Sport Auto France

Sport Auto France No. 20

Magazine de passion, Sport Auto transmet l’émotion que suscitent les voitures d’exception.

Leggi di più
Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Societe EMAS
Frequenza:
Monthly
4,89 €(VAT inclusa)
40,63 €(VAT inclusa)
12 Numeri

in questo numero

2 min
maserati ghibli « 2 »

Le nom enchante, le V6 double turbo allèche. Cette propulsion au caractère bien trempé propose un tempérament bouillant dans un écrin sage, avec une présentation intérieure dont le raffinement surprend. En collection, elle attire les fidèles de la marque qui lui accordent une cote élevée: trois à cinq fois le prix des Biturbo. Logique: l’auto est plus performante et plus aboutie. Mais difficile de vous y retrouver: malgré la modestie des chiffres de production, les versions pullulent. Toutes sont animées par un V6 endiablé, avec une poussée radicale du turbo passé 3 500 tr/mn et un rupteur à plus de 7 000 tr/mn. Agrémenté d’un comportement de propulsion méchamment affirmé. Sa fiabilité? Améliorée par rapport aux Biturbo: turbos et culasses résistent mieux, les gros incidents électriques qui pouvaient générer des…

1 min
une ferrari 330 p4 dans le salon

Outre un palmarès impressionnant (triplé aux 24 Heures de Daytona en 1967), la Ferrari 330 P4 profite d’une beauté insensée. Elle incarne à merveille l’apogée des sports protos de la fin des années 60. Malheureusement, sur les quatre exemplaires fabriqués, il n’en reste qu’un, de sorte qu’il est difficile d’admirer cette superbe voiture. Sauf si l’on s’en remet à Amalgam qui, dans son atelier de Bristol, en confectionne une réplique au 1/8, époustouflante de précision. Elle a été réalisée avec le concours de Ferrari, qui a fourni des documents techniques, des photos, Amalgam ayant de surcroît pu scanner l’auto originelle. Cette oeuvre d’art de 60 cm de long environ se mérite cela dit: elle est facturée 12 000 € environ… www.amalgamcollection.com…

1 min
victimes collatérales

C’est bête. Quelques jours avant la mise en kiosque du précédent numéro de Sport Auto Classiques où nous annoncions sa tenue, le salon Rétromobile, pourtant déjà reporté en juin, était purement et simplement annulé. Quelle guigne! Surtout, nous nous voyons privés d’un événement exceptionnel. La même avanie frappe la très attendue dixième édition du Mans Classic. Prévue pour 2020, elle avait été déplacée en juillet 2021, et elle aussi passe à la trappe. En réalité, cette pandémie, qui n’en finit pas, a raison des manifestations françaises, voire européennes, attirant un public nombreux. Exemple, Spa Classic a également été retirée du calendrier. La sécurité sanitaire prime: on ne peut risquer que des manifestations où se pressent des dizaines de milliers de personnes se transforment en foyers de contamination géants. On sent…

12 min
so british!

Quel est votre premier souvenir automobile? Il est lié à Aston Martin. Mon père avait plusieurs concessions dans les Midlands et il possédait une DB2/4. C’est vraiment la voiture qui m’a fait rêver dans ma jeunesse. J’en ai d’ailleurs une aujourd’hui. Mon père avait un peu couru au milieu des années 1930 à Brooklands. J’ai appris à conduire à l’âge de 10 ans, dans notre ferme. J’ai assisté à de nombreuses courses de côte. Mais jamais je n’aurais imaginé devenir pilote. J’y songeais un peu, parfois, mais mon père était plus motivé que moi à cette idée! Il a sponsorisé mes trois premières saisons de course. S’il ne m’avait pas poussé, je suis sûr que je n’aurais jamais fait de sport automobile. Comment se sont passés vos débuts au volant? J’ai commencé à…

1 min
reculer pour mieux sauter

Ce sont plusieurs anniversaires qui seront fêtés cette année aux Classic Days, à commencer par les 130 ans de Panhard, considérée comme la première marque automobile jamais créée. Outre une pléthore d’autos exposées, la 35 CV des records (1934) roulera sur le circuit de Magny-Cours, qui lui fête ses 60 ans. Déjà! Autre célébration, celle des 50 ans de la Formule Renault qui a accueilli de nombreux futurs champions du monde de F1, comme Alain Prost et Lewis Hamilton. Excusez du peu! C’est d’ailleurs un pilote des années 70-80 qui sera mis à l’honneur en 2021: Derek Bell. Tout ceci en plus de roulages d’anciennes sur piste, des courses de monoplaces, des bourses d’échange et des nombreuses expositions. On n’aura pas trop d’un weekend pour tout voir! D’autant que les…

2 min
juillet 1989

“La 928 GT diffère de la S4 habituelle par divers aménagements sportifs. La série limitée Club Sport avait dégrossi le travail, la GT en tire les leçons. De la Club Sport, la GT reprend les roues forgées (plus larges d’un pouce que les roues d’origine) ainsi que les suspensions « musclées » qui font l’objet d’une option sur la S4. Elle reçoit aussi naturellement l’autobloquant qui équipe la S4 depuis le millésime 89. Elle adopte encore le levier de vitesses raccourci, le pont renforcé et au rapport augmenté (2,727 au lieu de 2,636), l’isolation thermique et acoustique allégée et l’échappement double sortie qu’avait inauguré la Club Sport. Elle innove en revanche par une voie postérieure élargie de 34 mm et qui a nécessité une retouche de tôlerie sur les ailes…