ESPLORALA MIA LIBRERIA
Notizie e Politica
Le Journal du dimanche

Le Journal du dimanche No 3836

Retrouvez tous les dimanches l'actualité nationale et internationale, politique, économique, sportive et culturelle...Le JDD vous permet de revenir sur les événements forts de la semaine, et de découvrir aussi les rendez-vous du week-end à ne pas manquer.

Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Lagardere Media News
Frequenza:
Weekly
Leggi di più
SPECIALE: Économisez 40% sur votre abonnement!
COMPRA NUMERO
1,13 €(VAT inclusa)
ABBONATI
45,82 €27,50 €(VAT inclusa)
50 Numeri

in questo numero

1 minuti
la justice en chiffres

8 600 MAGISTRATS DE L’ORDRE JUDICIAIRE > Ils s’occupent des affaires civiles et pénales, appartiennent au siège et au parquet. 67 % sont des femmes. Ils sont assistés par 11 000 greffiers 164 TRIBUNAUX JUDICIAIRES > Ils sont issus de la fusion en 2020 des tribunaux d’instance et de ceux de grande instance. Y sont traités les contraventions et les délits passibles de peines allant jusqu’à dix ans de prison 798 886 DÉCISIONS RENDUES EN 2019 > Cela concerne le domaine pénal. À titre de comparaison, il y en a eu 2 279 484 en matières civile et commerciale 59 782 DÉTENUS DANS LES PRISONS EN MAI > À la veille de l’entrée en vigueur du confinement, le 16 mars, ils étaient 72 500 pour un peu plus de 61 000 places. Aujourd’hui, le taux d’occupation moyen…

13 minuti
éric dupond-moretti, ministre de la justice « j’aurai des moyens »

Sa nomination a constitué la surprise du gouvernement Castex, elle a aussi provoqué un choc parmi les magistrats. Avocat renommé, esprit libre revendiqué, grande gueule assumée, Éric Dupond-Moretti a trop souvent critiqué la justice – l’institution, son fonctionnement et ses dysfonctionnements – pour ne pas vouloir la réformer. « Je n’ai pas changé… sauf que j’ai acheté des cravates », s’amuse-t-il en recevant le JDD pour sa première interview dans son immense bureau de ministre, place Vendôme. Procédure pénale, prisons, dossiers sensibles, indépendance des parquets : son calendrier n’est pas encore précis, mais il a des idées, des exigences et du tempérament. Entretien avec un ministre inattendu dont les réponses sont très attendues. Vous aviez dit à la télévision – en éclatant de rire – que jamais vous ne seriez ministre…

3 minuti
opération séduction au tribunal

Cela devrait rassurer les magistrats. Éric Dupond-Moretti le ministre fait vraiment tout pour ne plus être Éric Dupond-Moretti l’avocat. Lors de sa première visite au palais de justice de Paris, avant-hier, le garde des Sceaux s’est présenté tout en humilité et en rondeur. Autant d’aspects qu’on ne lui connaissait pas du temps de la robe. La « Bête noire » se serait-elle muselée avec le costume du ministre ? C’était visiblement l’objectif. À son arrivée rue du Bastion, le garde des Sceaux a eu un temps de rodage. Accueilli par les huiles du tribunal judiciaire de Paris, il s’est montré un peu pataud, la main crispée sur un calepin serré contre son torse. Après quelques photos de famille, « le gros », comme le surnommaient ses confrères, s’est finalement détendu, se…

1 minuti
lelouch perd un acteur mais croit en lui

S’IL EST DÉÇU d’être privé de lui pour son prochain film, L’amour, c’est mieux que la vie ! (tournage prévu à l’automne), Claude Lelouch ne tarit pas d’éloges sur le nouveau garde des Sceaux. « Je l’adore et je l’admire, confie-t-il au JDD depuis sa retraite normande. La justice avait besoin d’un homme comme Éric Dupond-Moretti. Emmanuel Macron a eu une idée formidable de l’appeler. » Après lui avoir confié en 2007 le rôle d’un président de cour d’assises (Chacun sa vie), le réalisateur louait les talents d’acteur de l’avocat. Désormais, il lui prédit une autre carrière : « Il a la stature pour aller très loin, il peut tout entreprendre. J’attends beaucoup de lui. Et pourquoi pas quelques miracles? » En attendant, il se dit « séduit par sa…

3 minuti
pnf : les résultats très attendus d’une inspection judiciaire

Éric Dupond-Moretti en fait la promesse. Le nouveau ministre de la Justice rendra publics les résultats de l’enquête administrative que mène l’inspection des services judiciaires sur le parquet national financier (PNF), « quels qu’en soient les termes ». Ordonnée par la garde des Sceaux sortante, Nicole Belloubet, l’inspection examine les conditions dans lesquelles le PNF, dans le cadre d’une enquête préliminaire secrète, s’est emparé des fadettes (factures détaillées de téléphone) de plusieurs avocats parisiens pour identifier la source d’une éventuelle fuite au bénéfice de Nicolas Sarkozy. Lui-même victime de ce dérapage, l’avocat Dupond-Moretti avait déposé une plainte que le ministre a décidé de retirer. S’il n’entend pas s’en prendre à l’institution PNF, il dénonce certaines de ses pratiques. Dès son entrée en fonction, il a dit sa volonté que les «…

5 minuti
affaire solère : la fuite en avant des juges

L’affaire qui vise le député (LREM) Thierry Solère n’est plus seulement un pataquès judiciaire ; c’est désormais l’enjeu d’une sourde bataille de pouvoir entre la justice et le monde politique. Après les révélations du JDD sur les innombrables contre-vérités retenues par le parquet de Nanterre contre l’élu, les députés de la commission d’enquête sur l’indépendance de la justice créée à l’initiative de La France insoumise (LFI) se sont emparés du dossier. Après avoir convoqué et interrogé la procureure générale de Versailles, supérieure hiérarchique de la procureure de Nanterre, le vice-président (LREM) de la commission, Bruno Questel, a écrit le 25 juin à Nicole Belloubet, alors garde des Sceaux, pour réclamer une inspection administrative. C’est Éric Dupond-Moretti qui devra lui répondre. « Toute la haute magistrature a les yeux rivés sur…