Notizie e Politica
Le Journal du dimanche

Le Journal du dimanche No 3824

Retrouvez tous les dimanches l'actualité nationale et internationale, politique, économique, sportive et culturelle...Le JDD vous permet de revenir sur les événements forts de la semaine, et de découvrir aussi les rendez-vous du week-end à ne pas manquer.

Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Lagardere Media News
Frequenza:
Weekly
Leggi di più
COMPRA NUMERO
1,13 €(VAT inclusa)
ABBONATI
45,82 €(VAT inclusa)
50 Numeri

in questo numero

6 minuti
philippe sera à l’heure

Plus que quelques jours avant d’y voir clair – du moins, espérons-le. C’est mardi à 15 heures, devant l’Assemblée nationale, qu’Édouard Philippe dévoilera le plan de déconfinement de la France, après deux semaines d’atermoiements et de contradictions. La présentation prendra la forme d’une déclaration, qui sera suivie d’un débat puis d’un vote des députés. « Le plan ne fixera pas tous les détails, il exprimera une doctrine générale sur les sujets essentiels, précisait-on hier soir à Matignon. Ensuite, ce sera aux maires de l’appliquer en tenant compte des réalités locales. » Le fardeau du gouvernement sera désormais partagé avec les élus locaux Les grandes lignes de cette stratégie seront le fruit du travail conduit par le délégué interministériel chargé de l’élaboration du plan, Jean Castex. Installé dans une dépendance de Matignon voisine…

1 minuti
le flou sur le déconfinement sape la confiance des français

L’EFFET POSITIF de l’allocution d’Emmanuel Macron, le 13 avril, sur la confiance des Français aura été de courte durée. Selon notre sondage Ifop, une minorité d’entre eux (39 %) croit en la capacité du gouvernement à « faire face efficacement » à l’épidémie. Soit une baisse de 7 points par rapport à la semaine précédente (46 %). Même dynamique pour l’aide aux « entreprises en difficulté en raison du coronavirus » : ils ne sont plus que 46 % à faire confiance à l’exécutif, contre 52 % il y a sept jours (moins 6 points). En cause notamment, les incertitudes concernant le dispositif de déconfinement. « Après le cap donné par le chef de l’État, qui avait provoqué une embellie, les inquiétudes sur le retour à l’école ou sur les…

4 minuti
masques : la note qui alarme

Les Français pourront-ils sortir masqués le 11 mai ? Pour l’instant, le gouvernement n’a pas fait de recommandation officielle en ce sens ; seule l’Académie de médecine invite à revêtir une protection en tissu. Mais les réserves de ces pièces lavables et réutilisables pourraient ne pas être suffisantes, du moins au début du déconfinement. Selon une note des services d’Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, que le JDD s’est procurée, « l’adéquation moyens-besoins » pose question. « La production nationale hebdomadaire et les importations sont encore insuffisantes à ce stade pour couvrir la totalité du besoin », prévient ce document rédigé le 14 avril. Bercy veut augmenter la production en France et importer Dans le détail, les besoins sont évalués à 376 millions d’usages hebdomadaires pour les « secteurs…

2 minuti
transports : la reprise au ralenti

Une quasi-certitude : Le port du masque grand public dans les transports en commun devrait être obligatoire à partir du 11 mai, comme l’a laissé entendre le Premier ministre il y a une semaine. Des distributeurs automatiques pourraient délivrer des masques, une piste étudiée pour le réseau RER d’Île-de-France comme dans les principales stations du réseau lyonnais. Les plans de reprise sont encore en cours d’élaboration. La SNCF attend les préconisations du gouvernement – annoncées pour le 29 avril –, avant de dévoiler ses actions de relance. Pour l’instant, près de 6 % seulement du trafic ordinaire des TGV est assuré. Le retour à la normale après le 11 mai sera progressif. Selon Franceinfo, entre 50 et 60 % des trains, surtout ceux du quotidien, pourraient circuler fin mai ou début…

3 minuti
pourquoi les avions sont déjà prêts

Et si cette sensation de froid qui saisit souvent le passager, à l’entrée de l’avion, était la meilleure arme contre les maladies ? L’aviation commerciale assure avoir toujours placé la sécurité des passagers en tête de ses priorités. Compagnies aériennes et fabricants d’avions doivent aujourd’hui convaincre que les risques de contamination sanitaires sont quasi inexistants dans un avion en vol. De leur pouvoir de persuasion dépend le redécollage de la flotte mondiale. Airbus, premier fabricant mondial, est monté au créneau. Pour Jean-Brice Dumont, son directeur exécutif de l’ingénierie, les risques de propagation d’un virus dans un avion sont quasi nuls. Qualité de l’air, pression et humidité vont être sous contrôle pendant l’intégralité du vol. Et pour le garantir, dès la conception des appareils, ces paramètres sont intégrés. « 30 % de…

3 minuti
à l’école, une équation à tant d’inconnues

Il reste peu de jours pour peaufiner le scénario, mais toujours autant de questions. La réouverture des classes débutera le 11 mai et pourrait être étalée sur trois semaines. Le Président a beau avoir précisé jeudi que le retour se ferait sur la base du volontariat, parents, enseignants et élus locaux sont inquiets. QUI ACCUEILLIR EN PREMIER ? Pour les 12,9 millions d’élèves, la reprise se veut « progressive et sociale ». Si Jean-Michel Blanquer devrait cibler des classes « charnières », l’accent sera mis aussi sur les publics fragiles : CP et CE1 dédoublés des quartiers défavorisés, ceux qui ont décroché pendant le confinement (4 % selon lui), élèves en situation de handicap. Le chef de l’État l’a confirmé jeudi : priorité sans doute aux « plus jeunes » et aux…