Casa e Giardino
Marie Claire Maison

Marie Claire Maison No. 516

Entrez dans l'émotion Marie Claire Maison ! Source de rêve et d’inspiration, Marie Claire Maison s’adresse à toutes celles et ceux qui veulent inventer une maison belle, vivante et chaleureuse. Avec son esprit curieux, il déniche les nouvelles tendances, mélange les styles et donne des idées originales que chacun peut s’approprier.

Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Marie Claire Album
Frequenza:
Bimonthly
Leggi di più
SPECIALE: Abonnez-vous et obtenez 1 ans de numéros anciens GRATUITS! Les numéros gratuits, seront livrés 72 heures après l’achat.
COMPRA NUMERO
4,07 €(VAT inclusa)
ABBONATI
25,46 €(VAT inclusa)
8 Numeri

in questo numero

4 minuti
mes décobsessions

HIMÈRE DE LUMIÈRE LES FÉES D’EAU, FIGURES LÉGENDAIRES DE SA CHÈRE BRETAGNE, ont inspiré le créateur multiple Stéphane Plassier pour son installation lumineuse “La Sirène ailée”, comme un hommage à Beaudelaire, une présence dans la nuit. ❚ www.stephaneplassier.com Fan des sixties “ Je ne manquerai pas l’exposition ‘Cosmos, silence, on tourne !’ qui nous transporte dans l’exploration de l’espace. ”❚Au LAAC Dunkerque, jusqu’au 15 mars. J’aime l’air rétro de ce coussin “Dédale” en soie imprimée de la nouvelle collection L’Accessoire d’Élitis. PLEIN LES YEUX “Afropéen”, c’est ainsi que l’artiste graphiste Baro Sarré qualifie lui-même l’esprit de sa création. Tout un univers, saturé de couleurs, à la fois urbain, ethnique et numérique pour des décors qui s’adaptent à tous les supports, des murs aux objets, à forte dose énergétique. ❚www.barosarre.com DESIGN NATIONAL L’éditeur Roset porte haut le design français et coédite…

1 minuti
maison # 360°

RAHEL ULVECZKI DE L’OR DANS LES MAINS Par BÉRENGÈRE PERROCHEAU “Tout ce qu’on crée dans l’atelier est le résultat d’accidents.” Modeste, Rahel Ulveczki oublie d’évoquer ses études dans un lycée d’arts appliqués, puis à l’École nationale supérieure des arts appliqués et des métiers d’art, en décor mural, et, enfin, aux beaux-arts de Paris. Celle qui flânait toujours dans l’atelier de son père, artiste-peintre autodidacte, a fini par rejoindre Ulgador : l’entreprise que son père, Gabor Ulveczki, a fondé en 1995 et qui réalise des revêtements ou des décors aux feuilles d’or, de cuivre, de laiton, d’argent et d’aluminium, sur tout type de support. “Gabor a commencé par une collection de feuilles d’or appliquées sur kraft, avant de voir qu’il pouvait le faire sur des dalles, du bois, du verre ou même du textile”,…

1 minuti
lorenza bozzoli en 3 projets

Diplômée en art de l’académie de Brera, Lorenza Bozzoli quitte Milan pour New York où elle présente ses premières collections de chaussures et d’accessoires. Dès 1985, de retour en Italie, elle travaille avec de grands créateurs comme Elio Fiorucci, avant de se consacrer au design à partir de 1996. Elle a notamment collaboré avec Alessi, Moooi, Dedon ou encore Mingardo. Lors de la prochaine design week de Milan, elle dévoilera de nouvelles pièces chez Ghidini 1961. 1 2016, “Ice Ice Baby”, éditions Milano Adepte d’un luxe décomplexé, Lorenza Bozzoli détourne avec humour l’archétype du seau à glaçons dans cette version opaque en marbre blanc de Toscane, surmontée d’une anse en laiton. Une pièce unique, entièrement fabriquée à la main par des artisans chevronnés. 2 2016, “Brixx”, Dedon Ce canapé modulable, aussi à l’aise à…

1 minuti
dan yeffet en 3 projets

Diplômé de l’école des beaux-arts de Bezalel, section design industriel, Dan Yeffet quitte sa Jérusalem natale en 2001 pour compléter sa formation aux Pays-Bas, à l’académie Gerrit Rietveld. L’année suivante, il fonde son studio à Amsterdam, avant de s’installer définitivement, en 2005, à Paris, d’où il collabore avec de nombreux éditeurs : Brokis,Veronese, Roche Bobois, Poliform… Son travail est visible à la Fnac Foundation de Paris, au V & A à Londres ou encore au Design Museum de Holon en Israël. 1 2012, “Iconic mirror”, La Chance Ce miroir en pied, surdimensionné, signé en collaboration avec Lucie Koldova, revisite l’archétype de la psyché avec sa base en marbre ou chêne massif, surmontée d’un miroir posé en porte-à-faux grâce à un rivet métallique. 2 2019, “Knot”, Collection Particulière Pour l’éditeur français d’objets de nécessité, le…

1 minuti
nika zupanc en 3 projets

Diplômée en 2000 de l’Académie de Design et des Beaux-Arts de Ljubljana, Nika Zupanc fonde son studio en 2008. La même année, Moooi édite sa lampe “Lolita”,reconnaissable à son abat-jour en ABS dentelé, qui lui vaudra une reconnaissance internationale. Depuis 2011, la galeriste milanaise Rossana Orlandi lui ouvre ses portes, notamment lors de la design week de Milan. En plus de sa propre collection, Nika Zupanc collabore avec de grandes maisons telles que Moroso, Sé ou Ghidini 1961. 1 2010, “Cherry Lamp”, Collection Personnelle Fruit du désir et de la séduction, la cerise prête ses courbes provocatrices à cette suspension modulaire en verre soufflé de Murano et laiton. Une création iconique, également éditée en polyéthylène depuis 2016 par le fabricant italien Qeeboo. 2 2019, “Strings Cabinet”, Scarlet Splendour Présentée lors de la dernière édition…

8 minuti
bernardaud la porcelaine plus ultra

Limoges, 1863. Le Second Empire, au zénith, favorise les entreprises d’apparat, les arts de la table en tête. Fondée par Léonard Bernardaud, la manufacture de porcelaine portant son nom fera florès, jusqu’à ouvrir un bureau à New York en 1911. À sa suite, Jacques, puis Michel Bernardaud sauront garder le cap. Parvenu à la direction de la maison en 1962, leur héritier, Pierre Bernardaud modernisera l’entreprise, ouvrant un second site de production, à Oradour-sur-Glane, voué à la porcelaine blanche, engageant des designers du calibre de Raymond Loewy, décidant de faire de la publicité à la télé. Aujourd’hui dirigée par Michel Bernardaud, la firme familiale, fière de ses ateliers et de ses artisans, collabore avec une foule d’artistes et de créateurs, pilote sa fondation d’entreprise, et produit deux millions de pièces…