ZINIO logo
ESPLORALA MIA LIBRERIA
Caccia e Pesca
Le Chasseur Français

Le Chasseur Français No. 1481

Chaque mois, retrouvez des reportages et des conseils pratiques concernant la chasse, la pêche, le jardin. Et en plus, des petites annonces classées au service de nos lecteurs.

Leggi di più
Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Reworld Media Magazines
Frequenza:
Monthly
COMPRA NUMERO
2,75 €(VAT inclusa)
ABBONATI
23,42 €(VAT inclusa)
12 Numeri

in questo numero

1 minuti
un air de vacances…

Le mois de juillet est traditionnellement le début des grandes vacances pour de nombreuses familles. Après le confinement, nous attendons tous l’arrivée de cette période, qui est aussi celle des retrouvailles en famille et avec les amis. C’est souvent le moment réconfortant de revenir dans les maisons pleines de souvenirs, qu’elles soient familiales ou d’adoption. Cette année, les Français devront rester, pour la plupart, dans l’Hexagone, et les touristes étrangers seront certainement bien plus rares que les années précédentes. Un contexte particulier qui, finalement, pourrait être l’occasion de redécouvrir un peu plus la France, nos terroirs et soutenir la reprise de l’activité de nos commerçants. C’est pourquoi nous avons décidé de vous offrir un numéro spécial vacances dans notre pays: vous pourrez y glaner des astuces pour réaliser un potager…

1 minuti
sur le vif

À la vitesse d’un chevreuil au galop… Baie du Mont-Saint-Michel Cette photo d’une poésie enivrante a été réalisée pendant le confinement. La baie du Mont-Saint-Michel, vierge de toute trace humaine, exhalait un parfum sauvage. C’est après trois quarts d’heure d’une marche difficile dans l’écrin de la Septième Merveille du monde, que la nature a offert à notre photographe l’un de ses plus beaux joyaux: le galop effréné d’un chevreuil ivre de liberté et gorgé d’insouciance malgré un ciel menaçant. L’intensité de la vie à l’état brut nous laisse sans voix, nous ne sommes plus que sensations et émotions, notre propre animalité nous saute alors en pleine gorge. Nous voulions, chers lecteurs, vous offrir la plus belle photographie, à nos yeux, réalisée pendant cette période si particulière, parce que vous et nous savons…

5 minuti
les bouquetins de la discorde

Les faits Depuis 2012, le massif du Bargy, en Haute-Savoie, est confronté à une épidémie de brucellose. Les bouquetins ont été identifiés comme le réservoir de cette maladie grave pour l’homme et les troupeaux. L’avis du Chasseur Français Pour enrayer cette épizootie, les services de l’État ont ordonné, depuis 2013, le suivi sanitaire et des campagnes d’abattage des bouquetins de plus de 5 ans. Plusieurs centaines d’individus ont déjà été éliminés et le préfet de la Haute-Savoie continuera à garder toute vigilance sur ce sérieux dossier de santé publique. Au grand dam des associations écologistes qui en font fait leur cheval, ou si l’on peut dire «bouquetin» de bataille en s’opposant, même physiquement, à toute forme de régulation de cette population contaminée. En oubliant que, lorsqu’un animal est touché par la brucellose dans…

2 minuti
confinement: des haies sont parties en fumée…

Les faits Le 7 avril dernier, des agents de l’Office français de la biodiversité (ex-ONCFS) ont constaté sur une zone Natura 2000 du sud de la Sarthe la destruction et le brûlage par un agriculteur de 250 mètres de haie bocagère. Site protégé ou pas, l’arrachage et la taille des haies sont interdits du 1er avril au 31 juillet. Pendant le confinement, à l’abri des regards, les cas se sont hélas multipliés en Pays de la Loire et ailleurs. L’avis du Chasseur Français Les services de l’État (Office français de la biodiversité, Directions départementales des territoires…) et les associations écologistes via la plateforme Sentinelles de la nature l’ont unanimement déploré: nos haies ont fait les frais des 55 jours au cours desquels la faible circulation dans les campagnes a pu donner lieu à…

6 minuti
camping-car, une machine à (re)découvrir la france

Qu’ils soient sommairement aménagés ou immenses et équipés comme un luxueux studio, tous les camping-cars ont un atout commun, qui, barrières sanitaires aidant, pourrait s’avérer décisif en 2020: ils vous transportent où vous voulez, quand vous voulez, en autonomie, avec armes et bagages, pour un périple dont le confort dépendra de l’argent que vous aurez consacré à votre maison sur roues, à l’achat ou à la location. Une vraie valeur Compte tenu de la limitation probable, cet été, de déplacements à l’intérieur de notre seul pays, édictée par le Gouvernement, le camping-car offre une vertu supplémentaire: les horizons n’ont pas besoin d’être lointains pour être enchanteurs. Un million et demi de nos concitoyens se sont laissé convaincre par ce mode de vie, 550000 camping-cars sont immatriculés en France Près d’un million et demi de…

1 minuti
rencontre

À l’aise en Corrèze à la ferme de Brossard ☛ Lancé il y a treize ans par Patricia Tronche et son époux dans leur ferme castanéicole et maraîchère de Lanteuil (19), l’accueil de camping-cars représente 160 à 180 passages par an sur l’un des cinq emplacements prévus. “Nos visiteurs peuvent rester pour une étape gratuite d’une nuit, en autonomie, ou plus longtemps, moyennant une contribution de 5 € par jour, auxquels s’ajoutent éventuellement 2 € pour le plein d’eau et l’électricité. Toute proche, Brive-la-Gaillarde attire du monde sur son marché. De même que les splendeurs de grès de Collonges-la-Rouge. L’idée selon laquelle les camping-caristes ne sont pas consommateurs est fausse. Nos visiteurs sont friands de nos produits, châtaignes blanchies, gâteaux ou confitures, ainsi que des légumes que nous allons volontiers cueillir avec…