Sport Auto France

Sport Auto France No. 39

Magazine de passion, Sport Auto transmet l’émotion que suscitent les voitures d’exception.

Leggi di più
Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Societe EMAS
Frequenza:
Monthly
4,89 €(VAT inclusa)
40,63 €(VAT inclusa)
12 Numeri

in questo numero

1 min
sautez sur l’occasion

A partir de 4 000 € pour une Audi TT ou une Fiat Coupé, de 8 000 € pour une Mini Cooper S, de 15 000 € pour une Toyota GT86, de 22 000 € pour une Peugeot RCZ-R et jusqu’à 230 000 € pour une Lamborghini Aventador, il y en a pour tous les goûts et toutes les bourses. Ce numéro hors-série de 244 pages entièrement dédié aux sportives d’occasion a pour double objectif de vous divertir et de vous permettre de passer du rêve à la réalité en toute quiétude. Les 53 voitures présentées en détail par les experts de Sport Auto ont été examinées sous toutes les coutures et dans leurs moindres recoins. Leurs analyses objectives, minutieuses et indépendantes vous donnent les clés en main pour acheter…

6 min
les bombinettes

LA BONNE AFFAIRE Abarth 500 Version délurée de la Fiat 500 moderne, cette petite Abarth ne manque pas de sel. Si au fil des années des versions de plus en plus puissantes ont vu le jour (jusqu’à 180 et 190 ch), avec les 135 ch des premiers millésimes, on s’amuse déjà terriblement (il existe aussi une version 155 ch, 160 ch avec le kit Essesse) du pétillant 1.4 T-jet. Et non seulement ce bloc ne manque pas de pep’s mais si on y ajoute le poids limité de l’auto (1 035 kg), on comprend le caractère enjoué de l’ensemble. Enfin, la présentation sportive spécifique à Abarth finit de séduire. Attention en revanche, ce petit kart carrossé dispose d’un amortissement très très ferme qui n’est pas recommandé pour les dos fragiles. Avec les…

4 min
les berlines sportives

LA BONNE AFFAIRE Audi S4 Même en occasion, la familiale A4 a du succès. Fiable et robuste, l’auto décote doucement. Mais près de 17 ans après sa sortie, ses tarifs restent haut perchés. Si l’auto date de 2001, elle a profité d’un léger restylage en 2004. Et c’est l’une de ses variantes sportives, la S4, qui nous intéresse ici. D’allure assez discrète, cette S4 phase II cache en effet bien son jeu. Derrière un style sobrement sportif se cache effectivement un 4.2 V8 de 344 ch ! Autant dire que les performances sont exemplaires. Certes il y a encore mieux : sur la RS4, le V8 atteint 420 ch, mais le modèle n’existe qu’en break. Comptez 17 000 € pour moins de 150 000 km, et même 11 000 € avec 190…

6 min
les coupés gt

LA BONNE AFFAIRE Peugeot 407 Coupé Moins équilibré que le précédent coupé 406 signé Pininfarina, le coupé 407 souffre du même porte-à-faux excessif à l’avant que la berline du même nom. Mais l’ensemble reste séduisant et puis les coupés français, cela ne court pas les rues ! Et à ce prix, ce serait dommage de ne pas en profiter. Ne perdez pas votre temps sur les offres à 3 500 € et fortement kilométrées, d’autant que les matériaux utilisés n’ont pas la résistance des rivaux allemands. Pas ridicule, la version 2.2 16v de 163 ch est un bon choix, car moins lourde que la version V6. Vous pouvez espérer trouver cette dernière dès les 7 000 € avec moins de 100 000 km. Mais quelle que soit la version, il faudra être…

6 min
alfa romeo brera

À PARTIR DE 6 000 € DE 2006 À 2011 Parmi les constructeurs généralistes, Alfa Romeo a toujours tenu une place à part. Il est vrai que la marque entretient la flamme de la passion automobile, en conjuguant souvent style fort et mécaniques enjouées. Une association heureuse qui trouve son paroxysme dans les coupés et spiders. A peu près chaque décennie a eu le droit à son modèle emblématique, et après les mythiques coupés Bertone et autres GTV, Alfa a abordé les années 2000 avec la petite GT, mais aussi avec un coupé plus haut de gamme, susceptible de briller sur le segment du grand tourisme. Baptisé Brera, ce coupé dessiné par un Giugiaro bien inspiré a été commercialisé à partir de janvier 2006… c’està-dire juste un peu avant la berline…

1 min
où la trouver

LE RÉSEAU • La Brera est déjà trop ancienne pour se trouver dans le réseau, excepté dans le cas d’une reprise. LES SPÉCIALISTES DU HAUT DE GAMME • La Brera n’est pas une 8C ni une SZ. En clair, ce n’est pas auprès d’un de ces professionnels que vous trouverez votre bonheur. Dans 30 ans peut-être, mais en attendant, allez ailleurs ! LES PARTICULIERS • L’essentiel de l’offre est concentré auprès des particuliers ou de pros indépendants. Dans le premier cas, vous achetez au plus juste prix mais sans garantie, ce qui implique de ne pas se tromper (visez un exemplaire suivi rigoureusement, avec factures. Dans le second cas, vous paierez un prix plus élevé, mais exigez une auto révisée et garantie. LE CLUB • La Brera prenant de la bouteille, vous avez désormais de fortes chances…