Sport Auto France

Sport Auto France No. 57

Magazine de passion, Sport Auto transmet l’émotion que suscitent les voitures d’exception.

Leggi di più
Paese:
France
Lingua:
French
Editore:
Societe EMAS
Frequenza:
Monthly
4,89 €(VAT inclusa)
40,63 €(VAT inclusa)
12 Numeri

in questo numero

1 min
fin de cycle pour mercedes ?

Beaucoup d’amateurs de Formule 1 l’espèrent. Non pas qu’ils nourrissent une aversion pour Mercedes et Hamilton – quoique –, mais les accros des grands prix postdéjeuner dominical ne veulent plus somnoler après le départ. Ils attendent de l’action, du suspense, du changement, de nouvelles têtes et des vainqueurs inédits. Si de nombreux observateurs prédisent une énième balade de santé pour les Flèches noires de Stuttgart, c’est sous-estimer les efforts de leurs adversaires les plus proches (Red Bull, McLaren, et peut-être Ferrari et Aston Martin), qui ne partent pas dans l’inconnu comme c’est le cas chaque saison. Cette fois, la concurrence sera plus forte que jamais avec des monoplaces éprouvées, corrigées, optimisées et qui pourraient – enfin – contrarier la marche en avant de l’écurie allemande. D’autant que sa monoplace conçue…

5 min
21 raisons de suivre la saison 2021

1 AQUI LETOUR ? La virulence de la pandémie de Covid-19 doit donner des idées et entretenir les rêves des pilotes de réserve. Lequel d’entre eux sera appelé à remplacer un titulaire testé positif ? Avec l’espoir de se mettre en évidence. 2 LE TAUREAUREVIENT DANS L’ARÈNE La tentation était trop forte. Après avoir tâté de l’endurance, de l’IndyCar, mais aussi galéré dans les sables du Rallye Dakar, Fernando Alonso revient en F1. Le double champion du monde ne voulait pas rester sur la triste (fausse) sortie qui fut la sienne chez McLaren. Risqué. 3 VETTELDU ROUGE AU VERT Alors qu’on le croyait sur le chemin de la retraite, l’Allemand quitte la combinaison rouge de Ferrari pour revêtir le vert d’Aston Martin. Avec cet ultime défi, que certains annoncent perdu d’avance, Vettel affiche pourtant de…

7 min
carré d’as

S'il ne lui prend pas l’envie d’en rester là en cours de saison, Kimi Räikkönen fêtera ses 42 ans, en octobre prochain, vêtu d’une combinaison de pilote. Dans un passé récent, seul Michael Schumacher a couru plus longtemps, le premier septuple champion du monde de Formule 1 de l’histoire ayant disputé son dernier grand prix en 2012, à l’âge de 43 ans. Mais pour ces deux pilotes d’exception, une évidence s’impose : passer le cap de la quarantaine coûte cher en vitesse de pointe et altère la motivation. Certes, on ne parle pas ici de la capacité de ces artistes à maîtriser une Formule 1, mais du niveau d’engagement dont le cerveau est capable. S’agissant de la pure technique de pilotage, le Finlandais a prouvé la saison dernière, sur la piste…

5 min
mouvements de troupes

ILS ARRIVENT... Mick Schumacher De la F2 à titulaire chez Haas On attendait le jeune champion allemand de Formule 2 chez Alfa Romeo, où Frédéric Vasseur souhaitait sa venue. Le fils du septuple champion du monde débutera finalement au volant d’une monoplace de l’écurie américaine Haas. Une équipe en quête d’un second souffle et qui n’est pas vraiment l’endroit le plus confortable pour découvrir les difficultés de la Formule 1. Nikita Mazepin De la F2 à titulaire chez Haas Le Russe de 21 ans s’est classé 5e du championnat de F2 remporté par son futur coéquipier. Après deux saisons dans cette catégorie, il accède à la F1 où son milliardaire de père cherchait à le caser depuis longtemps. Son pilotage très agressif en F2, souvent critiqué, ne sera pas toléré en F1. Günther Steiner a promis…

11 min
ces irréductibles gaulois

L’ÉCURIE MERCEDES EST UN VÉRITABLE REPAIRE DE “CERVEAUX” FRANÇAIS. AINSI, GILLES PIRONI, ERIC BLANDIN ET LOÏC SERRA, ENTRE AUTRES, ONT EU LES HONNEURS DU PODIUM AVEC LES PILOTES MAISON. Les Anglais peuvent se réjouir. C’est probablement un sujet de Sa Majesté qui succédera à l’actuel président français à la tête de la Fédération internationale de l’automobile (FIA). En attendant décembre et le résultat de l’élection, c’est toujours Jean Todt, en poste depuis plus de onze ans, qui est à la manoeuvre. A ce titre, il est le personnage le plus influent de la Formule 1 et l’un des plus célèbres. Mais les représentants tricolores ne manquent pas dans chacune des équipes du plateau. Mercedes, l’écurie la plus titrée de l’ère hybride, compte parmi ses centaines d’employés, représentant trente-cinq nationalités, de nombreux…

5 min
le bonheur est dans le gel

Lorsque, en octobre 2020, Honda annonce son départ de la Formule 1 comme motoriste fin 2021, il est clair que Red Bull et AlphaTauri sont face à deux possibilités : soit accepter des moteurs Renault, malgré une fin de collaboration orageuse avec les Français, soit persuader Honda de leur transférer la propriété intellectuelle de ses unités de puissance, afin que Red Bull puisse continuer à les exploiter sous sa propre responsabilité. La seconde option signifiait que Red Bull devait non seulement mettre en place sa propre structure de production de moteurs en un peu plus d’un an, mais également être capable de développer cette unité de puissance au fil de la saison, afin de ne pas se laisser distancer par ses concurrents. A moins de persuader la FIA, la Formule 1…