

ÉTATS-UNIS Le crépuscule d’Andrew Cuomo Récemment, le gouverneur de l’Etat de New York était l’étoile montante du parti démocrate, loué pour sa gestion de la crise sanitaire. Voilà désormais Andrew Cuomo acculé. Une première plainte pour harcèlement sexuel a été déposée le 6 août contre lui. La plaignante fait partie d’une liste de 11 femmes citées dans un rapport accablant de la procureure générale de l’Etat, un « catalogue d’horreurs de 165 pages », selon le Washington Post. Appelé à démissionner par plusieurs démocrates, le président Joe Biden y compris, Cuomo, 63 ans, nie en bloc. « A l’entendre, c’est lui la victime, poursuit l’éditorialiste du quotidien américain. Il y a un mot pour ça: enfumage. » VENEZUELA Le bolivar perd six zéros La chute continue. La monnaie nationale va per dre six zéros sur…

f0010-01
3 min
florence nightingale, au service de la reine victoria

Avec la pandémie de Covid-19, graphiques et cartes abondent dans les médias. L’afflux des représentations visuelles synthétisant les données nous offre l’occasion de revenir sur des images novatrices qui ont fait débat et parfois l’Histoire. La Dame à la lampe Née il y a deux cent un ans dans la ville qui lui donna son prénom, Florence Nightingale est une figure de l’infirmerie et de la statistique britanniques. Issue d’une famille riche, elle souhaite pourtant embrasser le métier d’infirmière, contre l’avis des siens, qui voudraient pour elle un avenir plus « prestigieux ». Après un apprentissage en Allemagne, cette polyglotte fait rapidement carrière dans les hôpitaux, avant de se déplacer sur le front de la guerre de Crimée. En 1853, le Royaume-Uni, allié à l’Empire ottoman, intervient avec la France pour contrer l’Empire…

f0012-01
10 min
la nouvelle offensive des pseudosciences

Les médecines douces en plein ministère de la Santé… Ce 28 octobre 2019, avenue de Ségur, se tient un colloque intitulé « Médecines complémentaires et alternatives ». Dans la salle Laroque, on peut croiser des chantres de la méditation ou du qi gong thérapeutique, et plus généralement de la médecine dite intégrative. L’événement sert à promouvoir un livre collectif, Médecines complémentaires et alternatives, pour ou contre? (Michalon), dans lequel les « pour » sont très majoritaires. Derrière l’ouvrage comme le colloque, un trio: la psychologue Véronique Suissa, le sociologue Serge Guérin, spécialiste du vieillissement, et le chirurgien Philippe Denormandie, père du ministre de l’Agriculture. Comment ont-ils eu accès à un lieu aussi symbolique? « Jérôme Salomon [NDLR: directeur général de la Santé], qui avait accepté d’apporter sa contribution au livre,…

f0014-01
6 min
« la croyance en l’homéopathie est le premier pas vers l’irrationalité »

En Allemagne, elle est l’une des critiques les plus médiatiques des pseudosciences. Homéopathe repentie, Natalie Grams s’est depuis 2015 engagée pour une médecine fondée sur les preuves. Dans son dernier ouvrage, Was wirklich wirkt (Aufbau, non traduit), la médecin déconstruit les discours des partisans des médecines alternatives. Vous avez exercé en tant que médecin homéopathe. Qu’est-ce qui vous avait intéressée dans les médecines alternatives? Natalie Grams Comme beaucoup de personnes, je suis venue aux médecines alternatives à la suite d’un problème de santé. J’ai consulté un homéopathe puis un acupuncteur. Je ne me suis pas interrogée sur ce qui m’avait vraiment aidée: était-ce l’énergie dans des aiguilles et les granules, ou l’attention portée à ma personne? J’étais si enthousiaste d’aller mieux que j’en ai délaissé toute pensée critique, quand bien même j’étudiais…

f0017-01