SCOPRILIBRERIA
searchclose
shopping_cart_outlined
exit_to_app
category_outlined / Nautica e Aviazione
Neptune Yatching Moteur HS Neptune Yatching Moteur HS

Neptune Yatching Moteur HS

HS Essai 2016

Le Hors Série de Neptune Yatching Moteur

Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Editions Lariviere SAS
Leggi di piùkeyboard_arrow_down
COMPRA NUMERO
6,99 €

IN QUESTO NUMERO

access_time2 minuti
4 millions de plaisanciers

Quatre millions de plaisanciers réguliers, neuf millions de pratiquants occasionnels, la plaisance française se porte bien. L’année dernière, 84 323 permis bateau ont été délivrés par les autorités. Ce nombre est à peu près stable depuis une bonne décennie, démontrant que l’engouement pour le bateau n’est pas vraiment impacté par la crise économique qui s’éloigne. Cela ne signifie pas pour autant que tous les nouveaux titulaires du permis deviennent propriétaires d’un bateau, loin de là. En 2015, les Affaires maritimes ont enregistré très officiellement 12 814 nouvelles immatriculations, dont 8754 bateaux à moteur tous genres confondus, mais il faut savoir relativiser : si l’on tient compte des longueurs, 5 206 d’entre eux mesurent moins de six mètres. Les 3 548 unités restantes sont d’une taille comprise entre 6 et 24 mètres…

access_time2 minuti
passer son permis

Sésame indispensable pour obtenir le droit de piloter un bateau à moteur d’une puissance supérieure à 6 ch, le permis côtier a été remanié en profondeur à la suite de sa réforme entrée en vigueur en 2008. La formation est dispensée par des écoles agréées qui sont souvent capables de proposer des formules express s’étalant sur une semaine voire un week-end. Bateaux fluviaux à louer sans permis Le permis comporte deux parties : une formation pratique, sans examen final, qui se résume à deux heures de conduite effective d’un bateau et à une heure consacrée à la sécurité. Une formation théorique qui est sanctionnée par un questionnaire à choix multiples de 30 questions avec un nombre maximum de cinq erreurs. Le «côtier» ne vous autorise pas cependant à naviguer au-delà de 6…

access_time5 minuti
l’art de bien choisir

Les salons nautiques importants (Paris, Cannes, Düsseldorf) sont le reflet d’une industrie nautique en constante évolution. Les bateaux modernes intègrent désormais les codes automobiles et domestiques pour proposer plus de confort et de sécurité aux plaisanciers, et un bateau sorti il y a 10 ou 15 ans des chaînes d’un grand constructeur n’a plus grand-chose à voir avec son équivalent contemporain. La révolution électronique La motorisation, qui reste le coeur d’une vedette, est le poste qui a le plus évolué. La gestion électronique contrôle la totalité du fonctionnement des moteurs et prévient à la moindre anomalie, supprimant ainsi les pannes graves. La gestion du carburant s’affiche au 1/4 de litre près sur des écrans numériques et, pour ajuster au mieux le régime de croisière, les commandes de gaz et d’inverseurs sont électriques.…

access_time3 minuti
financer son bateau

La L.O.A (Location avec Option d’Achat), connue également sous le nom de leasing ou de créditbail, est un contrat de location établi entre un organisme financier qui prête de l’argent à un plaisancier dans le cadre de l’achat d’un bateau. En contrepartie, le locataire paie un loyer mensuel en s’engageant sur la durée. Il pourra en devenir propriétaire à la fin du contrat, lors de la levée de l’option d’achat (montant fixé au préalable, qui correspond en général à 0,1 % du prix total du bateau). À condition que le bateau financé soit autorisé à naviguer en catégorie hauturière, il est appliqué une réduction – appelée réfaction – du montant de la TVA sur les loyers. Transmissible en cas de cession Le taux de base de 20 % est ainsi réduit à…

access_time2 minuti
assurance mode d’emploi

Si en théorie rien ne vous oblige pas à assurer votre bateau, ceci est toutefois très vivement recommandé. Personne ne serait de toute façon assez inconscient pour ne pas protéger son navire et les personnes embarquées, en prenant au passage le risque d’avoir à indemniser soi-même les dégâts susceptibles d’être occasionnés... Notez d’ailleurs que si vous souhaitez mettre votre bateau à l’année dans un port, la capitainerie exigera quoi qu’il arrive la copie de votre contrat d’assurance. Au moment de la souscription de votre contrat, deux sortes de garanties peuvent être proposées : l’assurance dommage (ou «Biens»), qui peut couvrir, en fonction des options, les frais de disparition du bateau, son vol et celui des accessoires, et qui couvre aussi les personnes à bord. De son côté, la Responsabilité civile…

access_time3 minuti
la taxe de francisation

Amoins de posséder un bateau de moins de 7 mètres de long, sauf cas exceptionnel, il y a peu de chance que vous y échappiez. Ce droit de francisation et de navigation s’applique annuellement même si vous devenez propriétaire en cours d’année. Le nombre de mois restants sera alors pris en compte. La taxe de francisation se calcule en fonction de la longueur de coque et de la puissance administrative de la motorisation, à ne pas confondre avec la puissance réelle. Les chevaux fiscaux sont en effet la résultante d’une équation savante qui tient compte du nombre de cylindres, de l’alésage et de la course en cm du moteur. Autrement dit, deux hors-bords de puissance réelle équivalente ne seront pas forcément taxés de la même manière. Ainsi, un 250 ch…

help