ESPLORALA MIA LIBRERIA
Notizie e Politica
Le Journal du dimanche

Le Journal du dimanche No 3830

Retrouvez tous les dimanches l'actualité nationale et internationale, politique, économique, sportive et culturelle...Le JDD vous permet de revenir sur les événements forts de la semaine, et de découvrir aussi les rendez-vous du week-end à ne pas manquer.

Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Lagardere Media News
Frequenza:
Weekly
Leggi di più
COMPRA NUMERO
1,13 €(VAT inclusa)
ABBONATI
45,82 €(VAT inclusa)
50 Numeri

in questo numero

5 minuti
le dilemme

Accélérer, ou continuer à avancer à pas mesurés ? C’est le dilemme du gouvernement, sommé par un certain nombre de professions, de secteurs économiques et de catégories sociales de mener plus vite que prévu le déconfinement à son terme : les parents d’élèves, qui veulent désormais un retour plus rapide des enfants dans les salles de classe ; les restaurateurs et les professionnels du tourisme, qui exigent une levée accélérée des restrictions ; les industriels de la musique et du sport, qui poussent pour un retour à la normale dès que possible. Autant de revendications face auxquelles Matignon estime qu’il est urgent… d’attendre. Et de s’en tenir au calendrier annoncé par Édouard Philippe pour la troisième phase du déconfinement, prévue le 22 juin prochain. « Notre méthode, c’est celle de…

5 minuti
jean-françois delfraissy « laissons les gens vivre »

Jean-François Delfraissy était, fin avril, opposé à la réouverture des écoles en mai. Aujourd’hui, il estime que le protocole sanitaire pourrait être simplifié durant le temps périscolaire. Il annonce que son instance souhaite cesser ses travaux en juillet. Où en est l’épidémie ? Le confinement a réduit la circulation du virus ; nous pouvons tester, tracer et isoler les personnes positives ; et en partie remonter la chaîne des cas contact. Il y a eu des changements culturels : les Français ont appris à se laver les mains régulièrement, à porter des masques. Bref, je suis relativement optimiste. Et pour les semaines qui viennent, je me mouille : la situation est sous contrôle. Le virus serait en voie d’extinction ? Il continue de circuler. On recense environ de 1 000 à 2 000 nouvelles…

3 minuti
des épidémiologistes veulent que les mesures anti-covid soient allégées

Une épidémie sous contrôle, mais un virus toujours présent. Près d’un mois après le déconfinement, les indicateurs suivis par Santé publique France (SPF) restent à un niveau bas en métropole. Parmi les 236 000 tests pratiqués la semaine dernière, 3 520 nouveaux cas ont été identifiés. « On sera de l’autre côté de la vague quand on aura moins de 100 nouveaux cas quotidiens, juge néanmoins l’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’Institut de santé globale à Genève. La veille sanitaire n’en capte environ qu’un sur dix. Il est donc encore trop tôt pour lever tous les freins. » Par ailleurs, 150 clusters ont été signalés depuis le début du déconfinement, mais il n’y a ni accélération de ces détections ni diffusion autour de ces foyers, hormis à Mayotte et en…

3 minuti
les enseignants accusent le protocole sanitaire

Depuis le 11 mai, seuls 27 % des écoliers et 18 % des collégiens ont été accueillis en classe. Bien souvent à temps partiel, à raison d’un ou deux jours par semaine. Parmi les parents, désormais plus nombreux à vouloir remettre leurs enfants à l’école, le mécontentement monte. Les enseignants sont parfois montrés du doigt. « Une partie ne veut pas retourner à l’école pour un mois, parce que ça les ennuie ou qu’ils ne veulent pas faire garder leurs enfants, estime un médecin. Le mammouth existe ! » Les profs, réticents ? Au départ sans doute. Selon un sondage Harris Interactive pour le SNUipp-FSU, le syndicat majoritaire dans le premier degré, 70 % d’entre eux se disaient opposés à la réouverture progressive des écoles à partir du 11 mai, 61…

1 minuti
les seuils maximums d’élèves s’appliquent-ils toujours ?

« IL NE FAUT PAS aller plus vite que la musique. » Lors d’une conférence de presse hier matin, Jean-Michel Blanquer a regretté « l’interprétation extensive » faite par l’enseignement privé catholique sous contrat de la dernière circulaire de l’Éducation nationale publiée jeudi.Celle-ci ne mentionne plus les seuils maximums de 15 élèves en primaire et 10 enfants en maternelle, contrairement à celle du 4 mai. « À partir du moment où une règle n’est plus écrite, elle est abrogée », juge Yann Diraison, adjoint au Secrétariat général de l’enseignement catholique (Sgec).Consigne a donc été donnée aux chefs d’établissement du privé d’accueillir davantage d’élèves par classe. « C’est une erreur de leur part qui doit être corrigée », a estimé le ministre de l’Éducation.…

4 minuti
daniel pennac, écrivain « le problème reste d’accueillir tous les élèves »

« Chaque enfant devrait écrire le récit de son confinement » L’écrivain Daniel Pennac observe que la période de confinement « a révélé que la fracture numérique n’était pas un slogan mais une réalité ». Mais pour l’ancien professeur, elle a aussi été l’occasion de revaloriser l’image des enseignants. « Même si les enfants ont perdu un trimestre, ils auront beaucoup appris de cette parenthèse », estime-t-il encore. Le déconfinement s’accélère… Mais une majorité d’enfants n’est pas retournée à l’école. Comment réagissez-vous ? L’ancien enseignant essaie d’éviter le catastrophisme. Les enfants ont été astreints aux contraintes d’un événement exceptionnel qui touche une grande partie des écoliers de la planète. Ils ont fait l’expérience d’un fait non virtuel : une pandémie imprévue (peut-être pas imprévisible), avec son lot de morts bien réels. Ils ont…