ZINIO logo
ESPLORALA MIA LIBRERIA
Fotografia
Le Mag Photo

Le Mag Photo

No.8

Découvrez Le Mag Photo, le premier magazine PHOTO gratuit - Des tests nouveautés et des actualités produits. - Des conseils d’équipement, des comparatifs produits. - Des dossiers techniques sur la prise de vue et le traitement d’images. - Des pages Culture et Histoire de la Photo.

Leggi di più
Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Phoxdistri SAS
Frequenza:
Biannually

in questo numero

1 minuti
l’art de raconter le monde et votre vie avec des images

Le reportage photo nous raconte toujours une histoire: l’histoire d’un conflit, d’une population, d’un évènement, d’une aventure, de femmes et d’hommes. Le récit est factuel, quand les photos illustrent et nous font voyager. Ces photos de l’autre bout du monde ou même de l’autre côté de la rue, nous immergent dans cette histoire, les visages, les paysages, les ambiances et nous permettent de capter le sens profond du reportage. C’est une pratique photographique à part, avec ses codes, ses règles. Dans ce numéro vous allez découvrir un dossier qui vous permettra d’appréhender cette technique. Vos loisirs, vos vacances, vos voyages ou vos occupations vont devenir le terrain de jeu parfait pour écrire vos reportages photo. Bien sûr, à l’instar de Pascal Maitre, votre travail n’aura sans doute pas vocation à être publié…

2 minuti
le « breaching »

L’image, spectaculaire, illustre les techniques de chasse d’un des plus redoutables prédateurs de la planète: le grand requin blanc. Les scientifiques nomment ce comportement le « breaching », ce moment où le squale jaillit des profondeurs comme une torpille pour saisir sa proie en surface dans un bond aérien, furieux et mortel. Le photographe sud-africain, Chris Fallows, allongé sur une plate-forme flottante à 3 mètres de l’impact, a réussi à saisir cet instant surréaliste dans un cliché qui combine à la fois l’angoisse et l’émerveillement devant la démonstration fulgurante d’une telle force de la nature. Il réagit, non sans humour: « c’était comme Michael Jordan volant dans les airs dans une publicité Nike ». La hauteur du saut (4,5 m) est sidérante en même temps qu’elle nous renvoie au scénario…

2 minuti
lire

GOLD SEBASTIÃO SALGADO Quiconque découvre ce travail, aujourd’hui éprouvera un choc. Tout Salgado est là. La force de ses compositions noir et blanc atteint son paroxysme. Ces clichés pris dans la mine d’or Serra Pelada, dans l’état du Pará, au Brésil, pourraient avoir été pris un siècle en arrière. La vision de ces milliers d’êtres humains grouillant dans la boue, grimpant à des échelles en bois vertigineuses, tous en quête d’or. C’est un chapitre important de son oeuvre La main de l’homme. Tel un Albert Londres à qui on aurait confié un appareil photo, le Brésilien porte l’objectif dans la plaie, soulignant la triste condition des travailleurs: « La fièvre de l’or leur donne peut-être du travail, mais les maintient presque tous dans la misère. » Une leçon de photojournalisme. Portraits – par…

2 minuti
culture

FESTIVAL VISA POUR L’IMAGE FESTIVAL INTERNATIONAL DU PHOTOJOURNALISME En pleine crise sanitaire, Visa pour l’image, la grande messe du photojournalisme, a fait preuve de résilience pour maintenir une édition originale et différente. Retour sur une manifestation particulière, celle du monde d’après. www.visapourlimage.com visapourlimageperpignan twitter.com/Visapourlimage www.instagram.com/visapourlimage Jean-François Leroy, fondateur et directeur du festival international dédié au photojournalisme, revient sur l’édition 2020: Visa a bien eu lieu, dans les rues de Perpignan, en dépit de la crise liée au Covid-19. Quel bilan tirez-vous de l’édition 2020 du festival? Le bilan est inférieur par rapport aux précédentes éditions. Ce n’est pas une surprise. Nous sommes très contents d’avoir pu maintenir l’événement. Un véritable événement. Ce n’était pas un « sous Visa ». Dans une période où les photographes vont très mal, nous tenons à leur montrer que nous sommes à leurs côtés. Comment avez-vous…

4 minuti
chris fallows, artiste engagé

Il parcourt les coins les plus reculés de la planète avec sa femme Monique et passent plus de cent-cinquante jours par an en mer, et une centaine dans la brousse, se débrouillant par eux-mêmes, la plupart du temps, à la recherche d’images exceptionnelles. En tant qu’artiste, Fallows est persuadé que le diable se niche dans les détails. « Ma démarche consiste à raconter une histoire sur les sujets que je photographie et d’établir un lien avec le public. Mon travail ne se cantonne pas à la simple prise d’une photo. Il accorde une place importante à la préparation, pour que tous les ingrédients soient réunis à l’instant T. La présence de nuages, les bokeh harmonieux en arrière-plan, la contre-plongée et le grand-angle (pour être au plus près des sujets), caractérisent son approche…

8 minuti
pascal maitre le conteur d’histoires

Pascal Maître, photoreporter c’est le plus beau métier du monde? C’est un beau métier et tant mieux car je ne sais faire que ça. Aussi loin que je remonte dans mes souvenirs, la photo me provoquait une émotion et m’interpellait. C’était une certaine forme d’instabilité émotionnelle qui me fascinait. Etant né dans le Berry dans les années 50, l’envie d’aller à la rencontre du monde et de quitter mon univers a forgé ma curiosité. À l’époque tout était possible et j’avais envie de tout découvrir. Quelle est l’essence d’un reportage photo? Pour moi, la genèse d’un reportage photo c’est l’histoire. Je me définis donc plus comme un storyteller que comme un photographe. L’appareil photo n’est qu’un outil pour révéler un sujet et il permet de retranscrire des choses très différentes, ces histoires que…