ZINIO logo
ESPLORALA MIA LIBRERIA
Bambini e Ragazzi
Les Trésors de Picsou

Les Trésors de Picsou No. 39

3 fois par an, un rendez-vous incontournable pour les fans de Disney, les collectionneurs et tous les amateurs éclairés de bandes dessinées

Leggi di più
Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Disney Hachette Presse
Frequenza:
Quarterly
COMPRA NUMERO
3,97 €(VAT inclusa)
ABBONATI
15,89 €(VAT inclusa)
4 Numeri

in questo numero

2 minuti
références, repères & arguties à propos de l’épisode 5

CHÈQUE EN BARKS ! Dans la première case, le chèque de dix mille dollars est signé par Carl Barks. Cependant, suivant les différentes éditions de La Jeunesse de Picsou, la signature est parfois remplacée par celles de Bruce Hamilton ou de Steve Geppi, alors éditeurs des comics Disney américains! L’INVENTEUR DU GOLF! Dans la première case, on voit une balle de golf et un tee brisé, hérités de Kenneth McPicsou, qui s’adonne à ce sport dans les nuages du paradis. Ces objets font aussi référence à un épisode inédit de l’histoire du clan, lorsqu’en 1440 le colérique Donald le Noir invente le golf! Car l’Ecosse est bien la patrie d’origine de ce sport dilettante et flegmatique... L’ANCÊTRE CORSAIRE ! Dans Le Secret du vieux château (1948, Trésors de Picsou n 37), Barks évoquait les ancêtres…

3 minuti
il y a toujours... un nouvel arc-en-ciel!

BRUCE, FAN ULTIME DE BARKS!!! La phrase que prononce Picsou à la fin de l’épisode 5, «Il y a toujours un autre arc-en-ciel », « There’s always another rainbow » en anglais, fait référence au tableau de Barks intitulé Always Another Rainbow et présenté en bas de la page suivante. Cette maxime, qui deviendra récurrente dans les histoires de Don Rosa, est aussi le nom choisi par la maison d’édition ayant mis en valeur l’œuvre du grand Carl... Originaires de l’Arizona et fans depuis l’enfance des comics Disney, Bruce Hamilton et Russ Cochran décident en 1981 de faire de leur passion une vocation en fondant Another Rainbow Publishing dans le but de faire connaître Carl Barks. Ils investissent leurs économies dans un recueil de ses plus belles peintures, The Fine Art…

1 minuti
picsou suivez l’arc-en-ciel !

Carl Barks a réalisé ce court gag paru en 1960 en dernière page du comic book Donald Duck n71, dont il créa aussi la couverture toute ensoleillée. Le gag était accompagné d’une annonce présentant une nouvelle tirelire de Picsou entouré des neveux dégoulinant de dévotion pour leur grand-oncle! Ce jouet a été édité par Edward Mobley, le plus grand fabricant américain de jouets en plastique mou, appelé squeak toy aux Etats-Unis, et plus communément “pouet pouet” par chez nous... Ci-contre à gauche, un rare prototype du jouet présenté sur www.bittersqueaks.com…

1 minuti
les classiques de picsou

Un héritier au-delà de l’arc-en-ciel Comme nous l’avons vu, chez Carl Barks, la thématique de la marmite pleine d’or au pied d’un arc-en-ciel revient souvent, le phénomène météorologique semblant agir comme un détecteur de grosses concentrations d’argent! Dans Un héritier au-delà de l’arc-en-ciel, nous découvrons que la fortune dont bénéficient les neveux ne doit que très peu au hasard. Elle n’est pas d’emblée acquise, mais découle de leur foi et de leur conviction. Une morale commune à bien des histoires de Barks...…

2 minuti
une légende écossaise!

LA LONGUE ÉPOPÉE FAMILIALE! Si les ancêtres qui accueillent Picsou sur leurs nuages sont nombreux, ils auraient pu l’être bien plus! Pour le premier épisode de La Jeunesse de Picsou, Don Rosa avait d’abord prévu une introduction de sept pages racontant l’histoire du clan McPicsou. On y apprenait qu’un McPicsouich (McDuich en anglais) avait mené la révolte contre les Romains en l’an 400, lors du siège du mur d’Hadrien, alors qu’un de ses aïeux avait vendu les pierres nécessaires à son édification trois siècles auparavant! En 843, un membre du clan faillit devenir le premier roi d’Ecosse avant d’être écarté à cause de son cheveu sur la langue... On suppose que c’est de lui que Donald tient son phrasé si caractéristique! C’est encore un McPicsouich qui aida les fiers Vikings à…

1 minuti
walter scott, l’homme qui réinventa l’ecosse

LE DERNIER ROI D’ÉCOSSE! Walter Scott naît en 1771 dans une famille d’Edimbourg. Adolescent, il entame des études de droit qu’il goûte peu, et se passionne pour la littérature et l’histoire. Il parcourt l’Ecosse, ses collines et ses landes perdues tout en fouillant les bibliothèques à la recherche de toutes les informations sur son passé glorieux. Il a vingt ans quand il commence à écrire des poèmes. Sa notoriété s’amplifie en 1805 avec un poème contant l’histoire d’un amour impossible entre deux clans rivaux. La réputation de Scott a désormais gagné l’Europe et le musicien autrichien Schubert lui emprunte quelques strophes pour le livret de son Ave Maria. Scott aborde le roman en 1814 avec Waverley, et enfin Rob Roy en 1817! Ce livre impose le hors-la-loi comme une figure incontournable…