映画・テレビ・音楽
Diapason

Diapason No. 689

Le numéro un de la musique classique et de la Hifi. Un regard expert sur l'actualité musicale.

:
France
言語:
French
出版社:
Reworld Media Magazines
刊行頻度:
Monthly
もっと読む

この号

1
ils font l’actualité

En scène Du baroque à la musique contemporaine, les dilections de PABLO HERAS-CASADO semblent sans limites. Il revient ce mois-ci diriger l’Orchestre de Paris, avec lequel il entretient une relation sans nuage. Au point de voir en lui un prétendant sérieux au poste de directeur musical? En disque et en scène En attendant un récital immanquable au Théâtre des Champs-Elysées, l’inventivité fantasque de BENJAMIN GROSVENOR nous éblouit une nouvelle fois dans les deux concertos pour piano de Chopin. C’est Mozart sous cocaïne, s’écrie Jean-Yves Clément! En disque On sait quel formidable ténor d’opéra est PIOTR BECZALA. Un disque de mélodies nous rappelle aussi les incomparables vertus de ce récitaliste accompli qui réhabilite au passage Mieczyslaw Karlowicz, étoile filante de la musique polonaise, emporté à l’âge de trente-deux ans. RECEVEZ DIAPASON CHEZ VOUS! Votre bulletin d’abonnement se trouve…

4
les victoires en questions

La critique est facile… Souvent, sur cette page, j’ai eu des mots pas très tendres pour les Victoires de la musique classique. Après l’édition 2020, des questions se posent toujours. Alors posons-les, à Didier Martin, président de la manifestation. En part d’audience, la cérémonie des Victoires est passée de 7,2 % en 2018 à 5,8 % en 2020. Comment expliquez-vous cette érosion? Didier Martin : Les spécialistes considèrent le score de cette année comme tout à fait honorable par rapport à ce que sont désormais les audiences télé. On avait face à nous une très grosse émission de TF1 (la première de Koh-Lanta) avec une audience absolument énorme de 25,4 %. L’autre critère important aujourd’hui pour les chaînes, c’est l’indice de satisfaction. Or, cette année encore, les Victoires ont obtenu une note…

3
leur parole est d’or

Sheku Kanneh-Mason VIOLONCELLE Elgar : Concerto pour violoncelle. Nimrod. Romance. Et œuvres de Bridge, Bloch, Fauré et Klengel. Sheku Kanneh-Mason (violoncelle), solistes, Quatuor Heath, London Symphony Orchestra, Simon Rattle. Decca. « Le concerto d’Elgar a toujours été mon œuvre préférée, celle qui m’a donné l’envie d’être violoncelliste. Le disque de Jacqueline du Pré m’a fait tomber amoureux de cette musique : sans avoir jamais voulu copier son interprétation, j’ai tellement appris en l’écoutant! Je me sentais prêt à l’enregistrer à ce stade de mon parcours; tout en sachant que je le jouerai différemment dans quelques années, je voulais laisser un témoignage de la façon dont je l’interprète aujourd’hui. Autour de cette œuvre centrale, j’ai sélectionné des partitions pas nécessairement pour créer une cohérence thématique, mais plutôt pour construire une collection de pièces écrites…

1
crescendo

Double Victoire de la musique pour le pianiste de vingt-deux ans ALEXANDRE KANTOROW : le vainqueur du Concours Tchaïkovski 2019 a été récompensé dans les catégories « enregistrement » (concertos de Saint-Saëns chez Bis) et « soliste instrumental ». Les autres prix de cette 27e cérémonie sont allés à la mezzo-soprano Karine Deshayes et au ténor Benjamin Bernheim (artistes lyriques, ex aequo), à la soprano Marie Perbost et au hautboïste Gabriel Pidoux (révélations), à Camille Pépin (compositrice), à la star du chant russe Anna Netrebko et au contre-ténor Philippe Jaroussky (Victoires d’honneur). Seule ombre au tableau : une audience décevante (5,8 %), la retransmission de la soirée sur France 3 ayant attiré tout juste un million de téléspectateurs (cf. Editorial p.4).…

1
decrescendo

« Je veux qu’elles sachent que je suis sincèrement désolé pour la souffrance que je leur ai causée. J’accepte toute la responsabilité de mes actes » : dans un communiqué diffusé le 25 février, PLACIDO DOMINGO a demandé pardon à la vingtaine de femmes qui l’accusaient de harcèlement sexuel. Deux jours plus tard, le ténor espagnol, déjà déchu de son directorat à l’Opéra de Los Angeles et indésirable au Met de New York, renonçait à chanter dans Traviata au cher Teatro Real de sa ville natale, Madrid, anticipant ainsi une décision de déprogrammation que l’institution s’apprêtait certainement à prendre. Il ne chantera pas non plus en mai au Teatro de la Zarzuela. Mais celui qu’on croyait inoxydable et que la vague #MeToo a emporté craint désormais que ses « excuses…

2
jeune talent

Nom : Pidoux Prénom : Gabriel Né en : 1996 Profession : hautboïste Le hautbois donne le « la » à l’orchestre mais, paradoxalement, n’avait jamais été primé aux Victoires de la musique classique, hormis en 2002 avec Alexei Ogrintchouk dans une catégorie (révélation internationale) disparue depuis. L’anomalie a été réparée le 21 février avec le sacre de Gabriel Pidoux comme « révélation soliste instrumental » de l’année. Si la question de la pratique musicale ne s’est pas posée pour lui, son choix d’instrument n’allait pas de soi. Son patronyme plaide pour le violoncelle, dans une succession dynastique tracée par son grand-père Roland puis son père Raphaël, membre du Trio Wanderer. Violoncelliste elle aussi, mais aussi gambiste, sa mère Pascale Jaupart, disparue en 2018, a beaucoup compté dans son apprentissage. Et il y avait l’exemple…